Publications
Note de lecture

Le génie de l’Amérique

Barthélemy Courmont, chercheur à l'IRIS

Eric Lane et Michael Oreskes Traduit de l’anglais par Michel Bessières, Paris, Odile Jacob, 2008, 304 p

 Les États-Unis restent, n’en déplaisent à leurs ennemis et à leurs détracteurs, au centre de toutes les attentions. Historique à bien des égards, la campagne présidentielle américaine, qui a pris fin le 4 novembre 2008, avec l’élection de Barack Obama, a ainsi été suivie de près dans le monde entier. Et le résultat a provoqué une véritable euphorie, rappelant que si seuls les Américains votaient, les conséquences de l’élection présidentielle américaine sont internationales. Dès lors, il n’est pas surprenant de voir, à l’occasion de chaque élection outre-Atlantique, se multiplier les publications sur ce pays que tous croient connaître parfaitement, mais qui conserve ses mystères, comme en témoignent les nombreuses interrogations sur la société américaine et les valeurs qui y sont entretenues.


couv-2009-11-006.jpgParmi les différentes réflexions sur les États-Unis, l’ouvrage d’Eric Lane et Michael Oreskes sort incontestablement du lot. Publié l’an dernier en langue anglaise, traduit en français peu avant l’élection de novembre 2008, au lieu de s’attarder sur les questions actuelles telles que la crise économique, le thème du changement ou les difficultés rencontrées par les États-Unis sur la scène internationale, l’ouvrage met en perspective l’évolution des mentalités dans un pays que les auteurs estiment en perpétuelle réflexion sur le fonctionnement de ses institutions.


Les deux auteurs, qui associent leurs talents d’universitaire et de journaliste politique de haut niveau, proposent un regard sur la Constitution américaine, en mettant l’accent sur plusieurs moments au cours desquels, en deux siècles, elle fut exposée à des critiques, réajustements et interprétations divers. Le « génie de l’Amérique », c’est pour les auteurs ce texte court, rédigé il y a plus de deux siècles par les pères fondateurs, qui apporta des réponses aux plus grandes crises politiques que traversèrent les États-Unis. Parmi les différents exemples développés, en dehors des premières années de la démocratie américaine – qui cherchait encore à définir la répartition des pouvoirs et vit un nombre important d’amendements venir compléter le texte initial –, la démission de Richard Nixon suite au scandale de Watergate en 1974 et la prise de fonction de Ronald Reagan en 1981, avec la dénonciation du big government, permettent de comprendre comment, en interprétant la Constitution, les Américains sont parvenus à modifier leur politique, sans pour autant remettre en cause les fondements de leur nation. Des rappels historiques qui ne sont pas anodins, à un moment où les États-Unis s’interrogent une nouvelle fois sur leur avenir et sur leur capacité à rebondir après une période difficile. Pour les auteurs, la Constitution sauvera encore la démocratie américaine, en étant abordée de façon pragmatique par des dirigeants conscients de son importance. Un constat plutôt optimiste donc sur la capacité de Washington à se sortir des crises politiques les plus profondes, mais un appel à la vigilance également, notamment à l’heure où les débats entre Washington et antifédéraux sont ravivés.


Certes, on pourra reprocher aux deux auteurs de ne pas s’attarder suffisamment sur les questions actuelles, et de se cantonner à analyser des exemples historiques. Il aurait ainsi été bienvenu d’analyser les défis qui attendaient la nouvelle Administration, et seule la conclusion pose des questions fort pertinentes sur le regard que portent les Américains sur leur démocratie. Ces questions auraient facilement pu être développées, et inscrire ainsi la réflexion de E. Lane et M. Reskes dans une posture plus dynamique.


La lecture de cet ouvrage reste en tout cas fortement recommandée à ceux qui douteraient encore que l’Amérique est capable de s’adapter aux changements de son temps, sans pour autant remettre en question les fondements de sa démocratie. Car, la Constitution américaine, loin de perdre sa pertinence et d’être inadaptée aux nouvelles réalités, se trouve, en ces temps de crise économique et de changements aux conséquences incertaines, confirmée dans son rôle d’arbitre de la démocratie américaine. Les deux auteurs rappellent ainsi, en conclusion, que les Américains sont « héritiers de la plus longue tradition démocratique de l’histoire ». Un héritage à entretenir, mais qui doit inviter à une remise en question permanente plus qu’à se reposer sur des acquis.


Car, il ne faut pas s’y tromper : l’histoire de la Constitution américaine n’a pas été un long fleuve tranquille. Souvent critiquée, disputée, et parfois vilipendée par ceux qui se plaignaient de ses limites (notons au passage qu’il s’agit d’un texte particulièrement court, en comparaison avec les Constitutions des autres grandes démocraties), elle s’enrichit de vingt-six amendements, dont le dix-huitième, prohibant la fabrication, la vente et le transport de boissons alcoolisées, qui fut abrogé quelques années plus tard, par le vingt-et-unième amendement. La Constitution sut donc s’adapter, et parfois se corriger, en fonction des choix politiques de l’Exécutif, avec l’accord du Congrès. Quand on mesure les défis qui attendent la nouvelle Administration américaine, de telles considérations sont indispensables, et permettront de faire face aux multiples obstacles, tant à l’intérieur que sur la scène internationale.

Les autres notes de lecture
Sauvons le Progrès
Physicien nucléaire – il dirige un laboratoire au sein du Commissariat à l’énergie...
Staline
Il n’est pas évident de susciter un grand intérêt pour une énième...
L’ordre du monde
On repose le dernier livre d’Henry Kissinger avec deux sentiments contradictoires : l’admiration...
La fin de l’Europe ?
L’ouvrage arrive à point nommé pour reconsidérer les véritables raisons de la...
Le monde au défi
Hubert Védrine occupe dans le paysage intellectuel français une place à part....
Que veut Poutine ?
Ancien élève de l’ENA et du MGIMO (Institut d’État de relations internationales...
Hollande l’Africain
Journaliste à RFI et collaborateur de l’hebdomadaire Jeune Afrique, Christophe Boisbouvier présente...
Le boycott
Appel au boycott des Jeux olympiques de Sotchi, de produits français (vin,...
La France au défi
« Réformisme radical », cette expression empruntée à Albert Camus pourrait résumer l’intention de...
Mali
La maison d’édition De Boeck a initié depuis 2013 une collection intitulée...
La dynastie rouge
La Corée du Nord effraie autant qu’elle fascine. Les clichés font florès...
Dear Leader
Dans un régime aussi fermé et mystérieux que celui de la Corée...
Justifier la guerre ?
Pierre Hassner, chercheur associé au Centre d’études et de recherches internationales (CERI)...
Willy Brandt
Willy Brandt, premier chancelier allemand social-démocrate (1969- 1974), est connu pour deux...
Le roi prédateur
Les deux journalistes, Eric Laurent (auteur des mémoires d’Hassan II) et Catherine Graciet s’aventurent à...
Le bilan d’Obama.
Pariant sur l’intérêt que susciteront les élections du 6 novembre 2012, les...
Tripoliwood
Delphine Minoui, grand reporter spécialiste du Moyen-Orient lauréate du Prix Albert Londres,...
Pour une Europe juste
En janvier 2011, Élisabeth Guigou présentait sa vision de l’Europe dans un nouvel...
Vivre libre
Le 17 décembre 2010, Mohammed Bouazizi, jeune vendeur de fruits et légumes tunisien de vingt-huit...
Les Coréens
Agrégé d’histoire, ancien de l’ENA, actuellement directeur adjoint de l’Institut des sciences...
Pour l’humour du risque
Sommes-nous en sécurité ? Connaissons-nous les risques qui nous guettent ? Les politiques, lois...
Known & Unknown : A Memoire
Donald Rumsfeld est probablement l’une des figures politiques américaines les plus controversées de...
Le monde selon Obama
Deux sentiments ont accompagné, en Europe, la victoire d’Obama. Le premier fut...
Réinventer l’Occident
Autrefois impérialiste et conquérant, l’Occident se sent aujourd’hui impuissant. En effet, dans...
Guerres inutiles ?
 Depuis le début du siècle les armées occidentales sont de nouveau confrontées...
Pour une gouvernance mondiale
 À l’occasion des Journées de l’économie, Jean-Marc Vittori, éditorialiste aux Échos, a interrogé cinq...
Obama’s Wars
Depuis son rôle dans la révélation de l’affaire du Watergate, Bob Woodward...
Chroniques du Darfour
Jérôme Tubiana publie aux éditions Glenat, en partenariat avec Amnesty International, ses...
Contrôler les armes
Avec cet ouvrage, Amnesty International réussit le tour de force d’expliquer le...
La Revanche du Sud
Ce temps d'un « Occident qui écrit quand l'Orient, lui, est décrit » est...
Le Temps de l’Afrique
Jean-Michel Sévérino est une personnalité atypique. Tandis que ses camarades de promotion...
Atlas de l’agriculture
Ambitieux, l’Atlas de l’agriculture cherche, comme l’indique son sous-titre, à répondre à...
Mémoires
Il fallait bien 800 pages à Tony Blair, pour évoquer les dix années...
La fabrique de nos peurs
Épidémie, inondation, famine, déplacement de population, nucléaire, pollution etc., chaque semaine, les...
Le Mexique de A à Z
 Patrice Gouy publie un nouvel ouvrage consacré au Mexique, pays qu’il parcourt...
L’Afrique en face
Les journalistes français spécialisés sur l’Afrique se comptent sur les doigts d’une...
Iran, l’état de crise
Alors que de nouvelles sanctions à l’encontre l’Iran sont régulièrement évoquées dans...
Les Arabes et la Shoah
Gilbert Achcar, enseignant-chercheur à l’Université de Londres, publie chez Actes Sud Les...
Le retour des talibans
Depuis les attentats du 11-Septembre, et l’occupation de l’Afghanistan par les forces...
Le multiculturalisme
Maître de conférences à l’Université de Paris IV et président de l’...
Shanghai-Paris
Rompant avec une vision mythologique de la capitale de l’Orient du temps...
La guerre économique
Notion décriée, la guerre économique méritait bien qu’un ouvrage lui soit dédiée....
Nourrir les hommes
 D’ici à 2050, l’humanité va voir sa population croître de 3 milliards d’âmes supplémentaires....
Vivre autrement
 « Nous avons une chance historique. Inventer, sous la contrainte de la crise...
Visages de la peur
 De plus en plus, la peur semble diriger les comportements individuels et...
Demain la faim
 La fiction qui ouvre ce livre met en scène un conflit né...
La mondialisation
Ce petit manuel est un guide intéressant pour qui veut clarifier ses...
Mitterrand l’Africain?
Les ouvrages sur François Mitterrand et l’Afrique sont nombreux (Attali, Bayart, Bourgi,...
Achever Clausewitz
Achever Clausewitz, comme pour se débarrasser définitivement des thèses du général prussien...
La Russie
Ayant consacré sa thèse d’Etat à l’étude de la région caucasienne, Pierre...
L’Afrique humiliée
L’on connaît les cris de colère d’Aminata Traoré, ancienne ministre de la...