Publications
Note de lecture

La politique internationale de la Chine. Entre intégration et volonté de puissance

Yves Gounin / Printemps 2011

Jean-Pierre Cabestan Paris, Les Presses de Sciences Po, Collection Références, Domaine Mondes, 2010, 464 p.

Jean-Pierre Cabestan dirige le département de science politique et d’études internationales à l’Université baptiste de Hongkong. C’est un des meilleurs sinologues français. Son livre analyse la politique internationale de la Chine à partir du discours des autorités de Pékin et des analyses des experts chinois qui sont autant de sources d’accès difficile et donc rarement exploitées. Il propose notamment une topologie très éclairante des principaux centres de décision chinois. Il est construit en deux parties : la première expose l’évolution de la politique extérieure chinoise depuis Tian Anmen ; la seconde présente les relations de la Chine avec ses principaux partenaires, au premier chef les États-Unis.
La thèse de Jean-Pierre Cabestan part d’un fait incontestable : la Chine s’intègre de plus en plus aux affaires du monde. Le temps n’est plus où elle vivait en autarcie, fermée aux influences extérieures, prisonnière d’une paranoïa obsidionale. L’Empire du milieu s’est « socialisé » (p. 394). Il est un partenaire commercial et économique de premier plan. Il joue un rôle plus constructif aux Nations unies. Il accepte timidement de s’intégrer à son environnement régional (ASEAN + 3, APEC, OCS …). Il prend conscience des défis transversaux : lutte contre le réchauffement climatique, non-prolifération, guerre contre le terrorisme, etc.
Toute la question est de savoir si cette intégration croissante est sincère ou si elle cache une volonté de puissance intacte, si la Chine est une puissance du statu quo, qui revendique timidement de trouver sa « place au soleil » d’un ordre mondial dont elle s’était elle-même retranchée, ou bien si elle demeure une puissance révisionniste qui cherche à participer au concert international pour mieux le subvertir.
La réponse de l’auteur est des plus claires. Les transformations de la politique étrangère chinoise sont, dit-il, influencées par le nationalisme viscéral qui guide les autorités pékinoises, orphelines du marxisme-léninisme. Conscientes de leur puissance grandissante, elles ont abandonné la prudence d’un Deng Xiaoping qui leur conseillait de faire profil bas (taoguang yanghui). L’heure est à une politique étrangère plus active (yousuo zuowei). Si le discours est plus urbain, plus policé, pour apaiser les craintes que suscite en Asie comme en Occident l’idée de la menace chinoise (lancée en 1997 avec l’ouvrage de Bernstein et Munro, The Coming Conflict with China), le contenu de cette nouvelle politique est extrêmement inquiétant. Son multilatéralisme par exemple n’est jamais totalement désintéressé : son attitude à Copenhague en décembre 2009 en est la preuve.
Jean-Pierre Cabestan souligne combien les relations extérieures sont influencées par les rapports de force. À l’égard des plus faibles qu’elle, la Chine n’a que mépris. C’est le cas de l’Europe, dont elle constate avec étonnement l’incapacité à s’ériger en acteur politique autonome, et plus encore de la France, « une puissance secondaire, démocratique mais en déclin » (p. 358). C’est le cas aussi de ses voisins asiatiques, tels que le Japon dont l’affaiblissement constitue une priorité pour Pékin (en témoigne son attitude en septembre 2010 après l’arraisonnement d’un bateau chinois au large des îles Diaoyu), ou de l’Inde dont elle n’accepte pas le statut de grande puissance en devenir.
En revanche, les États-Unis constituent « un modèle et un rival évidents » (p. 207) avec lequel les relations sont marquées par « un mélange quasi inséparable de coopération et de confrontation » (p. 208). Réaliste, la Chine reconnaît aux États-Unis le statut d’unique superpuissance et ne veut pas tomber dans le piège fatal à l’URSS d’une course illusoire à la parité stratégique. Mais pour autant, Pékin caresse l’ambition à moyen terme (2040-2050) de les supplanter et de devenir la première puissance mondiale. En est-elle capable ? Jean-Pierre Cabestan en doute et questionne sa capacité à « fournir un modèle de société au reste du monde » (p. 406). Mais qu’elle soit ou non couronnée de succès, cette aspiration à l’hyperpuissance est lourde de menaces pour la stabilité internationale des quarante prochaines années.

Les autres notes de lecture
Éloge du compromis
Éloge du compromis est un titre séduisant par les temps qui courent....
L’ordre du monde
On repose le dernier livre d’Henry Kissinger avec deux sentiments contradictoires : l’admiration...
La fin de l’Europe ?
L’ouvrage arrive à point nommé pour reconsidérer les véritables raisons de la...
Le monde au défi
Hubert Védrine occupe dans le paysage intellectuel français une place à part....
Que veut Poutine ?
Ancien élève de l’ENA et du MGIMO (Institut d’État de relations internationales...
Hollande l’Africain
Journaliste à RFI et collaborateur de l’hebdomadaire Jeune Afrique, Christophe Boisbouvier présente...
Le boycott
Appel au boycott des Jeux olympiques de Sotchi, de produits français (vin,...
La France au défi
« Réformisme radical », cette expression empruntée à Albert Camus pourrait résumer l’intention de...
Mali
La maison d’édition De Boeck a initié depuis 2013 une collection intitulée...
La dynastie rouge
La Corée du Nord effraie autant qu’elle fascine. Les clichés font florès...
Dear Leader
Dans un régime aussi fermé et mystérieux que celui de la Corée...
Justifier la guerre ?
Pierre Hassner, chercheur associé au Centre d’études et de recherches internationales (CERI)...
Willy Brandt
Willy Brandt, premier chancelier allemand social-démocrate (1969- 1974), est connu pour deux...
Repenser l’économie.
Les lauréats du Prix du meilleur jeune économiste, décerné par Le Monde / Cercle...
Le bilan d’Obama.
Pariant sur l’intérêt que susciteront les élections du 6 novembre 2012, les...
Le roi prédateur
Les deux journalistes, Eric Laurent (auteur des mémoires d’Hassan II) et Catherine Graciet s’aventurent à...
Tripoliwood
Delphine Minoui, grand reporter spécialiste du Moyen-Orient lauréate du Prix Albert Londres,...
Pour l’humour du risque
Sommes-nous en sécurité ? Connaissons-nous les risques qui nous guettent ? Les politiques, lois...
Les Coréens
Agrégé d’histoire, ancien de l’ENA, actuellement directeur adjoint de l’Institut des sciences...
Vivre libre
Le 17 décembre 2010, Mohammed Bouazizi, jeune vendeur de fruits et légumes tunisien de vingt-huit...
Pour une Europe juste
En janvier 2011, Élisabeth Guigou présentait sa vision de l’Europe dans un nouvel...
Pour une gouvernance mondiale
 À l’occasion des Journées de l’économie, Jean-Marc Vittori, éditorialiste aux Échos, a interrogé cinq...
Guerres inutiles ?
 Depuis le début du siècle les armées occidentales sont de nouveau confrontées...
Réinventer l’Occident
Autrefois impérialiste et conquérant, l’Occident se sent aujourd’hui impuissant. En effet, dans...
Le monde selon Obama
Deux sentiments ont accompagné, en Europe, la victoire d’Obama. Le premier fut...
Known & Unknown : A Memoire
Donald Rumsfeld est probablement l’une des figures politiques américaines les plus controversées de...
La Revanche du Sud
Ce temps d'un « Occident qui écrit quand l'Orient, lui, est décrit » est...
Contrôler les armes
Avec cet ouvrage, Amnesty International réussit le tour de force d’expliquer le...
Chroniques du Darfour
Jérôme Tubiana publie aux éditions Glenat, en partenariat avec Amnesty International, ses...
Pour la prochaine gauche
En publiant Pour la prochaine gauche, Michel Wieviorka poursuivait un objectif affiché :...
Obama’s Wars
Depuis son rôle dans la révélation de l’affaire du Watergate, Bob Woodward...
Le Temps de l’Afrique
Jean-Michel Sévérino est une personnalité atypique. Tandis que ses camarades de promotion...
Mémoires
Il fallait bien 800 pages à Tony Blair, pour évoquer les dix années...
Atlas de l’agriculture
Ambitieux, l’Atlas de l’agriculture cherche, comme l’indique son sous-titre, à répondre à...
L’Afrique en face
Les journalistes français spécialisés sur l’Afrique se comptent sur les doigts d’une...
Le Mexique de A à Z
 Patrice Gouy publie un nouvel ouvrage consacré au Mexique, pays qu’il parcourt...
La fabrique de nos peurs
Épidémie, inondation, famine, déplacement de population, nucléaire, pollution etc., chaque semaine, les...
Iran, l’état de crise
Alors que de nouvelles sanctions à l’encontre l’Iran sont régulièrement évoquées dans...
Les Arabes et la Shoah
Gilbert Achcar, enseignant-chercheur à l’Université de Londres, publie chez Actes Sud Les...
Shanghai-Paris
Rompant avec une vision mythologique de la capitale de l’Orient du temps...
Le multiculturalisme
Maître de conférences à l’Université de Paris IV et président de l’...
Le retour des talibans
Depuis les attentats du 11-Septembre, et l’occupation de l’Afghanistan par les forces...
La guerre économique
Notion décriée, la guerre économique méritait bien qu’un ouvrage lui soit dédiée....
Demain la faim
 La fiction qui ouvre ce livre met en scène un conflit né...
Visages de la peur
 De plus en plus, la peur semble diriger les comportements individuels et...
Vivre autrement
 « Nous avons une chance historique. Inventer, sous la contrainte de la crise...
Nourrir les hommes
 D’ici à 2050, l’humanité va voir sa population croître de 3 milliards d’âmes supplémentaires....
La mondialisation
Ce petit manuel est un guide intéressant pour qui veut clarifier ses...
Achever Clausewitz
Achever Clausewitz, comme pour se débarrasser définitivement des thèses du général prussien...
Mitterrand l’Africain?
Les ouvrages sur François Mitterrand et l’Afrique sont nombreux (Attali, Bayart, Bourgi,...
L’Afrique humiliée
L’on connaît les cris de colère d’Aminata Traoré, ancienne ministre de la...
La Russie
Ayant consacré sa thèse d’Etat à l’étude de la région caucasienne, Pierre...