Chercheurs
 
Brahim Oumansour
English Version
Chercheur associé à l'IRIS, directeur de l'Observatoire du Maghreb

+33 (0)1 53 27 60 60
Brahim Oumansour

Brahim Oumansour est chercheur associé à l’IRIS. Il y dirige l’Observatoire du Maghreb. Il intervient en tant qu’expert en stratégie internationale au sein des formations en Défense, sécurité et gestion de crise et Géopolitique et prospective d’IRIS Sup’.

 

Il a obtenu son doctorat en 2014, à l’Institut du monde anglophone de l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris3.

 

Il enseigne la géopolitique à l’école SUPii Mécavenir. Auparavant, il a enseigné les systèmes politiques comparés et l’anglais économique respectivement à l’Université Paris-Est Créteil, à l’Université d’Évry val d’Essonne.

 

Il est régulièrement invité en tant que consultant et conférencier par différentes institutions et différents médias français et étrangers.

 

Ses recherches portent principalement sur le Maghreb ainsi que sur la politique étrangère des États-Unis en Afrique du Nord et au Moyen-Orient depuis la Seconde Guerre mondiale à la guerre contre le terrorisme et le projet de démocratisation. Il s’intéresse particulièrement à la diplomatie publique et au rôle des acteurs non-étatiques (ONG, syndicats, groupes d’influences, multinationales, etc.), aux questions relatives au terrorisme, à la gestion des conflits, etc.

 

Brahim Oumansour a publié dans des revues universitaires françaises et étrangères. Il est aussi chercheur associé au CERMAM (Centre d’études et de recherche sur le monde arabe et méditerranéen).

 
Analyses
 
 
31.08.2022
Le président français, Emmanuel Macron, vient de se rendre en Algérie pour une visite de trois jours. Le choix de l’Algérie comme première destination du second mandat du président de la République française traduit l’importance d’une telle rencontre dans un contexte marqué par le retour de la diplomatie algérienne sur...
 
 
23.12.2021
Le report de la présidentielle en Libye est-il une bonne ou une mauvaise nouvelle ? Le maintien de l’échéance était nécessaire pour accélérer le processus de paix et la reconstruction du pays et pour éviter un vide politique qui pourrait encourager un retour des affrontements. II y a urgence à...
Aires de recherche
Politique étrangère des États-Unis en Afrique du Nord et au Moyen-Orient - Conflits, État et acteurs non-étatiques en Afrique du Nord et au Moyen-Orient