Chercheurs
 
Jean-Jacques Kourliandsky
English Version
Chercheur à l'IRIS

+33 (0)1 53 27 60 60
Jean-Jacques Kourliandsky

Jean-Jacques Kourliandsky est chercheur à l’IRIS sur les questions ibériques (Amérique latine et Espagne).

 

Consultant sur les situations relatives à ces régions auprès de l’administration publique et des entreprises, il intervient également auprès des Fondations Friedrich Ebert et Jean Jaurès en Amérique Latine.

 

Membre du Comité de rédaction de La Revue internationale et stratégique, éditorialiste dans les publications mensuelles, Espaces Latinos et Revista Latina, il publie régulièrement dans Universalia, les Annales d’Amérique latine et des Caraïbes, et de façon occasionnelle dans divers ouvrages : Croissance, Réussir à l’étranger, Le Moci, Ramses…

 

Parmi les contributions à des ouvrages collectifs, Jean Jacques Kourliandsky est en charge du chapitre consacré anuellement à l’Amérique latine dans L’Année stratégique.

 

Il est également l’auteur d’une étude sur la revendication nationaliste au Pays – Basque espagnol publiée par l’IHESI, d’un numéro spécial de la revue Problèmes politiques et sociaux intitulé, « Espagne, la deuxième alternance démocratique » et d’un ouvrage sur le Costa – Rica aux éditions La Manufacture.

 

Jean-Jacques Kourliandsky est diplomé en sciences politiques et docteur en histoire.

 
Analyses
 
 
21.09.2017
Le chef du gouvernement israélien, Benjamin Netanyahou, a effectué du 11 au 14 septembre 2017 une visite inédite en Argentine, en Colombie et au Mexique. Certes ces trois pays ont des relations diplomatiques avec les autorités de Tel-Aviv. Ce voyage officiel a pourtant un côté insolite. C’est en effet la...
 
 
18.09.2017
Les gazettes et les agences de presse ont annoncé le 13 septembre 2017 la reprise de contacts à Saint-Domingue, entre les autorités et opposition vénézuéliennes. La nouvelle a surpris. Les semaines écoulées avaient en effet été marquées par une montée croissante des tensions. Montée émaillée d’affrontements, verbaux et physiques, et...
 
 
En 2010, environ 15 % des Catalans étaient favorables à l’indépendance. Ils sont plus de 40 % aujourd’hui. Comment peut-on expliquer cette montée du sentiment séparatiste ? Le sentiment séparatiste était en progression, effectivement, mais à l’approche du référendum on constate un petit répit. La majorité des Catalans ne se...
 
 
13.09.2017
Le point de vue de Jean-Jacques Kourliandsky
Le bras de fer semble résolument engagé entre Madrid et la Catalogne, Mariano Rajoy entend mater toute volonté indépendantiste tandis que les Catalans étaient hier plus d’un million à défiler dans les rues de Barcelone. Pouvez-vous expliquer les raisons de cette défiance ? Elle était très prévisible. Les deux parties...
Études