Publications
Note de lecture

L’Espace intellectuel en Europe. De la formation des États-nations à la mondialisation, XIX -XXIe siècle

Sébastien Nadot, Docteur de l'EHESS Paris (Centre de Recherches Historiques) / Automne 2010

Gisèle Sapiro (sous la dir.) Paris, La Découverte, 2009, 401 p.

Ce recueil d’articles dirigé par la sociologue Gisèle Sapiro propose de cheminer à travers l’espace intellectuel en Europe depuis le xixe siècle. L’héritage est prestigieux, mais sans continuité : la constitution des États-nations prime sur une éventuelle communauté savante européenne rendue difficile par la diversité des langues.

Le monde intellectuel est envisagé comme un univers social formé d’agents, d’individus et d’institutions relativement autonomes par rapport aux sphères politiques, économiques et religieuses. Éparpillées dans un univers aux limites mal dessinées, littérature, philosophie, histoire et sociologie présentent chacune leur spécificité ce qui rend d’ailleurs quasi-impossible le comparatisme entre pays européens.
À la suite de Bourdieu et de Marx, Gisèle Sapiro souligne que les textes circulent le plus souvent sans leur contexte, générant des malentendus et des conflits d’interprétation-traduction qui se rajoutent à la polysémie des œuvres (les traductions de Max Weber en français en sont un exemple). Champ morcelé, semé d’ambiguïtés, le pari de présenter un livre sur l’espace intellectuel en Europe est donc osé.

Un texte en préambule de Bourdieu intitulée « Les conditions sociales de la circulation internationale des idées » prévient le lecteur des dangers et des erreurs possibles à vouloir embrasser ce sujet. Il rappelle d’abord avec force que « la vie intellectuelle est le lieu, comme tous les autres espaces sociaux, de nationalismes et d’impérialismes » et que « les intellectuels véhiculent, presque autant que les autres, des préjugés et des idées reçues ». Bourdieu précise ensuite que « très souvent, avec les auteurs étrangers, ce n’est pas ce qu’ils disent qui compte, mais ce qu’on leur fait dire » dans un monde où seuls les auteurs « élastiques » circulent bien.

Après cette mise en garde sur les inévitables imperfections de méthodes pour traiter pareil sujet, le sociologue Victor Karady établit un historique de la genèse et de la trajectoire des disciplines dites sociales dans un champ européen constitué.
Remontant au Moyen Âge, il met en évidence des échanges intenses au moyen de correspondances, de visites dans les universités et d’études d’érudits.
À partir du xvie siècle, l’espace intellectuel se complexifie sous l’effet de la formation d’États centralisés et de la Réforme, qui entraîne parmi ses conséquences la scission du réseau des universités, académies, lycées et collèges. L’affaiblissement du latin à partir de cette période laisse place aux langues savantes autonomes, représentatives des nouvelles puissances. Un nouveau coup à l’unification du champ de production intellectuel est porté.
Le xixe et le xxe siècle voient l’organisation de sociétés savantes produisant des paradigmes scientifiques à l’échelle internationale, à l’image de la Société psychanalytique de Freud. Toutefois, un champ européen des Sciences sociales ne se dessine pas véritablement.
Plusieurs articles font apparaître les freins à la constitution d’une Europe intellectuelle, même si quelques temps forts politiques (lutte antifasciste, mai 68…) indiquent l’existence de communautés ponctuelles de réflexion.
Gisèle Sapiro nous montre ensuite que l’Europe est le centre du marché mondial de la traduction. Ce qui pourrait alors apparaître comme un atout majeur est pondéré par l’exemple du marché du livre, doublement structuré par les États-nations et les aires linguistiques, comme autant de richesses, mais surtout de résistances.

Fort des constats et des analyses sur les difficultés à voir émerger un espace intellectuel européen, l’ouvrage se poursuit par une réflexion sur la direction prise par la sociologie au sein de l’Europe. L’internationalisation indéniable des revues spécialisées s’accompagne d’un repli national dans un contexte d’hégémonie américaine. La piste d’institutions et de revues innovantes européennes est présentée comme une voie prometteuse qui n’appauvrirait en rien les sociologies nationales mais beaucoup reste à faire.
Concernant les Sciences sociales en Europe sur les vingt dernières années, les chercheurs Yves Gingras et Johann Heilbron montrent que les collaborations intra-européennes ont connu une croissance semblable à celle des autres collaborations internationales mais qu’elles se situent à un niveau largement inférieur à celui des Sciences de la nature. Ce dernier aspect questionne à nouveau la nécessité d’une langue commune…


Quelques pistes pour favoriser la formation d’un espace européen de la recherche en Sciences humaines et sociales viennent clore ce recueil. À l’heure où l’Europe économique et politique semble avoir le souffle court, on aurait aimé que ces dernières questions soient davantage développées. La démarche rigoureuse de l’ensemble de l’ouvrage se refuse aux conjectures hasardeuses. Mais l’appétit est aiguisé. On attend la suite…
Les autres notes de lecture
Sauvons le Progrès
Physicien nucléaire – il dirige un laboratoire au sein du Commissariat à l’énergie...
Staline
Il n’est pas évident de susciter un grand intérêt pour une énième...
L’ordre du monde
On repose le dernier livre d’Henry Kissinger avec deux sentiments contradictoires : l’admiration...
La fin de l’Europe ?
L’ouvrage arrive à point nommé pour reconsidérer les véritables raisons de la...
Le monde au défi
Hubert Védrine occupe dans le paysage intellectuel français une place à part....
Que veut Poutine ?
Ancien élève de l’ENA et du MGIMO (Institut d’État de relations internationales...
Hollande l’Africain
Journaliste à RFI et collaborateur de l’hebdomadaire Jeune Afrique, Christophe Boisbouvier présente...
Le boycott
Appel au boycott des Jeux olympiques de Sotchi, de produits français (vin,...
La France au défi
« Réformisme radical », cette expression empruntée à Albert Camus pourrait résumer l’intention de...
Mali
La maison d’édition De Boeck a initié depuis 2013 une collection intitulée...
La dynastie rouge
La Corée du Nord effraie autant qu’elle fascine. Les clichés font florès...
Dear Leader
Dans un régime aussi fermé et mystérieux que celui de la Corée...
Justifier la guerre ?
Pierre Hassner, chercheur associé au Centre d’études et de recherches internationales (CERI)...
Willy Brandt
Willy Brandt, premier chancelier allemand social-démocrate (1969- 1974), est connu pour deux...
Le roi prédateur
Les deux journalistes, Eric Laurent (auteur des mémoires d’Hassan II) et Catherine Graciet s’aventurent à...
Le bilan d’Obama.
Pariant sur l’intérêt que susciteront les élections du 6 novembre 2012, les...
Tripoliwood
Delphine Minoui, grand reporter spécialiste du Moyen-Orient lauréate du Prix Albert Londres,...
Pour une Europe juste
En janvier 2011, Élisabeth Guigou présentait sa vision de l’Europe dans un nouvel...
Vivre libre
Le 17 décembre 2010, Mohammed Bouazizi, jeune vendeur de fruits et légumes tunisien de vingt-huit...
Les Coréens
Agrégé d’histoire, ancien de l’ENA, actuellement directeur adjoint de l’Institut des sciences...
Pour l’humour du risque
Sommes-nous en sécurité ? Connaissons-nous les risques qui nous guettent ? Les politiques, lois...
Known & Unknown : A Memoire
Donald Rumsfeld est probablement l’une des figures politiques américaines les plus controversées de...
Le monde selon Obama
Deux sentiments ont accompagné, en Europe, la victoire d’Obama. Le premier fut...
Réinventer l’Occident
Autrefois impérialiste et conquérant, l’Occident se sent aujourd’hui impuissant. En effet, dans...
Guerres inutiles ?
 Depuis le début du siècle les armées occidentales sont de nouveau confrontées...
Pour une gouvernance mondiale
 À l’occasion des Journées de l’économie, Jean-Marc Vittori, éditorialiste aux Échos, a interrogé cinq...
Obama’s Wars
Depuis son rôle dans la révélation de l’affaire du Watergate, Bob Woodward...
Chroniques du Darfour
Jérôme Tubiana publie aux éditions Glenat, en partenariat avec Amnesty International, ses...
Contrôler les armes
Avec cet ouvrage, Amnesty International réussit le tour de force d’expliquer le...
La Revanche du Sud
Ce temps d'un « Occident qui écrit quand l'Orient, lui, est décrit » est...
Le Temps de l’Afrique
Jean-Michel Sévérino est une personnalité atypique. Tandis que ses camarades de promotion...
Atlas de l’agriculture
Ambitieux, l’Atlas de l’agriculture cherche, comme l’indique son sous-titre, à répondre à...
Mémoires
Il fallait bien 800 pages à Tony Blair, pour évoquer les dix années...
La fabrique de nos peurs
Épidémie, inondation, famine, déplacement de population, nucléaire, pollution etc., chaque semaine, les...
Le Mexique de A à Z
 Patrice Gouy publie un nouvel ouvrage consacré au Mexique, pays qu’il parcourt...
L’Afrique en face
Les journalistes français spécialisés sur l’Afrique se comptent sur les doigts d’une...
Iran, l’état de crise
Alors que de nouvelles sanctions à l’encontre l’Iran sont régulièrement évoquées dans...
Les Arabes et la Shoah
Gilbert Achcar, enseignant-chercheur à l’Université de Londres, publie chez Actes Sud Les...
Le retour des talibans
Depuis les attentats du 11-Septembre, et l’occupation de l’Afghanistan par les forces...
Le multiculturalisme
Maître de conférences à l’Université de Paris IV et président de l’...
Shanghai-Paris
Rompant avec une vision mythologique de la capitale de l’Orient du temps...
La guerre économique
Notion décriée, la guerre économique méritait bien qu’un ouvrage lui soit dédiée....
Nourrir les hommes
 D’ici à 2050, l’humanité va voir sa population croître de 3 milliards d’âmes supplémentaires....
Vivre autrement
 « Nous avons une chance historique. Inventer, sous la contrainte de la crise...
Visages de la peur
 De plus en plus, la peur semble diriger les comportements individuels et...
Demain la faim
 La fiction qui ouvre ce livre met en scène un conflit né...
La mondialisation
Ce petit manuel est un guide intéressant pour qui veut clarifier ses...
Mitterrand l’Africain?
Les ouvrages sur François Mitterrand et l’Afrique sont nombreux (Attali, Bayart, Bourgi,...
Achever Clausewitz
Achever Clausewitz, comme pour se débarrasser définitivement des thèses du général prussien...
La Russie
Ayant consacré sa thèse d’Etat à l’étude de la région caucasienne, Pierre...
L’Afrique humiliée
L’on connaît les cris de colère d’Aminata Traoré, ancienne ministre de la...