Chercheurs
 
Marianne Péron-Doise
English Version
Chercheuse associée à l'IRIS

+33 (0)1 53 27 60 60
Marianne Péron-Doise

Marianne Péron-Doise est chercheuse associée à l’IRIS, spécialiste des questions stratégiques en Asie.

 

Diplômée de l’Institut d’études politiques de Aix-en-Provence et de l’École Pratique des Hautes Études, Marianne Péron-Doise est chercheuse à l’Institut de recherche stratégique de l’École militaire (IRSEM) depuis 2015. Ses travaux portent sur les questions géopolitiques en Indo-Pacifique avec un accent sur les questions de sécurité et de défense en Asie du Nord-Est (Japon-Péninsule coréenne), problématiques de sécurité maritime globales, marines et forces maritimes émergentes, principaux théâtres maritimes (océan Indien, Mers de Chine, océan Pacifique).

 

Marianne Péron-Doise a été chercheuse invitée à l’Institut japonais des Affaires internationales (Tokyo) et à l’Institut National des études de défense (ministère de la Défense, Tokyo). Elle est chargée d’enseignement à Sciences Po Paris et à l’Université catholique de Lille.  Elle est également consultante pour des projets de capacity building maritime au profit de l’Union européenne.

 

Marianne Péron-Doise a occupé différents postes de responsabilité sur les questions de sécurité en Asie-Pacifique au sein du ministère français de la Défense, notamment celui de chef du département Asie-Pacifique, au sein de la Délégation aux affaires stratégiques de 2007 à 2011. Elle a été conseillère politique au Commandement maritime allié à Northwood, au Royaume-Uni, de 2012 à 2015.

 
Analyses
 
 
07.12.2021
Le point de vue de Marianne Péron-Doise
La signature de l’AUKUS entre les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie a resserré les liens entre ces trois pays. Plus qu’un accord commercial, elle signe un basculement dans les systèmes d’alliances dans un contexte de compétition politique, militaire et économique dans l’Indopacifique. Quelle incidence sur les stratégies indopacifiques des pays...
 
 
06.12.2021
Bien qu’ils aient adopté des stratégies différentes, les pays d’Asie ont su valoriser leur capacité de réaction face aux pandémies. À quelques exceptions près, les dons de masques, l’envoi de vaccins et d’équipements médicaux à l’étranger leur ont d’ailleurs permis de développer une image positive malgré l’omnipotence de la Chine dans cette...
Aires de recherche
Questions stratégiques et alliances en Asie - Sécurité maritime - Indo-Pacifique - Politique de défense et de sécurité en Asie du Nord-Est (Japon-Corées)