Chercheurs
 
Marie-Cécile Naves
English Version
Directrice de recherche à l'IRIS

+33 (0)1 53 27 60 60
Marie-Cécile Naves

Marie-Cécile Naves est directrice de recherche à l’IRIS et directrice de l’Observatoire Genre et Géopolitique à l’IRIS.

 

Docteure en science politique de l’université Paris-Dauphine, avant un post-doctorat en sciences de l’information et de la communication à la Fondation Maison des Sciences de l’Homme à Paris, elle est l’auteure de plusieurs ouvrages sur les États-Unis, notamment les droites américaines. Elle travaille également sur les questions de genre et d’égalité femmes-hommes, les politiques d’éducation et de jeunesse, et les enjeux socio-politiques du sport.

 

Elle assure actuellement les fonctions de déléguée générale de France Universités.

 

Ancienne conseillère au cabinet de Najat Vallaud Belkacem au ministère de l’Éducation nationale de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (2015-2017), elle a auparavant été responsable de projets à France Stratégie (ex-Commissariat général au Plan) (2010-2015) où elle a co-écrit ou dirigé plusieurs rapports pour le gouvernement ou le président de la République, dont « Quelle France dans 10 ans ? » (2014), « Lutter contre les stéréotypes filles-garçons : un enjeu d’égalité et de mixité dès l’enfance » (2014), « Reconnaître, valoriser, encourager l’engagement des jeunes » (2015), ou encore « Quelle action publique pour demain? » (2015). 

 

Elle est co-rapporteure du rapport « Un plan pour co-construire une société apprenante » pour le gouvernement (2018), et a conçu plusieurs MOOC, dont « Vers une Planète apprenante » et « Learning Planet ».

 

Elle enseigne à l’université et en business school depuis 1999.

 

Marie-Cécile Naves est chevalier dans l’Ordre des palmes académiques.

 

L’intégralité de ses publications et interviews est à retrouver sur son site personnel : www.mariececilenaves.com

 
Analyses
 
 
03.05.2022
La Cour suprême peut-elle vraiment aller au bout et annuler cet arrêt ? On n’est pas tellement surpris par cette possible, voire probable décision. On savait déjà que le droit à l’avortement était fragilisé dans le sens où la Cour suprême avait accepté d’entendre un certain nombre de cas et notamment...
 
 
17.03.2022
Entretien avec Magali Della Sudda, politiste et socio-historienne, chargée de recherche au CNRS, autrice de l'ouvrage "Les nouvelles femmes de droite" (éd. Hors d'atteinte). Propos recueillis par Marie-Cécile Naves, directrice de recherche à l’IRIS.
Aires de recherche
Etats-Unis contemporains, vie politique américaine, parti républicain et conservateurs - Genre, égalité femme-hommes, féminisme - Enjeux socio-politiques du sport
En vidéo