L'édito de Pascal Boniface

Entretien avec Evguenia Timochenko

Édito
19 juin 2012
Le point de vue de Pascal Boniface
1/ Espérez-vous que votre mère soit libérée prochainement ?

Nous avons bien sûr beaucoup d’espoir pour sa libération en raison des nombreux appels déjà effectués pendant ces dix derniers mois et de la quatrième résolution du Parlement européen qui demande la libération immédiate des prisonniers politiques, et pas seulement la sienne. Pour nous, la date du 26 juin est très importante : ce sera sans doute notre dernière chance d’obtenir son acquittement devant la dernière Cour d’appel. Si cette chance est confisquée par le régime, si la date est de nouveau illégalement reportée à plus tard, cela prouverait que le régime essaye de gagner du temps et qu’il n’est pas prêt à apporter une solution à la crise politique.
 


2/ Croyez-vous possible un changement d’attitude du régime ukrainien ?

Jusqu’à présent, nous n’avons bien sûr pas reçu, en tant qu’opposition, en tant qu’Ukrainiens - et je n’ai pas reçu en tant que fille de ma mère - de signaux constructifs ou positifs du régime pour régler la situation. C’est en grande partie parce qu’elles ont peur qu’une fois les leaders de l’opposition libres, ils puissent être porteurs de contestation et gagner les élections. Et cette année est tellement importante politiquement et démocratiquement pour l’Ukraine que nous doutons toujours du fait que le régime libère les prisonniers politiques de bon gré.
 
 

3/ L’Euro de football aura-t-il permis de faire mieux connaître en Europe la situation des droits de l’homme en Ukraine ?

Vous savez, en Ukraine, il y a une sorte de guerre médiatique actuellement. D’un côté, il y a les médias contrôlés par les « pro-président » et les oligarques proches de lui, qui donnent une fausse image de la situation en Ukraine et qui font des déclarations fausses et illégales en accusant ma mère et les prisonniers politiques d’infractions criminelles absurdes. De l’autre côté, il y a les médias internationaux libres, et quelques chaînes seulement qui sont dignes de confiance et se battent en Ukraine. C’est pourquoi, pour nous, toute opportunité d’attirer l’attention et des soutiens du reste du monde est importante. Le soutien international et des médias libres est essentiel à notre combat. C’est pourquoi cette opportunité est importante.
Tous les éditos