Publications
Note de lecture

Sovereign Jews. Israel, Zionism and Judaism

Note de lecture rédigée par Yakov M.Rabkin, Professeur d'histoire à l'Université de Montréal et auteur de Comprendre l'État d’Israël

Par Yaacov Yadgar - Albany, State University of New York (SUNY) Press, 2017, 279p.

Ce livre, bien écrit et accessible, propose une exploration intellectuelle qui débute avec des questions d’ordre épistémologique, puis passe en revue l’histoire conceptuelle de la religion afin de déboucher sur une analyse de l’idéologie sioniste et, finalement, de la sociopolitique de l’État d’Israël. S’il est clair et cohérent, il manque toutefois d’une conclusion qui aurait pu offrir une synthèse du riche matériel qu’il contient.

L’auteur, politologue et professeur d’études juives à Oxford, traite de la question de la souveraineté juive en rappelant, dès son introduction, que « l’absence de la souveraineté a été la pierre angulaire de la pensée politique juive » (pp. 1-2). Il voit le sionisme politique, fondé vers la fin du XIXe siècle, comme une intervention de la théologie politique chrétienne (p. 72). Le sionisme définit le juif en des termes raciaux propres à l’antisémitisme moderne, qui prend ses racines à la même époque. Le livre analyse en détail la pensée de l’écrivain israélien Avraham B. Yehoshua qui, en s’appuyant sur la définition chrétienne de la religion et en déployant un imaginaire antisémite, considère les juifs des autres pays incomplets et déficients, au même titre que les citoyens palestiniens d’Israël (pp. 192-210). Le lien entre le sionisme et l’antisémitisme apparaît ainsi comme structurel plutôt que simplement conjoncturel.

L’autodéfinition d’Israël comme l’« État-nation des juifs » le force à distinguer entre ses citoyens juifs et non juifs. Pour ce faire, l’État, supposément laïc, recourt au concept essentiellement protestant de « religion juive », tout en assurant le monopole de la version orthodoxe du judaïsme. L’auteur nous rappelle que ce concept porte jusqu’à maintenant l’empreinte de ses origines européennes. Dès lors, il n’est pas étonnant que la participation des juifs africains et asiatiques dans ce projet politique profondément européen fût négligeable.

L’auteur met également en relief la détermination des colons à construire une société à part (hafrada), qui reflète leur distanciation vis-à-vis de la population locale propre à toute expérience coloniale. La perspective de « lévantisation » parmi les indigènes répugne et selon l’un des idéologues du sionisme, presque tous issus de l’Empire russe : « On serait mieux parmi les Polonais et les Russes plutôt que venir ici et s’assimiler parmi les Arabes » (p. 140). Afin de justifier sa prétention d’être l’« État juif », Israël se charge du maintien de l’identité juive des juifs non pratiquants, une situation unique dans l’histoire. Ces citoyens, tout en protestant contre la « coercition religieuse », bénéficient pleinement de leur statut de « juifs d’État » (statist Jew) au sein de l’« État juif » (p. 188).

Les schémas épistémologiques ancrés dans l’expérience européenne s’appliquent difficilement aux réalités non occidentales, tels le judaïsme ou l’islam. L’auteur n’hésite pas à affirmer que le judaïsme en tant que religion apolitique fut « inventé » comme, par ailleurs, fut inventé le « peuple juif » en tant que nation politique dans le sens européen du terme. Le concept de « tradition » est alors énoncé comme plus propice pour l’analyse de la modernité juive.

Yaacov Yadgar propose ainsi un cadre conceptuel novateur et potentiellement fructueux pour l’analyse d’autres expériences politiques non européennes. Il veut libérer la pensée des dichotomies souvent présentées en tant que « partie organique du monde naturel » (p. 27) : Orient versus Occident, modernité versus tradition et, surtout, séculier politique versus religieux apolitique. Le livre mériterait d’être publié en français, car son approche pourrait s’avérer utile en France, où la laïcité conçue en opposition au christianisme est érigée en pilier identitaire universel.

Cet ouvrage s’inscrit dans un courant académique qui explore les différentes facettes de la rupture que constitue le sionisme dans la continuité juive et s’éloigne du narratif officiel israélien, lequel domine de plus en plus le discours politique occidental qui va jusqu’à qualifier d’antisémite toute remise en question, voire toute critique du sionisme et de l’État qui l’incarne.
Les autres notes de lecture
Sauvons le Progrès
Physicien nucléaire – il dirige un laboratoire au sein du Commissariat à l’énergie...
Staline
Il n’est pas évident de susciter un grand intérêt pour une énième...
L’ordre du monde
On repose le dernier livre d’Henry Kissinger avec deux sentiments contradictoires : l’admiration...
La fin de l’Europe ?
L’ouvrage arrive à point nommé pour reconsidérer les véritables raisons de la...
Le monde au défi
Hubert Védrine occupe dans le paysage intellectuel français une place à part....
Que veut Poutine ?
Ancien élève de l’ENA et du MGIMO (Institut d’État de relations internationales...
Hollande l’Africain
Journaliste à RFI et collaborateur de l’hebdomadaire Jeune Afrique, Christophe Boisbouvier présente...
Le boycott
Appel au boycott des Jeux olympiques de Sotchi, de produits français (vin,...
La France au défi
« Réformisme radical », cette expression empruntée à Albert Camus pourrait résumer l’intention de...
Mali
La maison d’édition De Boeck a initié depuis 2013 une collection intitulée...
La dynastie rouge
La Corée du Nord effraie autant qu’elle fascine. Les clichés font florès...
Dear Leader
Dans un régime aussi fermé et mystérieux que celui de la Corée...
Justifier la guerre ?
Pierre Hassner, chercheur associé au Centre d’études et de recherches internationales (CERI)...
Willy Brandt
Willy Brandt, premier chancelier allemand social-démocrate (1969- 1974), est connu pour deux...
Le roi prédateur
Les deux journalistes, Eric Laurent (auteur des mémoires d’Hassan II) et Catherine Graciet s’aventurent à...
Le bilan d’Obama.
Pariant sur l’intérêt que susciteront les élections du 6 novembre 2012, les...
Tripoliwood
Delphine Minoui, grand reporter spécialiste du Moyen-Orient lauréate du Prix Albert Londres,...
Pour une Europe juste
En janvier 2011, Élisabeth Guigou présentait sa vision de l’Europe dans un nouvel...
Vivre libre
Le 17 décembre 2010, Mohammed Bouazizi, jeune vendeur de fruits et légumes tunisien de vingt-huit...
Les Coréens
Agrégé d’histoire, ancien de l’ENA, actuellement directeur adjoint de l’Institut des sciences...
Pour l’humour du risque
Sommes-nous en sécurité ? Connaissons-nous les risques qui nous guettent ? Les politiques, lois...
Known & Unknown : A Memoire
Donald Rumsfeld est probablement l’une des figures politiques américaines les plus controversées de...
Le monde selon Obama
Deux sentiments ont accompagné, en Europe, la victoire d’Obama. Le premier fut...
Réinventer l’Occident
Autrefois impérialiste et conquérant, l’Occident se sent aujourd’hui impuissant. En effet, dans...
Guerres inutiles ?
 Depuis le début du siècle les armées occidentales sont de nouveau confrontées...
Pour une gouvernance mondiale
 À l’occasion des Journées de l’économie, Jean-Marc Vittori, éditorialiste aux Échos, a interrogé cinq...
Obama’s Wars
Depuis son rôle dans la révélation de l’affaire du Watergate, Bob Woodward...
Chroniques du Darfour
Jérôme Tubiana publie aux éditions Glenat, en partenariat avec Amnesty International, ses...
Contrôler les armes
Avec cet ouvrage, Amnesty International réussit le tour de force d’expliquer le...
La Revanche du Sud
Ce temps d'un « Occident qui écrit quand l'Orient, lui, est décrit » est...
Le Temps de l’Afrique
Jean-Michel Sévérino est une personnalité atypique. Tandis que ses camarades de promotion...
Atlas de l’agriculture
Ambitieux, l’Atlas de l’agriculture cherche, comme l’indique son sous-titre, à répondre à...
Mémoires
Il fallait bien 800 pages à Tony Blair, pour évoquer les dix années...
La fabrique de nos peurs
Épidémie, inondation, famine, déplacement de population, nucléaire, pollution etc., chaque semaine, les...
Le Mexique de A à Z
 Patrice Gouy publie un nouvel ouvrage consacré au Mexique, pays qu’il parcourt...
L’Afrique en face
Les journalistes français spécialisés sur l’Afrique se comptent sur les doigts d’une...
Iran, l’état de crise
Alors que de nouvelles sanctions à l’encontre l’Iran sont régulièrement évoquées dans...
Les Arabes et la Shoah
Gilbert Achcar, enseignant-chercheur à l’Université de Londres, publie chez Actes Sud Les...
Le retour des talibans
Depuis les attentats du 11-Septembre, et l’occupation de l’Afghanistan par les forces...
Le multiculturalisme
Maître de conférences à l’Université de Paris IV et président de l’...
Shanghai-Paris
Rompant avec une vision mythologique de la capitale de l’Orient du temps...
La guerre économique
Notion décriée, la guerre économique méritait bien qu’un ouvrage lui soit dédiée....
Nourrir les hommes
 D’ici à 2050, l’humanité va voir sa population croître de 3 milliards d’âmes supplémentaires....
Vivre autrement
 « Nous avons une chance historique. Inventer, sous la contrainte de la crise...
Visages de la peur
 De plus en plus, la peur semble diriger les comportements individuels et...
Demain la faim
 La fiction qui ouvre ce livre met en scène un conflit né...
La mondialisation
Ce petit manuel est un guide intéressant pour qui veut clarifier ses...
Mitterrand l’Africain?
Les ouvrages sur François Mitterrand et l’Afrique sont nombreux (Attali, Bayart, Bourgi,...
Achever Clausewitz
Achever Clausewitz, comme pour se débarrasser définitivement des thèses du général prussien...
La Russie
Ayant consacré sa thèse d’Etat à l’étude de la région caucasienne, Pierre...
L’Afrique humiliée
L’on connaît les cris de colère d’Aminata Traoré, ancienne ministre de la...