Sans concessions. Conversations avec David Reinharc

Editions David Reinharc

340 pages


2010

À ma droite, Gilles-William Goldnadel, célèbre avocat pénaliste, auteur d’essais bénéficiant d’une reconnaissance intellectuelle et médiatique, ami de Benyamin Netanyahou, invité personnel de Nicolas Sarkozy lors du voyage de ce dernier en Israël en juin 2008, est un homme engagé.

À ma gauche, Pascal Boniface, géopolitologue faisant autorité, auteur d’une quarantaine d’ouvrages ayant pour thème les relations internationales, les questions nucléaires et de désarmement, les rapports de force entre les puissances, ou encore la politique étrangère française est, lui aussi, très connu pour ses convictions ; il publie de nombreux articles dans des revues internationales de géopolitique et intervient régulièrement dans les médias, qu’ils soient nationaux ou internationaux, écrits ou audiovisuels.

Les deux intellectuels sont à l’opposé sur l’échiquier politique mais cette différence, loin de léser le débat, l’enrichit. Car il s’agit là de renouer un dialogue dans une commune exigence de vérité.

Ce livre conjugue, sur des terrains minés et passionnés, une analyse géopolitique clinique et complète, sans chercher pour autant à éviter la polémique, motivée par la seule nécessité de mieux comprendre des questions qui sont la clé de notre stabilité.
Livre écrit à quatre mains par deux intellectuels engagés dont la « prise de bec » exigeante reste un échange réalisé dans une reconnaissance mutuelle.

Le catch rhétorique est ouvert mais il a ses règles.
Tous les coups sont permis mais pas celui d’aborder des sujets sensibles avec des faux semblants.
Pascal Boniface et Gilles-William Goldnadel, aux positions antagoniques, ont accepté d’entamer un dialogue sans concessions. Même si leurs positions sont irréductibles en bien des points, ils croient nécessaire de confronter leurs arguments et leurs points de vue respectifs.

Au terme de cette rencontre, le lecteur repart avec l’idée qu’il est encore possible de renouer le fil d’un vrai dialogue, même s’il ne s’agit pas de réaliser un accord parfait.
D’homme à homme, ils parlent de sujets qui peuvent fâcher tout en cherchant ensemble, non pas à en découdre mais à partager un même désir de vérité, au-delà de la violence de l’idéologie.
Malgré la profondeur de leurs divergences, ce dialogue est une surprise : comme dans la théorie des ensembles, leurs avis divergent, certes, mais se croisent aussi, parfois dans le même temps.

Pascal Boniface, géopolitologe, est Directeur de l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS) et enseignant à l’Institut d’Études européennes de l’Université Paris VIII.

Gilles-William Goldnadel, célèbre avocat pénaliste, est le président-fondateur de Avocats sans Frontières et le président de l’Association France-Israël. Il vient d’être élu triomphalement au CRIF (Conseil représentatif des Institutions Juives de France).

Dans la même catégorie