Que faire avec la Corée du Nord ?

Nuvis

350 pages


Mars 2019

En ces premiers jours de 2019, alors que Pyongyang et Washington peinent à donner de l’élan à leur entreprise de dénucléarisation, que Séoul et Pékin s’emploient (non sans mal) à convaincre Kim Jong-un de prolonger le printemps intercoréen initié un an plus tôt, sait-on seulement, au-delà de l’offensive de charme engagée (avec un certain succès…) début 2018 quel est à plus long terme le véritable dessein de cette anachronique et recluse dictature asiatique ? Soixante-dix ans après son arrivée heurtée dans le concert des nations, disposons-nous des clefs de lecture pour décrypter avec certitude ce qu’ambitionne pour demain la Corée du Nord ? Est-il temps de modifier notre regard sur ce belliqueux acteur atomique et de favoriser sa réintégration au sein de la communauté internationale ? La nature retorse de ce régime, un long historique de déception, sa propension à provoquer bien plus qu à honorer, enfin, notre connaissance très imparfaite de ce mauvais sujet nous invitent, face à ces multiples interrogations, à la prudence autant qu à la modestie. Et, entre pardon et sanctions, à envisager diverses manières d’accompagner son futur.

 

Biographie de l’auteur
Docteur en droit international, Olivier Guillard est un spécialiste français de l’Asie, chercheur à l’Institut des relations internationales et stratégiques (IRIS, Paris) et au CERIAS (UQAM, Montréal), également directeur de l’information chez Crisis24 (Paris, Washington). Ancien expert géopolitique au ministère de la Défense, il a publié une dizaine d’ouvrages dont Chronique géopolitique 2012-2015. De l’impasse afghane aux errances nord-coréennes (Nuvis, 2016), Géopolitique de l’Inde. Ambitions nouvelles (PUF, 2016), Birmanie 2020 (IRIS/Dalloz, 2009), Pakistan 2020 (L’Harmattan, 2003), ainsi que Les fils perdus du Cachemire (roman ; Editions Saint-Honoré, 2018).

Dans la même catégorie