Publications
Note de lecture

Économie politique des migrations

Stéphane Dubois, Professeur agrégé de géographie

Regards croisés sur l’économie La Découverte, Paris, 2010, 224 p.

L’association de jeunes chercheurs « Regards croisés sur l’économie » propose une heureuse initiative : réfléchir au lien entre économie et migrations, occasion pour « la science économique française [de] prendre à bras le corps un sujet qu’elle a trop longtemps négligé » (p. 14). Il en résulte une série d’articles, qui permettront, aussi bien à l’économiste qu’au non-initié, de cerner les nombreuses problématiques qui y sont abordées.

L’un des nombreux intérêts de l’ouvrage est de faire un sort définitif à de très nombreuses idées reçues. Ainsi, l’exil des cerveaux (brain drain) depuis les pays pauvres vers les économies prospères est analysé au-delà de son seul impact négatif pour les tissus économiques locaux. Hillel Rapoport démontre qu’il faut également envisager ces migrations, qui concernent au moins 20 millions de personnes, à travers les externalités positives qu’elles peuvent engendrer. À savoir chez les populations « l’incitation importante à l’investissement éducatif que représentent les perspectives d’émigration » (p. 117) ; l’importance des capitaux (remittances) et des transferts de technologie que les migrants génèrent vers leur territoire d’origine ; le rôle stratégique que les diasporas jouent dans les stratégies de puissance de certains États. À propos de la Chine, Claire Lebarz remarque notamment le changement de positionnement du gouvernement par rapport aux logiques migratoires puisque celui-ci « change la formule "rentrer et servir le pays" pour le slogan "servir le pays depuis l’étranger" » (p. 107) tout en s’efforçant de favoriser le retour en Chine de ressortissants aux niveaux de qualification supérieurs (les haigui).

L’ouvrage s’efforce également de refuser, sur une question sensible, aussi bien les approches catastrophistes que béates (wishful thinking), notamment sur les questions statistiques. Sur la question des migrations climatiques, François Gemenne et Agathe Cavicchioli considèrent que certaines estimations s’avèrent totalement controuvées, parce que soit insuffisantes soit orientées. La non-prise en compte des politiques d’atténuation des risques environnementaux actuelles et à venir entraînent ipso facto des chiffrages de populations vulnérables sans doute excessifs : 200 millions de personnes selon le rapport Stern, un milliard selon l’ONG Christian Aid… alors que « ces chiffres, en réalité, reflètent simplement le nombre de personnes habitant dans les régions les plus exposées […sans tenir] compte des politiques d’atténuation qui seront mises en place d’ici 2050 ».

Loin des propos globalisants sur la mondialisation, Catherine Wihtol de Wenden explique que celle-ci est certes incontournable dans « la géographie des migrations contemporaines » (p. 47) : jamais les migrations internationales n’ont été aussi massives (214 millions de migrants internationaux). Toutefois, loin de s’insérer dans des logiques spatiales exclusivement planétaires, « la mondialisation des migrations s’accompagne aussi et paradoxalement d’une régionalisation des flux migratoires » (p. 51) favorisant l’avènement de « systèmes complexes autour d’une même région où des complémentarités se construisent entre zones de départ et d’accueil » (p. 51). Les analyses des systèmes migratoires du continent américain et du territoire russe sont à cet égard particulièrement éclairantes.

Quelques pages permettent d’appréciables remises en perspective historique. Gérard Noiriel livre « une histoire du modèle français d’immigration » (p. 32) dans laquelle il décrypte la précocité des logiques d’immigration en France en trois vagues successives depuis le Second empire – notamment inhérentes au « poids important et tardif de la paysannerie [qui] s’est traduit par un manque de main-d’œuvre dans l’industrie » (p. 35). Pierre-André Rosenthal permet au lecteur de prendre un recul diachronique bénéfique afin de ne pas sur-actualiser à l’excès le phénomène migratoire dans la mesure où « le principe de mobilité est au cœur du fonctionnement des sociétés anciennes » (p. 74). N’est-il pas, par exemple, possible, de mettre en parallèle la catégorie actuelle nouvelle des « transmigrants » – avec « la mobilité comme mode de vie » et dont « la vie s’effectue "ici" et "là-bas" dans un entre-deux alimenté par la force des liens migratoires transnationaux » (p. 56) – avec les migrations médiévales temporaires vers de grands pôles régionaux attractifs (Plaine du Pô, Bassin parisien…) qui, en Europe, « concernait au total plusieurs centaines de milliers de personnes » (p. 75) ?
Les autres notes de lecture
Sauvons le Progrès
Physicien nucléaire – il dirige un laboratoire au sein du Commissariat à l’énergie...
Staline
Il n’est pas évident de susciter un grand intérêt pour une énième...
L’ordre du monde
On repose le dernier livre d’Henry Kissinger avec deux sentiments contradictoires : l’admiration...
La fin de l’Europe ?
L’ouvrage arrive à point nommé pour reconsidérer les véritables raisons de la...
Le monde au défi
Hubert Védrine occupe dans le paysage intellectuel français une place à part....
Que veut Poutine ?
Ancien élève de l’ENA et du MGIMO (Institut d’État de relations internationales...
Hollande l’Africain
Journaliste à RFI et collaborateur de l’hebdomadaire Jeune Afrique, Christophe Boisbouvier présente...
Le boycott
Appel au boycott des Jeux olympiques de Sotchi, de produits français (vin,...
La France au défi
« Réformisme radical », cette expression empruntée à Albert Camus pourrait résumer l’intention de...
Mali
La maison d’édition De Boeck a initié depuis 2013 une collection intitulée...
La dynastie rouge
La Corée du Nord effraie autant qu’elle fascine. Les clichés font florès...
Dear Leader
Dans un régime aussi fermé et mystérieux que celui de la Corée...
Justifier la guerre ?
Pierre Hassner, chercheur associé au Centre d’études et de recherches internationales (CERI)...
Willy Brandt
Willy Brandt, premier chancelier allemand social-démocrate (1969- 1974), est connu pour deux...
Le roi prédateur
Les deux journalistes, Eric Laurent (auteur des mémoires d’Hassan II) et Catherine Graciet s’aventurent à...
Le bilan d’Obama.
Pariant sur l’intérêt que susciteront les élections du 6 novembre 2012, les...
Tripoliwood
Delphine Minoui, grand reporter spécialiste du Moyen-Orient lauréate du Prix Albert Londres,...
Pour une Europe juste
En janvier 2011, Élisabeth Guigou présentait sa vision de l’Europe dans un nouvel...
Vivre libre
Le 17 décembre 2010, Mohammed Bouazizi, jeune vendeur de fruits et légumes tunisien de vingt-huit...
Les Coréens
Agrégé d’histoire, ancien de l’ENA, actuellement directeur adjoint de l’Institut des sciences...
Pour l’humour du risque
Sommes-nous en sécurité ? Connaissons-nous les risques qui nous guettent ? Les politiques, lois...
Known & Unknown : A Memoire
Donald Rumsfeld est probablement l’une des figures politiques américaines les plus controversées de...
Le monde selon Obama
Deux sentiments ont accompagné, en Europe, la victoire d’Obama. Le premier fut...
Réinventer l’Occident
Autrefois impérialiste et conquérant, l’Occident se sent aujourd’hui impuissant. En effet, dans...
Guerres inutiles ?
 Depuis le début du siècle les armées occidentales sont de nouveau confrontées...
Pour une gouvernance mondiale
 À l’occasion des Journées de l’économie, Jean-Marc Vittori, éditorialiste aux Échos, a interrogé cinq...
Obama’s Wars
Depuis son rôle dans la révélation de l’affaire du Watergate, Bob Woodward...
Chroniques du Darfour
Jérôme Tubiana publie aux éditions Glenat, en partenariat avec Amnesty International, ses...
Contrôler les armes
Avec cet ouvrage, Amnesty International réussit le tour de force d’expliquer le...
La Revanche du Sud
Ce temps d'un « Occident qui écrit quand l'Orient, lui, est décrit » est...
Le Temps de l’Afrique
Jean-Michel Sévérino est une personnalité atypique. Tandis que ses camarades de promotion...
Atlas de l’agriculture
Ambitieux, l’Atlas de l’agriculture cherche, comme l’indique son sous-titre, à répondre à...
Mémoires
Il fallait bien 800 pages à Tony Blair, pour évoquer les dix années...
La fabrique de nos peurs
Épidémie, inondation, famine, déplacement de population, nucléaire, pollution etc., chaque semaine, les...
Le Mexique de A à Z
 Patrice Gouy publie un nouvel ouvrage consacré au Mexique, pays qu’il parcourt...
L’Afrique en face
Les journalistes français spécialisés sur l’Afrique se comptent sur les doigts d’une...
Iran, l’état de crise
Alors que de nouvelles sanctions à l’encontre l’Iran sont régulièrement évoquées dans...
Les Arabes et la Shoah
Gilbert Achcar, enseignant-chercheur à l’Université de Londres, publie chez Actes Sud Les...
Le retour des talibans
Depuis les attentats du 11-Septembre, et l’occupation de l’Afghanistan par les forces...
Le multiculturalisme
Maître de conférences à l’Université de Paris IV et président de l’...
Shanghai-Paris
Rompant avec une vision mythologique de la capitale de l’Orient du temps...
La guerre économique
Notion décriée, la guerre économique méritait bien qu’un ouvrage lui soit dédiée....
Nourrir les hommes
 D’ici à 2050, l’humanité va voir sa population croître de 3 milliards d’âmes supplémentaires....
Vivre autrement
 « Nous avons une chance historique. Inventer, sous la contrainte de la crise...
Visages de la peur
 De plus en plus, la peur semble diriger les comportements individuels et...
Demain la faim
 La fiction qui ouvre ce livre met en scène un conflit né...
La mondialisation
Ce petit manuel est un guide intéressant pour qui veut clarifier ses...
Mitterrand l’Africain?
Les ouvrages sur François Mitterrand et l’Afrique sont nombreux (Attali, Bayart, Bourgi,...
Achever Clausewitz
Achever Clausewitz, comme pour se débarrasser définitivement des thèses du général prussien...
La Russie
Ayant consacré sa thèse d’Etat à l’étude de la région caucasienne, Pierre...
L’Afrique humiliée
L’on connaît les cris de colère d’Aminata Traoré, ancienne ministre de la...