Publications
Note de lecture

La Condition Noire. Essai sur une minorité française

Yves Gounin / Automne 2009

Pap Ndiaye Paris, Calmann-Lévy, 2008, 436 p.

couv-2009-08-027.jpg  Il faut lire La Condition Noire. Publié en 2008, cet ouvrage de Pap Ndiaye fera date car il inaugure une discipline pourtant féconde aux États-Unis, mais à peine défrichée de ce côté de l’Atlantique : les black studies. Aux frontières de la sociologie, de la science politique et de l’histoire, la situation des Noirs de France constitue un angle mort de la recherche. Il existe, en France même, plus de livres consacrés aux Noirs américains qu’aux Noirs de France, nous révèle ce jeune normalien, agrégé d’histoire, qui lui-même a fait sa thèse outre-Atlantique avant d’entrer à l’EHESS et de participer à la création du Conseil représentatif des associations noires (CRAN). Cette « invisibilité » des Noirs de France a plusieurs causes : l’universalisme républicain, aveugle aux minorités, le marxisme toujours prégnant qui refuse que la question raciale n’occulte la question sociale, la crainte enfin, qui n’est pas illégitime, qu’à trop parler de race, on finisse par légitimer le racisme.


 


Pap Ndiaye évite intelligemment ces chausse-trappes en précisant l’usage qu’il fait de la notion controversée de « race ». D’un point de vue biologique, il affirme fortement que les races n’ont aucun sens. Mais, poursuit-il, la « race » existe encore en tant que représentation sociale et sa réfutation, au nom d’un anti-racisme vertueux, hypothéquerait la lutte contre les discriminations qui, hélas, sont encore fondées sur elle. Ce refus de l’essentialisme est au centre de la démarche de Pap Ndiaye. Entre une identité noire « épaisse » (thick blackness) fondée sur une culture, une histoire, une langue commune et une identité noire « fine » (thin blackness) qui délimite un groupe qui n’a en commun qu’une expérience de l’identité prescrite, Pap Ndiaye privilégie la seconde en se gardant de définir les Noirs par ce qu’ils sont. Il n’y a, dit-il, en France métropolitaine – car il prend soin de réserver la question noire dans les DOM – ni « peuple » noir, ni « communauté » noire mais tout au plus une minorité noire, unie par l’expérience conjointe des discriminations dont elle est l’objet et par une commune « condition ». Comme le montre allégoriquement la charmante nouvelle de sa sœur, Marie Ndiaye, placée en exergue de son livre, si l’on naît Noir et si l’on n’a guère la possibilité de récuser la couleur de sa peau, on est Noir avant tout dans le regard des autres.


 


Une fois les termes du débat magistralement posés, Pap Nidaye les décline dans les cinq autres chapitres de son livre qui ouvrent autant de pistes de recherches. Il esquisse une histoire des populations noires de France, qui dépasse les oppositions périmées entre une histoire nationale et une histoire coloniale, tout en refusant de plaquer systématiquement sur la situation postcoloniale une grille de lecture esclavagiste et/ou colonialiste. Il présente les formes de solidarité entre Noirs, qui ont existé en France depuis l’entre-deux-guerres jusqu’à aujourd’hui en passant par la négritude et les mouvements associatifs immigrés des années 1970 et 1980, qui tentent de combler le fossé qui sépare les Africains des Antillais. Il consacre un chapitre particulièrement novateur au colorisme, c’est-à-dire à l’influence du degré de pigmentation sur les situations sociales, qui constitue un champ d’études à part entière aux États-Unis (les whiteness studies) mais n’a pas été documenté en France. Il étudie le racisme anti-Noir, montrant son oscillation entre un racisme bonasse et paternaliste vis-à-vis du tirailleur rieur des boîtes de Banania et un racisme plus agressif où le Noir prend la figure du « sauvageon ». Pap Ndiaye montre néanmoins dans un autre chapitre que le racisme anti-Noir – moins virulent que le racisme anti-Arabe – est moins préoccupant que les discriminations dont la population noire est victime en France, qui compte comme il le montre non sans ironie « les veilleurs de nuit les plus diplômés au monde » (p. 256). Il prend acte des progrès de la lutte contre les discriminations marquée par la création en 2004 de la HALDE (Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité) mais relativise les limites du tokenism en politique consistant à promouvoir des membres des « minorités visibles » telle Rama Yade, et appelle surtout de ses vœux l’utilisation de techniques statistiques – qualifiées à tort d’« ethniques » – permettant de documenter les pratiques discriminatoires que le testing ne parvient pas à déjouer. 


Tournant le dos à toute posture victimaire, Pap Ndiaye, qui ne cache pas son engagement militant au sein du CRAN, affiche une revendication qu’il est difficile de ne pas soutenir : « Nous voulons être à la fois Français et Noirs sans que cela soit vu comme suspect […]. Nous voulons être invisibles du point de vue de notre vie sociale et par conséquent que les torts et les méfaits qui nous affectent en tant que Noirs soient efficacement réduits. Mais nous voulons être visibles du point de vue de nos identités culturelles noires, de nos apports précieux et uniques à la société et à la culture française » (p. 362). La voie est étroite, entre les ultra-républicains de droite comme de gauche, les chantres du métissage et les intégristes de la cause kémite ; mais le moindre mérite de Pap Ndiaye n’est pas d’offrir, à celles et ceux qui souhaitent modestement améliorer la condition des Noirs de France, quelques contreforts scientifiques utiles.

Les autres notes de lecture
Éloge du compromis
Éloge du compromis est un titre séduisant par les temps qui courent....
L’ordre du monde
On repose le dernier livre d’Henry Kissinger avec deux sentiments contradictoires : l’admiration...
La fin de l’Europe ?
L’ouvrage arrive à point nommé pour reconsidérer les véritables raisons de la...
Le monde au défi
Hubert Védrine occupe dans le paysage intellectuel français une place à part....
Que veut Poutine ?
Ancien élève de l’ENA et du MGIMO (Institut d’État de relations internationales...
Hollande l’Africain
Journaliste à RFI et collaborateur de l’hebdomadaire Jeune Afrique, Christophe Boisbouvier présente...
Le boycott
Appel au boycott des Jeux olympiques de Sotchi, de produits français (vin,...
La France au défi
« Réformisme radical », cette expression empruntée à Albert Camus pourrait résumer l’intention de...
Mali
La maison d’édition De Boeck a initié depuis 2013 une collection intitulée...
La dynastie rouge
La Corée du Nord effraie autant qu’elle fascine. Les clichés font florès...
Dear Leader
Dans un régime aussi fermé et mystérieux que celui de la Corée...
Justifier la guerre ?
Pierre Hassner, chercheur associé au Centre d’études et de recherches internationales (CERI)...
Willy Brandt
Willy Brandt, premier chancelier allemand social-démocrate (1969- 1974), est connu pour deux...
Repenser l’économie.
Les lauréats du Prix du meilleur jeune économiste, décerné par Le Monde / Cercle...
Le bilan d’Obama.
Pariant sur l’intérêt que susciteront les élections du 6 novembre 2012, les...
Le roi prédateur
Les deux journalistes, Eric Laurent (auteur des mémoires d’Hassan II) et Catherine Graciet s’aventurent à...
Tripoliwood
Delphine Minoui, grand reporter spécialiste du Moyen-Orient lauréate du Prix Albert Londres,...
Pour l’humour du risque
Sommes-nous en sécurité ? Connaissons-nous les risques qui nous guettent ? Les politiques, lois...
Les Coréens
Agrégé d’histoire, ancien de l’ENA, actuellement directeur adjoint de l’Institut des sciences...
Vivre libre
Le 17 décembre 2010, Mohammed Bouazizi, jeune vendeur de fruits et légumes tunisien de vingt-huit...
Pour une Europe juste
En janvier 2011, Élisabeth Guigou présentait sa vision de l’Europe dans un nouvel...
Pour une gouvernance mondiale
 À l’occasion des Journées de l’économie, Jean-Marc Vittori, éditorialiste aux Échos, a interrogé cinq...
Guerres inutiles ?
 Depuis le début du siècle les armées occidentales sont de nouveau confrontées...
Réinventer l’Occident
Autrefois impérialiste et conquérant, l’Occident se sent aujourd’hui impuissant. En effet, dans...
Le monde selon Obama
Deux sentiments ont accompagné, en Europe, la victoire d’Obama. Le premier fut...
Known & Unknown : A Memoire
Donald Rumsfeld est probablement l’une des figures politiques américaines les plus controversées de...
La Revanche du Sud
Ce temps d'un « Occident qui écrit quand l'Orient, lui, est décrit » est...
Contrôler les armes
Avec cet ouvrage, Amnesty International réussit le tour de force d’expliquer le...
Chroniques du Darfour
Jérôme Tubiana publie aux éditions Glenat, en partenariat avec Amnesty International, ses...
Pour la prochaine gauche
En publiant Pour la prochaine gauche, Michel Wieviorka poursuivait un objectif affiché :...
Obama’s Wars
Depuis son rôle dans la révélation de l’affaire du Watergate, Bob Woodward...
Le Temps de l’Afrique
Jean-Michel Sévérino est une personnalité atypique. Tandis que ses camarades de promotion...
Mémoires
Il fallait bien 800 pages à Tony Blair, pour évoquer les dix années...
Atlas de l’agriculture
Ambitieux, l’Atlas de l’agriculture cherche, comme l’indique son sous-titre, à répondre à...
L’Afrique en face
Les journalistes français spécialisés sur l’Afrique se comptent sur les doigts d’une...
Le Mexique de A à Z
 Patrice Gouy publie un nouvel ouvrage consacré au Mexique, pays qu’il parcourt...
La fabrique de nos peurs
Épidémie, inondation, famine, déplacement de population, nucléaire, pollution etc., chaque semaine, les...
Iran, l’état de crise
Alors que de nouvelles sanctions à l’encontre l’Iran sont régulièrement évoquées dans...
Les Arabes et la Shoah
Gilbert Achcar, enseignant-chercheur à l’Université de Londres, publie chez Actes Sud Les...
Shanghai-Paris
Rompant avec une vision mythologique de la capitale de l’Orient du temps...
Le multiculturalisme
Maître de conférences à l’Université de Paris IV et président de l’...
Le retour des talibans
Depuis les attentats du 11-Septembre, et l’occupation de l’Afghanistan par les forces...
La guerre économique
Notion décriée, la guerre économique méritait bien qu’un ouvrage lui soit dédiée....
Demain la faim
 La fiction qui ouvre ce livre met en scène un conflit né...
Visages de la peur
 De plus en plus, la peur semble diriger les comportements individuels et...
Vivre autrement
 « Nous avons une chance historique. Inventer, sous la contrainte de la crise...
Nourrir les hommes
 D’ici à 2050, l’humanité va voir sa population croître de 3 milliards d’âmes supplémentaires....
La mondialisation
Ce petit manuel est un guide intéressant pour qui veut clarifier ses...
Achever Clausewitz
Achever Clausewitz, comme pour se débarrasser définitivement des thèses du général prussien...
Mitterrand l’Africain?
Les ouvrages sur François Mitterrand et l’Afrique sont nombreux (Attali, Bayart, Bourgi,...
L’Afrique humiliée
L’on connaît les cris de colère d’Aminata Traoré, ancienne ministre de la...
La Russie
Ayant consacré sa thèse d’Etat à l’étude de la région caucasienne, Pierre...