Chercheurs
 
Sébastien Abis
English Version
Chercheur associé à l'IRIS, directeur du Club DEMETER

+33 (0)1 53 27 60 60
Sébastien Abis

Sébastien Abis est chercheur associé à l’IRIS depuis 2012.

 

Depuis 2017, il est le directeur du Club DEMETER, l’écosystème des décideurs du secteur agricole, agro-industriel et agro-alimentaire.  Ses activités sont tournées vers les réflexions de long-terme, les enjeux stratégiques mondiaux, les dynamiques d’innovation et les expériences intersectorielles en faveur du développement durable. Autour de ses 80 entreprises membres, le Club DEMETER met en réseau 20 écoles d’enseignement supérieur, mobilise des experts scientifiques et coopère avec 5 ministères en France.

 

Entre activités de coopération internationale, d’animation de réseaux d’entreprises et de recherche, Sébastien Abis développe une expertise sur la géopolitique de la sécurité alimentaire et de l’agriculture dans le monde. Il travaille aussi sur l’évolution de la puissance française, les enjeux de souveraineté en Europe et les dynamiques de la mondialisation. Il est aussi spécialisé sur la région Méditerranée/Moyen-Orient. Il explore également le domaine maritime pour analyser les stratégies des acteurs et les transformations du commerce international.

 

Sébastien Abis intervient très régulièrement dans les médias, notamment sur LCI et France 24, et lors d’événements publics. Il est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages et de nombreux articles. Il codirige chaque année Le Déméter (éditions IRIS), ouvrage d’analyses prospectives sur l’agriculture, l’alimentation et les ruralités dans le monde.

 

Sébastien Abis est membre du comité de rédaction de la Revue Futuribles. Il est chroniqueur pour le journal L’Opinion et la revue Sésame de l’Inrae. Il est membre des Comité de Mission des entreprises Avril et InVivo ainsi que du Comité de pilotage du pôle Agri-Agro du MEDEF International. Il enseigne à l’Université catholique de Lille (UCL), à Junia-Grande école d’ingénieurs (Lille) et à l’Université Mohammed VI Polytechnique (Rabat, Maroc). Il est expert associé dans de nombreux think tanks et associations (Euromed-IHEDN, APM, CyclOpe, Institut Jacques Delors, Comité Sully). Sébastien Abis est également réserviste citoyen de la Marine nationale (RCIT). Il est régulièrement auditionné et consulté par les pouvoirs publics (Élysée, Assemblée nationale, Sénat, ministères, collectivités locales). Il est depuis 2023 et chevalier dans l’ordre national du mérite agricole.

 

Diplômé de l’Université de Lille II avec une maîtrise en Histoire-Géographie et de l’IEP de Lille avec un DESS en Études stratégiques européennes piloté par l’IRIS, Sébastien Abis a d’abord travaillé à l’état-major des Armées au sein du ministère français de la Défense en 2004, avant de rejoindre en 2004-2005 le CALAME (Centre d’analyse et de liaison des acteurs de la Méditerranée). De 2005 à 2016, il a été fonctionnaire international du CIHEAM (Centre international de hautes études agronomiques méditerranéennes), organisation intergouvernementale dans laquelle il a notamment œuvré pour la coordination des publications (Mediterra, Watch Letter), les relations diplomatiques entre États membres et la mise en place des initiatives stratégiques institutionnelles.

 
Analyses
 
 
25.02.2022
Interview de Sébastien Abis - Pleinchamp
L’invasion russe en Ukraine peut-elle compromettre la sécurité alimentaire mondiale ? Sébastien Abis : Les premiers concernés par de l’insécurité alimentaire, ce sont les Ukrainiens. Tout théâtre de guerre a des conséquences immédiates sur les vies quotidiennes.   Il est important de rappeler que pour le blé, le maïs, le tournesol,...
 
 
Interview de Sébastien Abis - Pour l'Eco
Qui détient cette céréale, base de l’alimentation dans le monde entier, possède un pouvoir d’influence conséquent. La Russie l’a bien compris en devenant une super-puissance exportatrice de blé. Quelle place occupe le blé dans la diplomatie ? Il y a toujours eu une géopolitique du blé. Évidemment, il ne s’agit pas...
 
 
17.02.2022
Interview de Sébastien Abis - Les Echos
Le blé est-il une arme géopolitique ? II l’a toujours été, pendant l’Antiquité ou pendant la guerre froide, mais il l’est de plus en plus. II faut d’abord rappeler que les céréales le blé en est la principale – représentent la moitié des surfaces cultivées dans le monde, et qu’une...
Aires de recherche
Enjeux stratégiques en Méditerranée et en Afrique du Nord - Politique européenne de voisinage - Agriculture et mondialisation - Sécurité alimentaire et géopolitique de l’alimentation - Commerce des céréales
En vidéo