Chercheurs
 
Guillaume Pitron
English Version
Chercheur associé à l'IRIS

+33 (0)1 53 27 60 60
Guillaume Pitron

Guillaume Pitron est chercheur associé à l’IRIS, spécialiste des matières premières critiques.

 

Journaliste, réalisateur et auteur, il a publié deux essais traduits dans une dizaine de langues : La Guerre des métaux rares. La face cachée de la transition énergétique et numérique (2018) et L’Enfer numérique. Voyage au bout d’un Like (2021).

 

Guillaume Pitron veut se positionner aux avant-postes des révolutions techniques en interrogeant les enjeux économiques, géopolitiques et environnementaux qu’elles charrient.

 

Les ressources agricoles, minières et énergétiques constituent une porte d’entrée privilégiée pour questionner ces évolutions : conditions d’extraction des terres rares et du graphite en Chine, l’impact économique de l’activité pétrolière en Alaska ou encore les nouvelles dépendances géopolitiques engendrées par l’agriculture robotisée. Elles​ œuvrent en effet à interroger les récits et les utopies accompagnant le développement technologique actuel : vertu écologique, dématérialisation de nos modes de vie, découplage entre la croissance économique et la consommation de ressources, progrès social et humain…

 

Guillaume Pitron est régulièrement invité à intervenir auprès d’institutions internationales, d’universités et de grandes écoles, d’États et du monde associatif.

 

​Il intervient régulièrement dans des médias français et internationaux (Le Monde, BBC, The Guardian, Radio Canada, la Radio-Télévision suisse (RTS), El País, la RAI, The Globe & Mail, de Volkskrant, Australian Broadcasting Corporation…) Ses points de vue sont également cités au sein du Comité sur l’énergie et les ressources naturelles du Sénat américain.

 

Il est diplômé d’un diplôme d’études approfondies (DEA) des universités de Paris et d’un master de droit à l’université de Georgetown (États-Unis).

 
Aires de recherche
Enjeux économiques, politiques et environnementaux des matières premières critiques et stratégiques – Impact de la pollution numérique