Chercheurs
 
Jean-Jacques Kourliandsky
English Version
Chercheur à l'IRIS

+33 (0)1 53 27 60 60
Jean-Jacques Kourliandsky

Jean-Jacques Kourliandsky est chercheur à l’IRIS sur les questions ibériques (Amérique latine et Espagne).

 

Consultant sur les situations relatives à ces régions auprès de l’administration publique et des entreprises, il intervient également auprès des Fondations Friedrich Ebert et Jean Jaurès en Amérique Latine.

 

Membre du Comité de rédaction de La Revue internationale et stratégique, éditorialiste dans les publications mensuelles, Espaces Latinos et Revista Latina, il publie régulièrement dans Universalia, les Annales d’Amérique latine et des Caraïbes, et de façon occasionnelle dans divers ouvrages : Croissance, Réussir à l’étranger, Le Moci, Ramses…

 

Parmi les contributions à des ouvrages collectifs, Jean Jacques Kourliandsky est en charge du chapitre consacré anuellement à l’Amérique latine dans L’Année stratégique.

 

Il est également l’auteur d’une étude sur la revendication nationaliste au Pays – Basque espagnol publiée par l’IHESI, d’un numéro spécial de la revue Problèmes politiques et sociaux intitulé, « Espagne, la deuxième alternance démocratique » et d’un ouvrage sur le Costa – Rica aux éditions La Manufacture.

 

Jean-Jacques Kourliandsky est diplomé en sciences politiques et docteur en histoire.

 
Études
Analyses
 
 
11.10.2018
Jair Bolsonaro, candidat d’extrême droite, part favori pour le deuxième tour des présidentielles brésiliennes le 28 octobre. Avec 46% des suffrages exprimés, il a relégué loin derrière, lors du premier tour le 7 octobre dernier, Fernando Haddad, qui défendait les couleurs du Parti des travailleurs, et encore plus tous les...
 
 
08.10.2018
Le candidat d’extrême-droite, Jair Bolsonaro, est arrivé largement en tête des élections brésiliennes, dimanche 7 octobre. Le candidat du Parti des travailleurs, Fernando Haddad, a bien fini deuxième. Mais il a été nettement vaincu aux points : 46% pour le premier et 29% pour le second. Le résultat a bousculé bien...
 
 
Pourriez-vous commencer par un bilan de l’action du PT, longtemps discrédité durant la campagne ? De 2003 à 2016, le Brésil a été dirigé par des présidents de centre-gauche, Lula da Silva, puis Dilma Roussef. Ils ont eu une politique permettant de grandes avancées sociales avec l’exemple connu des bourses...