Chercheurs
Brahim Oumansour
English Version
Chercheur associé à l'IRIS

+33 (0)1 53 27 60 60
Brahim Oumansour

Consultant en géopolitique et relations internationales, Brahim Oumansour est chercheur associé à l’IRIS. Il a obtenu son doctorat en 2014, à l’Institut du monde anglophone de l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris3. Il a enseigné de 2011 à 2016 l’anglais économique et l’anglais professionnel à l’Université Paris-Est Créteil et à l’ENS Cachan.

 

Ses recherches portent principalement sur la politique étrangère des États-Unis en Afrique du Nord et au Moyen-Orient depuis la Seconde Guerre mondiale à la guerre contre le terrorisme et le projet de démocratisation. Il s’intéresse particulièrement à la diplomatie publique et au rôle des acteurs non-étatiques (ONG, syndicats, groupes d’influences, multinationales, etc.), aux questions relatives au terrorisme, à la gestion des conflits, etc.

 

Brahim Oumansour a publié dans des revues universitaires françaises et étrangères. Il est aussi chercheur associé au CERMAM (Centre d’études et de recherche sur le monde arabe et méditerranéen) et donne des conférences au Global Studies Institute – Université de Genève, en tant qu’intervenant extérieur.

Analyses
 
 
20.09.2019
Since February 22, Algeria has been shaken by a nationwide protest movement demanding for radical political change, a week after President Bouteflika – President of Algeria since 1999 for four successive terms – announced through the media his decision to run for a fifth term despite his advanced age and...
 
 
16.09.2019
Interview de Brahim Oumansour - France 24
Le pouvoir algérien a annoncé dimanche que l’élection présidentielle se tiendrait le 12 décembre. Une décision qui va à l’encontre des demandes des manifestants et qui risque d’accentuer la crise de confiance entre dirigeants et citoyens algériens. Le pouvoir a annoncé que la présidentielle se tiendrait le 12 décembre. Après l’annulation de...
 
 
06.07.2019
Interview de Brahim Oumansour - TV5-Monde
Où en est la situation politique et militaire en Libye ? Brahim Oumansour : Le maréchal Khalifa Haftar, qui contrôle actuellement l’est du pays, pensait s’emparer de Tripoli au cours d’une guerre éclair de quelques jours, et faire ainsi tomber le gouvernement de Tripoli reconnu par l’ONU. Son offensive lancée...
Aires de recherche
Politique étrangère des États-Unis en Afrique du Nord et au Moyen-Orient - Conflits, État et acteurs non-étatiques en Afrique du Nord et au Moyen-Orient