Chercheurs
David Weinberger
English Version
Chercheur associé à l'IRIS

+33 (0)1 53 27 60 60
David Weinberger

David Weinberger est chercheur associé à l’IRIS. Ses travaux de recherche portent sur la criminalité transnationale et plus particulièrement sur l’analyse du trafic illicite de stupéfiants et sa géopolitique, le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, la criminalité aéroportuaire et aérienne, la contrebande de tabac, ainsi que sur les comparaisons des politiques publiques de sécurité et de justice.

 

Il est sociologue et chercheur à l’Institut des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ) depuis 2008. Il apporte son expertise à différentes organisations internationales telles que l’UNODC, le Groupe Pompidou (Conseil de l’Europe) ou l’OSCE.

 

Il est membre du Conseil scientifique de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), ainsi que du comité de rédaction de la revue Drogues, enjeux internationaux.

 

Ces dernières recherches portent sur « Le financement du terrorisme par les trafics de stupéfiants » (CSFRS, 2020), « Analyse socio-économique des collecteurs en lien avec le trafic de drogues et notamment du cannabis «  (UE-DCPJ 2020), « L’identification et la gestion des Foreign Terrorist Fighters dans les aéroports » (OSCE, 2018), « Le trafic d’opiacés via la route nord » (UNODC, 2017),  « Les effets de la régulation du cannabis au Colorado en Uruguay, et à Washington » (CSFRS, 2017), « L’argent de la drogue en France : chiffre d’affaires et profit» (MILDECA, 2016), « Le trafic de cocaïne au Venezuela » (MILDT, 2014), « Le trafic de stupéfiants à partir des aérodromes secondaires et des plateformes de circonstance » (MILDT, 2012), « Le trafic illicite de cigarettes » (MILDT, 2011)  « La culture du cannabis en France » (MILDT, 2010), et « Cannabis market in Europe » (EMCDDA, 2010). Parallèlement, il a travaillé sur d’autres thématiques comme la gestion de la pandémie grippale (InVS, 2010).

 

Il participe à différents groupes de travail sur « L’économie de la violence » (IPED-CNAM, 2020), « Le trafic de cocaïne via la Guyane » (MILDECA, 2019) et « Les contrôles d’identités et le rapport police population » (Défenseur des Droits, 2015).

Aires de recherche
Géopolitique du trafic illicite de stupéfiants - Blanchiment d’argent et financement du terrorisme - Criminalité aéroportuaire et aérienne - Contrebande de tabac