A1OFcXzFLLL

La République identitaire : Ordre et désordre français

Cerf (Collection Actualité)

174 pages


2016

Atteintes à la laïcité, agressivités des communautarismes, régressions de la condition féminine, attaques contre la langue : à en croire ce tableau, la République serait menacée.
Or, les forces opposées qui la convoquent jettent le trouble sur sa nature et son histoire. Or, les intellectuels et les éditorialistes qui l’invoquent l’enferment le plus souvent dans une représentation figée et passéiste. Or, les politiques qui s’en revendiquent en font un parti.

Pourquoi, comment ? Dépassant les vaines querelles, décryptant sans concession notre passé et notre présent, levant les non-dits des uns et des autres, Béligh Nabli met au jour l’insoutenable contradiction de la France d’aujourd’hui.

Que faire de l’éclatement minoritaire auquel tend la revendication des identités ethniques et culturelles ? Que faire de l’isolement majoritaire auquel tend la reconstruction d’une identité sociale unique ? Comment résoudre le clivage qui naît de ce rapport de forces et qui détermine notre avenir ?

Un essai vif, brillant, averti sur la crise identitaire de la République et de la France.

 

Enseignant-chercheur en droit public, directeur de recherche à l’IRIS, Béligh Nabli enseigne les relations internationales à Sciences Po et a publié plusieurs essais sur l’exercice du pouvoir.

Dans la même catégorie
QUADRI - les suds dans la crise
Les Suds dans la crise
Sous la direction de Philippe Hugon