L'édito de Pascal Boniface

Les questions européennes font-elles fuir le public ?

Édito
2 mars 2011
Le point de vue de Pascal Boniface

L'Europe, c’est compliqué et ennuyeux et cela n'intéresse pas le grand public. Les débats sur les questions européennes sont réservés aux spécialistes et aux professionnels et ils font fuir tous les autres.

Voilà une idée reçue fortement ancrée. Le taux massif d'abstention aux dernières élections européennes vient la renforcer. Comme beaucoup d'idées reçues elle contient un fond de vérité mais ne correspond pas forcément à la réalité. J'ai envie de dire : tout dépend de comment on parle de l'Europe.

On peut aussi partir du principe que nos concitoyens ont tout à fait intégré que l'Europe constituait leur horizon et que, de la vie quotidienne à l'impact de la France dans le monde, la dimension européenne comptait énormément. La spécificité de l'Iris a toujours été de penser que les questions géopolitiques n'étaient pas réservées à une petite poignée de savants, qu'elles intéressaient le grand public qui était parfaitement capable d'en comprendre les enjeux et les mécanismes à condition qu'on en parle sans jargonner et de façon claire.

Nous faisons le même pari sur les questions européennes, pour la troisième année consécutive. En partenariat avec la mairie d’Enghien-les-Bains, l’Iris organise, le 5 mars, un colloque sur ce thème. C'est un plaisir de travailler avec le maire Philippe Sueur, qui fut mon collègue à Paris-XIII et de pouvoir tenir un colloque dans le cadre magique de la Pergola Nova. Rares sont les colloques, en effet, qui se tiennent non dans une salle enfermée mais derrière de grandes baies vitrées avec vue sur le lac.

Les entretiens européens d'Enghien vont, cette année, aborder la question de la crise économique, de la montée du populisme et des perspectives d'une défense européenne commune.

Lors des deux précédentes éditions entre 600 et 700 personnes ont écouté les intervenants, pris la parole et débattu avec eux. Les conversations se poursuivent par petits groupes entre les sessions et débouchent sur des contacts ultérieurs. Ce succès montre que l'Europe n'est pas forcément un repoussoir.
Colloque "L’Union Européenne face aux crises : quelles réponses ?"

Samedi 5 mars à partir de 9h15, Pergola Nova, Enghien-le-Bains

Entrée gratuite. Inscription obligatoire sur le site de l'IRIS ou par téléphone au 01.53.27.60.60


 

Tous les éditos