Chercheurs
Marie-Cécile Naves
English Version
Chercheuse associée à l'IRIS

+33 (0)1 53 27 60 60
Marie-Cécile Naves

Docteure en science politique de l’université Paris-Dauphine, avant un post-doctorat en sciences de l’information et de la communication à la Fondation Maison des Sciences de l’Homme à Paris, elle est l’auteure de plusieurs ouvrages sur les États-Unis, notamment les droites américaines. Elle travaille également sur les questions de genre et d’égalité femmes-hommes, les politiques d’éducation et de jeunesse, et les enjeux socio-politiques du sport.

 

Vice-Présidente du think tank européen Sport et Citoyenneté, elle enseigne à l’université et en business school depuis 1999. Elle a également occupé le poste de responsable de projets à France Stratégie (ex-Commissariat général au Plan) (2010-2015) où elle a co-écrit ou dirigé plusieurs rapports pour le gouvernement ou le Président de la République, dont « Quelle France dans 10 ans ? » (2014), « Lutter contre les stéréotypes filles-garçons : un enjeu d’égalité et de mixité dès l’enfance » (2014), « Reconnaître, valoriser, encourager l’engagement des jeunes » (2015), ou encore « Quelle action publique pour demain? » (2015). Elle exerce ces mêmes fonctions aujourd’hui au sein de la Conférence des Présidents d’Université.

 

Marie-Cécile Naves a été nommée chevalier dans l’ordre des palmes académiques.

 

L’intégralité de ses publications et interviews est à retrouver sur son site personnel : www.mariececilenaves.com

 

Ouvrages :

 

Manuel de géopolitique :

« Géopolitique des États-Unis », Eyrolles, 2018 (à paraître)

Essais :

  • « Trump, la revanche de l’homme blanc », Textuel, 2018
  • « Le pouvoir du sport », FYP, 2017 (co-auteure)
  • « Trump, l’onde de choc populiste », FYP, 2016
  • « Le nouveau visage des droites américaines », FYP, 2015

Ouvrages de science politique :

  • « Talents gâchés. Le coût économique et social des discriminations », L’Aube, 2015 (co-auteure)
  • « La fin des néoconservateurs ? », Ellipses, 2009
Analyses
 
 
02.09.2019
As a concept, a field of research and an analysis tool, gender is not used enough by and in geopolitics, which has negative aftermaths in public action. Yet, women’s and LGBTI’s rights, sexual and sexist violence, sexuality, relationships between men and women, whatever the geographic area, have become major preoccupations....
 
 
23.08.2019
Alors que le G7 est réuni en sommet à Biarritz, la politiste Marie-Cécile Naves, dans une tribune au « Monde », souligne que les études de genre peuvent venir nourrir efficacement la décision politique internationale. En tant que concept, champ de recherches et outil d’analyse du réel, le genre demeure trop peu...
Aires de recherche
Etats-Unis contemporains, vie politique américaine, parti républicain et conservateurs - Genre, égalité femme-hommes, féminisme - Enjeux socio-politiques du sport