QUADRI - Géopolitique du blé

Géopolitique du blé. Un produit vital pour la sécurité mondiale

IRIS Editions/Armand Colin

270 pages


juillet 2015

Acheter

Prix du Livre de géopolitique jeune auteur 2017 EDF/Conflits, 9e édition du Festival Géopolitique de Grenoble

 

L’agriculture est une composante essentielle de l’agenda stratégique international. Activité ancestrale, elle continue de déterminer l’avenir du développement humain. La sécurité alimentaire conditionne, en effet, la stabilité des États et la paix dans le monde. Nourrir une population en croissance, dans un contexte de raréfaction des ressources et de transformations des rapports de forces économiques entre les puissances, constitue l’un des enjeux les plus complexes de ce siècle.
Les céréales sont l’illustration parfaite de cette dimension stratégique des questions agricoles. Le blé, plus particulièrement, incarne à quel point une matière première alimentaire détermine la sécurité mondiale et l’évolution des relations de pouvoir entre les rares pays qui en produisent et ceux, bien plus nombreux, qui ont recours aux marchés internationaux pour satisfaire leurs besoins. Car c’est avec le blé que l’alimentation de base des populations s’est construite dans le temps. Quand il vient à manquer, c’est l’agitation et la peur. Il retrouve, le cas échéant, toute sa centralité politique.
Le blé entre chaque jour dans la vie de milliards d’individus. Alors que sa consommation se mondialise, il reste très inégalement réparti sur la planète. Face à ces dynamiques sociodémographiques et à ces disparités territoriales, le rôle du commerce s’amplifie et les stratégies des acteurs s’affirment. Aux défis de sa production s’ajoutent ceux du transport et des investissements nécessaires pour que les récoltes en blé puissent suivre la progression de la demande et anticiper les prochaines ruptures climatiques ou géopolitiques.
Explorer cette face cachée de la mondialisation dans des temps longs et sur plusieurs continents pour révéler la permanence du pouvoir du blé, telle est la méthode proposée par ce livre, qui rappelle avec force le caractère stratégique de l’agriculture.

 

Sébastien Abis est administrateur au Secrétariat général du Centre international de hautes études agronomiques méditerranéennes (CIHEAM) et chercheur associé à l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS). Il est spécialisé sur les enjeux stratégiques de l’agriculture, des céréales et du bassin méditerranéen.

Dans la même catégorie