Consommer moins pour vivre mieux ?

Le Cavalier Bleu - Idées Reçues


Partant de l’idée qu’il ne peut y avoir de croissance infinie dans un monde fini, la décroissance exige de repenser radicalement notre manière de travailler, de consommer, de vivre ensemble. De plus en plus de personnes se révèlent sensibles à ces nouvelles pratiques, et en particulier celle de la « simplicité volontaire » qui milite pour la fin de la consommation de masse et du gaspillage qui y est associé.

Derrière cela, un concept existe que, d’ailleurs, peu d’adeptes de la décroissance connaissent et qui est loin de faire l’unanimité. Assen Slim et Marc Prieto en font l’analyse en dehors de tout discours partisan. N’appartenant pas au mouvement des objecteurs de croissance, contrairement à la plupart des auteurs sur le sujet, ils permettent au lecteur de se forger sa propre opinion sur ce concept de décroissance présenté alternativement comme LA solution ou comme une dangereuse utopie.

– « La croissance est source de tous les maux »
– « La décroissance implique d’arrêter de consommer »
– « La sortie du capitalisme est indispensable à la décroissance »
– « La décroissance est une utopie, faute de scenario de transition »…

Les auteurs : Marc Prieto, Docteur en sciences économiques, est enseignant-chercheur en économie à l’École supérieure des sciences commerciales d’Angers (ESSCA) et chercheur associé au CARE-GRE à l’université de Rouen. Assen Slim, Docteur en sciences économiques, est maître de conférences à l’INALCO et enseignant-chercheur à l’ESSCA. Il mène ses recherches en économie internationale, européenne et du développement au CEMI (EHESS).

Présentation de l’ouvrage sur Youtube« 

Dans la même catégorie