Publications
Note de lecture

Les services secrets chinois. De Mao aux JO

Barthélémy Courmont - IRIS / Hiver 2008

Roger Faligot Paris, Nouveau monde éditions, 2008, 606 p.

Moins célèbre que la CIA ou le KGB, le Guoanbu (sûreté de l'État), nom des services secrets chinois, serait-il devenu le plus puissant au monde ? C'est la question que se posa Roger Faligot quand il débuta sa longue enquête sur un monde peu connu, mais qui semble s'imposer comme l'un des principaux artisans de la montée en puissance de la Chine. Dans les années 1920, alors que se mettaient en place le parti communiste chinois et son bras armé, l'Armée populaire de libération (APL), les futurs dirigeants de la Chine populaire créaient les premières unités de services secrets.

La toile d'araignée des services secrets chinois, tant sur le territoire national qu'à l'extérieur, s'est tissée au fil des années et des apports de certains dirigeants ayant compris leur importance. Mao Zedong et Deng Xiaoping se retrouvent ainsi sur l'importance qu'ils accordèrent à ces services pour asseoir leur autorité, écraser les dissidences, et surveiller les dangers pouvant menacer le régime. Les mouvements pro-Tibet, le falungong, les étudiants de la place Tien'anmen, sans oublier les intérêts taiwanais et les citoyens de Hong Kong... La liste des gens à surveiller est décidément bien longue, mais ce ne sont pas les moyens pharaoniques qui semblent effrayer les dirigeants chinois. À la sûreté d'État viennent ainsi s'ajouter le ministère de la Sécurité publique (Gonganbu), le service de renseignement du Comité central du PCC (Diaochabu), et les services de renseignement de l'APL, notamment chargées de l'infoguerre et de la cyberguerre. Une architecture aussi complexe que puissante, qui s'est mise en place progressivement, et constitue aujourd'hui un réseau qui est le plus important au monde.

Les missions extérieures des services secrets chinois, au départ purement politiques et longtemps focalisées sur Taiwan, ont également progressivement évolué vers d'autres domaines, en particulier l'économie. C'est le principal apport de Deng et de son successeur, Yang Zemin. Les deux hommes avaient en effet compris que l'espionnage industriel est non seulement un des éléments clefs de l'espionnage, mais constitue aussi un enjeu de poids pour une Chine en pleine croissance, et soucieuse de préparer l'avenir en jouant la carte du « soft power ». Robert Faligot nous entraîne alors dans les mécanismes de cette nouvelle forme d'espionnage, dont certaines affaires, de Valeo en France au Pentagone aux États-Unis, furent médiatisées. Plus généralement, le pouvoir central chinois est soucieux de réussir sa montée en puissance économique, et n'hésite pas pour ce faire à s'ingérer dans les litiges commerciaux (affaire Danone, problèmes rencontrés par Citroën...).

Dernière mission de ces services secrets, ficher les mouvements anti-JO, en Chine et ailleurs. Car il ne faut surtout pas manquer ce rendez-vous avec l'histoire. L'enjeu est de taille, et les services secrets ont été mobilisés depuis des années pour que rien ni personne ne vienne entraver le plus important événement chinois de ce début de siècle, en attendant l'Exposition universelle de Shanghai en 2010.
Parmi les pays étrangers, la France et l'Australie seraient des cibles privilégiées pour les services secrets chinois, qui estiment que ce sont les deux pays les plus faciles à infiltrer, et ceux dans lesquels il est aisé de manipuler et convaincre « les institutions et les hommes ».

La France présente la particularité d'être plus réceptive que d'autres puissances occidentales à un discours pro-chinois. Une amitié entre les deux pays qui remonte à la reconnaissance de la Chine populaire par Charles de Gaulle, des milieux maoïstes plus nombreux en France qu'ailleurs, un anti-américanisme qui converge avec les intérêts de Pékin, et une fascination presque romantique que la France continue de manifester à l'égard de la Chine. Ce serait donc parce que la France est plus réceptive à la Chine que cette dernière aurait décidé de la surveiller de près, quitte à se montrer parfois exigeante. On pense ainsi aux gesticulations qui précédèrent les Jeux olympiques, avec notamment des appels au boycott de produits français, et de la marque Carrefour, fortement implantée en Chine.

Sans concession ni partis pris, l'enquête de Roger Faligot l'a conduit à explorer des documents inédits dans plusieurs pays, à recevoir les témoignages d'acteurs des services secrets chinois autant que de dissidents qui en subirent les pratiques. La précision des informations et le style presque romanesque en font un ouvrage agréable à la lecture, et tout autant utile à ceux qui souhaitent découvrir une autre facette de la puissance chinoise. On regrette cependant parfois l'avalanche d'informations, presque indigeste, notamment les noms des différents acteurs de cette histoire aux multiples rebondissements, mais force est de reconnaître que cette enquête est un précieux apport pour mieux comprendre comment fonctionne la plus grande dictature au monde, qui sera un jour (en 2035 prédit Faligot), la première puissance économique mondiale.

Les autres notes de lecture
Sauvons le Progrès
Physicien nucléaire – il dirige un laboratoire au sein du Commissariat à l’énergie...
Staline
Il n’est pas évident de susciter un grand intérêt pour une énième...
L’ordre du monde
On repose le dernier livre d’Henry Kissinger avec deux sentiments contradictoires : l’admiration...
La fin de l’Europe ?
L’ouvrage arrive à point nommé pour reconsidérer les véritables raisons de la...
Le monde au défi
Hubert Védrine occupe dans le paysage intellectuel français une place à part....
Que veut Poutine ?
Ancien élève de l’ENA et du MGIMO (Institut d’État de relations internationales...
Hollande l’Africain
Journaliste à RFI et collaborateur de l’hebdomadaire Jeune Afrique, Christophe Boisbouvier présente...
Le boycott
Appel au boycott des Jeux olympiques de Sotchi, de produits français (vin,...
La France au défi
« Réformisme radical », cette expression empruntée à Albert Camus pourrait résumer l’intention de...
Mali
La maison d’édition De Boeck a initié depuis 2013 une collection intitulée...
La dynastie rouge
La Corée du Nord effraie autant qu’elle fascine. Les clichés font florès...
Dear Leader
Dans un régime aussi fermé et mystérieux que celui de la Corée...
Justifier la guerre ?
Pierre Hassner, chercheur associé au Centre d’études et de recherches internationales (CERI)...
Willy Brandt
Willy Brandt, premier chancelier allemand social-démocrate (1969- 1974), est connu pour deux...
Le roi prédateur
Les deux journalistes, Eric Laurent (auteur des mémoires d’Hassan II) et Catherine Graciet s’aventurent à...
Le bilan d’Obama.
Pariant sur l’intérêt que susciteront les élections du 6 novembre 2012, les...
Tripoliwood
Delphine Minoui, grand reporter spécialiste du Moyen-Orient lauréate du Prix Albert Londres,...
Pour une Europe juste
En janvier 2011, Élisabeth Guigou présentait sa vision de l’Europe dans un nouvel...
Vivre libre
Le 17 décembre 2010, Mohammed Bouazizi, jeune vendeur de fruits et légumes tunisien de vingt-huit...
Les Coréens
Agrégé d’histoire, ancien de l’ENA, actuellement directeur adjoint de l’Institut des sciences...
Pour l’humour du risque
Sommes-nous en sécurité ? Connaissons-nous les risques qui nous guettent ? Les politiques, lois...
Known & Unknown : A Memoire
Donald Rumsfeld est probablement l’une des figures politiques américaines les plus controversées de...
Le monde selon Obama
Deux sentiments ont accompagné, en Europe, la victoire d’Obama. Le premier fut...
Réinventer l’Occident
Autrefois impérialiste et conquérant, l’Occident se sent aujourd’hui impuissant. En effet, dans...
Guerres inutiles ?
 Depuis le début du siècle les armées occidentales sont de nouveau confrontées...
Pour une gouvernance mondiale
 À l’occasion des Journées de l’économie, Jean-Marc Vittori, éditorialiste aux Échos, a interrogé cinq...
Obama’s Wars
Depuis son rôle dans la révélation de l’affaire du Watergate, Bob Woodward...
Chroniques du Darfour
Jérôme Tubiana publie aux éditions Glenat, en partenariat avec Amnesty International, ses...
Contrôler les armes
Avec cet ouvrage, Amnesty International réussit le tour de force d’expliquer le...
La Revanche du Sud
Ce temps d'un « Occident qui écrit quand l'Orient, lui, est décrit » est...
Le Temps de l’Afrique
Jean-Michel Sévérino est une personnalité atypique. Tandis que ses camarades de promotion...
Atlas de l’agriculture
Ambitieux, l’Atlas de l’agriculture cherche, comme l’indique son sous-titre, à répondre à...
Mémoires
Il fallait bien 800 pages à Tony Blair, pour évoquer les dix années...
La fabrique de nos peurs
Épidémie, inondation, famine, déplacement de population, nucléaire, pollution etc., chaque semaine, les...
Le Mexique de A à Z
 Patrice Gouy publie un nouvel ouvrage consacré au Mexique, pays qu’il parcourt...
L’Afrique en face
Les journalistes français spécialisés sur l’Afrique se comptent sur les doigts d’une...
Iran, l’état de crise
Alors que de nouvelles sanctions à l’encontre l’Iran sont régulièrement évoquées dans...
Les Arabes et la Shoah
Gilbert Achcar, enseignant-chercheur à l’Université de Londres, publie chez Actes Sud Les...
Le retour des talibans
Depuis les attentats du 11-Septembre, et l’occupation de l’Afghanistan par les forces...
Le multiculturalisme
Maître de conférences à l’Université de Paris IV et président de l’...
Shanghai-Paris
Rompant avec une vision mythologique de la capitale de l’Orient du temps...
La guerre économique
Notion décriée, la guerre économique méritait bien qu’un ouvrage lui soit dédiée....
Nourrir les hommes
 D’ici à 2050, l’humanité va voir sa population croître de 3 milliards d’âmes supplémentaires....
Vivre autrement
 « Nous avons une chance historique. Inventer, sous la contrainte de la crise...
Visages de la peur
 De plus en plus, la peur semble diriger les comportements individuels et...
Demain la faim
 La fiction qui ouvre ce livre met en scène un conflit né...
La mondialisation
Ce petit manuel est un guide intéressant pour qui veut clarifier ses...
Mitterrand l’Africain?
Les ouvrages sur François Mitterrand et l’Afrique sont nombreux (Attali, Bayart, Bourgi,...
Achever Clausewitz
Achever Clausewitz, comme pour se débarrasser définitivement des thèses du général prussien...
La Russie
Ayant consacré sa thèse d’Etat à l’étude de la région caucasienne, Pierre...
L’Afrique humiliée
L’on connaît les cris de colère d’Aminata Traoré, ancienne ministre de la...