Chercheurs
Jean-Joseph Boillot
English Version
Chercheur associé à l'IRIS

+33 (0)1 53 27 60 60
Jean-Joseph Boillot

Jean-Joseph Boillot est chercheur associé à l’IRIS. Il est spécialiste de l’économie indienne ainsi que du monde émergent, et tout particulièrement du triangle Chine-Inde-Afrique vu comme pôle structurant de la nouvelle économie mondiale en formation.

 

Jean-Joseph Boillot est agrégé de sciences économiques et sociales et docteur en économie. Il a notamment enseigné à l’École normale supérieure et travaillé sur l’Asie comme chercheur associé au CEPII dans le cadre d’une thèse de doctorat sur le modèle indien de développement.

 

Il a ensuite été conseiller financier pour le Trésor de 1991 à 2006 basé dans les grandes régions émergentes du monde dont les Peco, l’ex-URSS, le monde chinois et enfin le monde indien.

 

Depuis son retour à Paris en 2006, il partage son temps entre des missions régulières dans les pays émergents et des activités de conseil pour des organismes publics et de grandes entreprises ainsi qu’au club du CEPII où il suit l’Inde et le monde émergent .

 

Il est cofondateur du Euro-India Group (EIEBG), et membre notamment du groupe d’experts Cyclope et du conseil scientifique de l’ISEG. Il collabore régulièrement à plusieurs sites en ligne et assure une chronique mensuelle pour le site d’Alternatives Economiques.

 

Il est auteur de plus de 20 livres dont L’Inde ancienne au chevet de nos politiques (éditions du Félin, Paris 2017), L’Economie de l’Inde (La Découverte 3e éd. 2016), L’Afrique pour les nuls (éditions First 2015), L’Inde pour les nuls (éditions First 2014), L’Innovation Jugaad (traduction et adaptation, Diateino 2013) et Chindiafrique, La Chine, l’Inde et l’Afrique feront le monde de demain (Odile Jacob 2013).

Analyses
 
 
23.05.2019
L’économie est-elle un enjeu des élections indiennes ? Narendra Modi avait fait toute sa campagne en 2014 sur les enjeux économiques mais il a progressivement glissé vers un agenda plus politique et idéologique lors de son mandat. Pour cette campagne, l’agenda est essentiellement sécuritaire et il ne souhaite manifestement pas...
 
 
24.03.2019
L'Italie est le premier pays européen à signer un protocole d'accord pour intégrer les "nouvelles routes de la soie" chinoises. Comment cela va-t-il se traduire concrètement ? Dans ce genre de grandes rencontres on signe des protocoles généraux, pas des contrats dont un certain nombre d’ailleurs ont été conclus en...
Aires de recherche
Economie indienne - Economie du monde émergent – Relations Asie/Afrique