Géopolitique de l’Inde – Le rêve brisé de l’unité

PUF

256 pages


2012

Depuis une décennie, alors que les démocraties occidentales se morfondent dans l’atonie économique, le centre de gravité des équilibres commerciaux, énergétiques et sécuritaires se déplace irrésistiblement vers la lointaine et complexe région Asie-Pacifique. Accompagnant la montée en puissance de la Chine, alors que le Japon peine à s’extraire de ses tourments, une troisième puissance asiatique, matrice centrale du sous-continent indien, se fraye à grand renfort de croissance vigoureuse de son PIB et de signatures de partenariats stratégiques un chemin jusqu au cercle des acteurs majeurs de son temps : l’Inde. Cette émergence tonitruante sur le devant de la scène mondiale ne doit pas faire oublier que la « plus grande démocratie du monde » connait parallèlement un florilège de fragilités et de carences contre lesquelles elle doit s’employer au mieux de ses capacités.

Docteur en droit international, Olivier Guillard est directeur de recherches Asie à l’Institut des relations internationales et stratégiques (IRIS) et directeur de l’information chez Crisis Consulting. Spécialiste de l’Asie, il a notamment publié Birmanie 2020. De l’état des lieux aux perspectives (IRIS/Dalloz, 2009), 50 petites leçons sur l’Inde (Hachette, 2009), Le Pakistan de Musharraf, enfin respectable ? (Lignes de repères, 2005).

Dans la même catégorie