Chercheurs
Caroline Roussy
English Version
Chercheuse à l'IRIS

+33 (0)1 53 27 60 60
Caroline Roussy

Caroline Roussy est chercheuse à l’IRIS. Ses travaux portent principalement sur les questions de frontières, de territoires, de processus identitaires et d’intégration régionale en Afrique de l’Ouest.

 

Avant de rejoindre l’IRIS, elle a été assistante de programme à l’Organisation internationale de la Francophonie au sein de la Direction Paix, droits de l’Homme et démocratie, ingénieure de recherche au CNRS, ainsi que consultante internationale, notamment auprès de l’USAID, d’agences de production et de personnalités publiques.

 

Auteure d’articles, notes et co-fondatrice du festival d’art contemporain Africa Acts, elle a également co-signé plusieurs publications, dont une note programmatique sur l’avenir de la Francophonie en 2018, et deux chapitres au sein de l’ouvrage « L’urgence africaine. Changeons le modèle de croissance » (éd. Odile Jacob, sept. 2019).

 

Titulaire d’un doctorat en Histoire de l’Afrique contemporaine (Paris 1 Panthéon Sorbonne), elle a rédigé une thèse intitulée : « La construction de la frontière sénégalo-gambienne : territoires, territorialités, identités (1850-1989) ».

Analyses
 
 
18.03.2020
En 2013, le cinéaste camerounais, Jean-Pierre Bekolo, signait une fiction pamphlet : « Le Président », sous-titré « Comment sait-on qu’il est temps de partir ? ». Cette question, en 2020, reste d’une étonnante actualité au regard des séquences présidentielles passées, ou à venir, au Togo, en Guinée ou même...
 
 
16.01.2020
Caroline Roussy, chercheuse à l’IRIS, répond à nos questions sur la question de la France au Sahel, après le sommet de Pau : – Quel bilan peut-on tirer du sommet de Pau ? – La France a déclaré que « l’engagement américain était crucial dans la région ». Quelles conséquences pourrait avoir...
 
 
06.01.2020
Longtemps, le ressentiment anti-français ouest-africain a été considéré, selon, comme l’apanage d’étudiants agités ou de réseaux sociaux peu représentatifs. Une parole décomplexée, résiduelle, qui ne pouvait être le reflet de l’opinion publique tant les liens entre la France et ses anciennes colonies sont certes pavés d’ambiguïtés, mais d’amitiés, malgré tout....
Aires de recherche
Afrique de l’Ouest – Intégration régionale – Questions frontalières – G5-Sahel