Les Arabes, les femmes, la liberté

Albin Michel

170 pages


2007

Peut-on être femme et libre dans le monde arabe ? Pourquoi les femmes y sont-elles astreintes à subir les effets d’une réclusion identitaire dans laquelle a sombré l’héritage réformiste de la première partie du siècle dernier ? Où sont passés les héritiers des réformateurs égyptiens du début du XXe siècle, ou d’un Bourguiba qui promulguait en 1956 une loi libérant les Tunisiennes ? On ne peut répondre à ces questions sans analyser les profondes mutations qu’ont connues depuis cinquante ans les sociétés arabes, et les désillusions provoquées par une modernisation mal engagée. Sans comprendre également les causes de la montée des islamismes, mouvements modernes mais qui proposent comme idéal à leurs sociétés le retour à une identité fondée sur la seule norme religieuse. Sophie Bessis, agrégée d’histoire, spécialiste des rapports Nord-Sud et de la question des femmes au Maghreb, analyse dans cet essai clair et concis les contradictions et les paradoxes du monde arabe, dont la condition des femmes

Dans la même catégorie