Publications
Note de lecture

Iran, un Monde de paradoxes

Yannick Prost / Printemps 2011

Marie Ladier-Fouladi Nantes, L’Atalante, 2009, 352 p.

 Deux ouvrages qui se complètent utilement pour entrer dans les réalités iraniennes. Le premier montre comment la construction de l’Iran moderne a été le résultat d’une volonté de modernisation et d’ouverture de la part du pouvoir, qui remonte au xixe siècle, et qui offre certaines similitudes avec l’expérience turque. Pourtant, l’évolution de l’Iran a été plus heurtée, car la dialectique modernistes-conservateurs ne s’est jamais conclue par une victoire définitive d’un des deux camps. L’intervention des puissances étrangères est venue compliquer cette lutte, et l’Iran était en passe de devenir une semi-colonie n’eût été la réaction nationaliste de Reza Shah. À partir de l’entre-deux guerres, l’Iran semble s’engager dans une voie irréductible, se transformant en une grande puissance régionale. Le pouvoir détruit les forces tribales centrifuges et favorise l’essor d’une classe moyenne grâce aux revenus pétroliers. Pourtant l’exclusion de la participation politique pousse cette même classe moyenne à une alliance avec les forces conservatrices – le clergé, les marchands des circuits commerciaux traditionnels et les grands propriétaires touchés par la réforme agraire.
La victoire des islamistes en 1979 ne met pas un terme à ce projet séculaire de modernisation. Après la défaite face à l’Irak, puis la fin de la guerre froide, non seulement la population iranienne attend une élévation de son niveau de vie, mais aussi une normalisation de ses rapports avec le reste du monde. Les deux tentatives, celle du conservateur pragmatique A.A.H. Rafsandjani et celle du réformiste modéré Mohamed Khatami, échouent : la privatisation d’une économie sclérosée, en crise se révèle difficile, et l’ouverture internationale est bloquée par la contre-attaque des conservateurs. Les deux ouvrages montrent bien comment, par la manipulation des règles « démocratiques » de la république mais aussi le manque de courage ou de clairvoyance de la part des réformateurs, le « printemps de Téhéran » s’achève au début des années 2000 pour laisser émerger une nouvelle mouture de régime conservateur, plus populiste et ultra-nationaliste, qui ramène l’Iran aux fondamentaux révolutionnaires de l’Iran khomeyniste.
L’ouvrage de Marie Ladier-Fouladi explique comment les tendances lourdes démographiques et sociologiques fragilisent ce pari fondamentaliste. L’évolution structurelle de la société iranienne pousse à une libéralisation : la progression des niveaux d’éducation, la mutation de la place de la femme, les rapports intergénérationnels, etc. La jeunesse, aux effectifs gonflés par les dernières vagues de la transition démographique, se détache du discours islamiste. L’influence des pratiques culturelles occidentales, véhiculées par les médias imparfaitement censurés, mais surtout par une diaspora importante, concurrence victorieusement un modèle islamiste sclérosé que le culte du martyr propre au chiisme et renforcé par les épreuves de la guerre contre l’Irak ne peut ranimer.
Son analyse des campagnes électorales récentes est fort intéressante. Elle passe longuement en revue les différentes factions (pour synthétiser : conservateurs, modérés et réformateurs), puis rend compte des recompositions et de l’inaptitude des deux grandes tendances – conservateurs et réformateurs – à unifier leur camp respectif. L’étude des votes met en lumière le caractère fragile et largement manipulé de la victoire des conservateurs tout autant que la responsabilité des réformistes dans leur débâcle à la fin de l’ère Khatami. L’essoufflement du système politique, paradoxalement, a permis à un quasi-inconnu, Mahmoud Ahmadinejad, de prendre le pouvoir non pas au nom des déshérités – le second ouvrage désavouant le premier sur ce point – mais au nom de ceux qui rejettent un pouvoir, qu’il soit réformateur ou conservateur, incapable de sortir le pays de la crise, du creusement des inégalités sociales et de la stagnation intellectuelle. Choix bien malheureux, et erreur commise par le vrai chef des conservateurs, le guide Ali Khameni, en soutenant Ahmadinejad jusqu'au bout : l’Iran semble désormais dans une impasse.

Les autres notes de lecture
Sauvons le Progrès
Physicien nucléaire – il dirige un laboratoire au sein du Commissariat à l’énergie...
Staline
Il n’est pas évident de susciter un grand intérêt pour une énième...
L’ordre du monde
On repose le dernier livre d’Henry Kissinger avec deux sentiments contradictoires : l’admiration...
La fin de l’Europe ?
L’ouvrage arrive à point nommé pour reconsidérer les véritables raisons de la...
Le monde au défi
Hubert Védrine occupe dans le paysage intellectuel français une place à part....
Que veut Poutine ?
Ancien élève de l’ENA et du MGIMO (Institut d’État de relations internationales...
Hollande l’Africain
Journaliste à RFI et collaborateur de l’hebdomadaire Jeune Afrique, Christophe Boisbouvier présente...
Le boycott
Appel au boycott des Jeux olympiques de Sotchi, de produits français (vin,...
La France au défi
« Réformisme radical », cette expression empruntée à Albert Camus pourrait résumer l’intention de...
Mali
La maison d’édition De Boeck a initié depuis 2013 une collection intitulée...
La dynastie rouge
La Corée du Nord effraie autant qu’elle fascine. Les clichés font florès...
Dear Leader
Dans un régime aussi fermé et mystérieux que celui de la Corée...
Justifier la guerre ?
Pierre Hassner, chercheur associé au Centre d’études et de recherches internationales (CERI)...
Willy Brandt
Willy Brandt, premier chancelier allemand social-démocrate (1969- 1974), est connu pour deux...
Le roi prédateur
Les deux journalistes, Eric Laurent (auteur des mémoires d’Hassan II) et Catherine Graciet s’aventurent à...
Le bilan d’Obama.
Pariant sur l’intérêt que susciteront les élections du 6 novembre 2012, les...
Tripoliwood
Delphine Minoui, grand reporter spécialiste du Moyen-Orient lauréate du Prix Albert Londres,...
Pour une Europe juste
En janvier 2011, Élisabeth Guigou présentait sa vision de l’Europe dans un nouvel...
Vivre libre
Le 17 décembre 2010, Mohammed Bouazizi, jeune vendeur de fruits et légumes tunisien de vingt-huit...
Les Coréens
Agrégé d’histoire, ancien de l’ENA, actuellement directeur adjoint de l’Institut des sciences...
Pour l’humour du risque
Sommes-nous en sécurité ? Connaissons-nous les risques qui nous guettent ? Les politiques, lois...
Known & Unknown : A Memoire
Donald Rumsfeld est probablement l’une des figures politiques américaines les plus controversées de...
Le monde selon Obama
Deux sentiments ont accompagné, en Europe, la victoire d’Obama. Le premier fut...
Réinventer l’Occident
Autrefois impérialiste et conquérant, l’Occident se sent aujourd’hui impuissant. En effet, dans...
Guerres inutiles ?
 Depuis le début du siècle les armées occidentales sont de nouveau confrontées...
Pour une gouvernance mondiale
 À l’occasion des Journées de l’économie, Jean-Marc Vittori, éditorialiste aux Échos, a interrogé cinq...
Obama’s Wars
Depuis son rôle dans la révélation de l’affaire du Watergate, Bob Woodward...
Chroniques du Darfour
Jérôme Tubiana publie aux éditions Glenat, en partenariat avec Amnesty International, ses...
Contrôler les armes
Avec cet ouvrage, Amnesty International réussit le tour de force d’expliquer le...
La Revanche du Sud
Ce temps d'un « Occident qui écrit quand l'Orient, lui, est décrit » est...
Le Temps de l’Afrique
Jean-Michel Sévérino est une personnalité atypique. Tandis que ses camarades de promotion...
Atlas de l’agriculture
Ambitieux, l’Atlas de l’agriculture cherche, comme l’indique son sous-titre, à répondre à...
Mémoires
Il fallait bien 800 pages à Tony Blair, pour évoquer les dix années...
La fabrique de nos peurs
Épidémie, inondation, famine, déplacement de population, nucléaire, pollution etc., chaque semaine, les...
Le Mexique de A à Z
 Patrice Gouy publie un nouvel ouvrage consacré au Mexique, pays qu’il parcourt...
L’Afrique en face
Les journalistes français spécialisés sur l’Afrique se comptent sur les doigts d’une...
Iran, l’état de crise
Alors que de nouvelles sanctions à l’encontre l’Iran sont régulièrement évoquées dans...
Les Arabes et la Shoah
Gilbert Achcar, enseignant-chercheur à l’Université de Londres, publie chez Actes Sud Les...
Le retour des talibans
Depuis les attentats du 11-Septembre, et l’occupation de l’Afghanistan par les forces...
Le multiculturalisme
Maître de conférences à l’Université de Paris IV et président de l’...
Shanghai-Paris
Rompant avec une vision mythologique de la capitale de l’Orient du temps...
La guerre économique
Notion décriée, la guerre économique méritait bien qu’un ouvrage lui soit dédiée....
Nourrir les hommes
 D’ici à 2050, l’humanité va voir sa population croître de 3 milliards d’âmes supplémentaires....
Vivre autrement
 « Nous avons une chance historique. Inventer, sous la contrainte de la crise...
Visages de la peur
 De plus en plus, la peur semble diriger les comportements individuels et...
Demain la faim
 La fiction qui ouvre ce livre met en scène un conflit né...
La mondialisation
Ce petit manuel est un guide intéressant pour qui veut clarifier ses...
Mitterrand l’Africain?
Les ouvrages sur François Mitterrand et l’Afrique sont nombreux (Attali, Bayart, Bourgi,...
Achever Clausewitz
Achever Clausewitz, comme pour se débarrasser définitivement des thèses du général prussien...
La Russie
Ayant consacré sa thèse d’Etat à l’étude de la région caucasienne, Pierre...
L’Afrique humiliée
L’on connaît les cris de colère d’Aminata Traoré, ancienne ministre de la...