La France contre l’Empire

Editions Robert Laffont

155 pages


2003

Les Etats-Unis ont gagné la guerre d’Irak, mais ils ont perdu la paix.

Le véritable enjeu de cette guerre, pour l’empire américain, au-delà des répercussions régionales, était l’instauration d’un monde unipolaire et la confirmation de son hégémonie sur la planète. Cinglant échec : les Etats-Unis n’ont pu imposer leurs vues à la communauté internationale, ni avant ni après le conflit.
La France a pris l’initiative de l’opposition aux ambitions américaines. Elle a incarné une politique alternative et défendu le droit contre la force. Surtout, elle a préservé le multilatéralisme et la diversité stratégique.
A défendre des principes et refuser le leadership américain, la France a-t-elle pris des risques inconsidérés ou renforcé ses positions internationales ? En une démonstration lumineuse, Pascal Boniface nous donne les clés pour comprendre en profondeur les conséquences de cette redistribution des cartes sur l’ordre international, sur les ressorts contemporains de la puissance, les relations franco-américaines, l’avenir de l’Europe et de l’ONU.

Pascal Boniface est le directeur de l’institut de relations internationales et stratégiques (IRIS) et membre du Comité consultatif auprès du secrétaire général de l’ONU pour les questions de désarmement. Auteur de plus de trente ouvrages de géopolitique, il a récemment publié Est-il permis de critiquer Iraël ? » (Robert Laffont, 2003)
www.laffont.fr

Lire la critique de Philippe Seguin dans le Figaro du 17 septembre 2003
Lire la critique de François Hollande dans l’Hebdo des socialistes du 18 octobre 2003
Lire la critique de Hubert Védrine dans Le Nouvel Observateur du 27 novembre 2003

« 

Dans la même catégorie