Les leçons du 11 septembre

Sous la direction de Pascal Boniface

IRIS/PUF

136 pages


2001

Le 11 septembre 2001, New York et Washington étaient l’objet de deux attentats terroristes. Nul doute que la manière dont le drame fut vécu puis ressenti, et continue d’exister dans ses dimensions symbolique, affective, mais également politique, par la communauté internationale, manifeste en faveur de son caractère exceptionnel.
Pour autant, cette date marque-t-elle l’avènement d’une nouvelle phase des relations internationales, ou illustre-t-elle plus simplement un niveau supérieur atteint par le terrorisme, en opposition à l’hyperpuissance américaine ? Washington, après avoir découvert la vulnérabilité, peut-il trouver des réponses, et sont-elles adaptées aux circonstances ? Quelles qu’en soient les conséquences, doit-on considérer que le monde a changé ?
Les experts de l’IRIS explorent les enjeux, sur le court terme et à plus longue échéance, qui pourraient résulter des attaques terroristes. Cette analyse s’efforce de répondre à certaines des questions qui se posent désormais. Quelles peuvent être les réactions des acteurs internationaux ? Comment vont se poser les problématiques régionales (Asie, Moyen-Orient, Russie, Union européenne) ? Par ailleurs, quels développements peut-on envisager pour la lutte anti-terroriste, la politique étrangère américaine et le projet de bouclier anti-missile, les enjeux économiques, les implications du droit international, ou encore l’apparition de nouvelles formes de conflits ? Va-t-on assister à une remise en cause des équilibres (ou déséquilibres) stratégiques actuels ?

Ont contribué à cet ouvrage :

Franck-Emmanuel Caillaud, Barthélémy Courmont, Bruno Delamotte, Arnaud Dubien, Nacer-Eddine Ghozali, Marc Lavergne, Georges Le Guelte, Sylvie Matelly, Jean-Pierre Maulny, Valérie Niquet, Bastien Nivet, Nadège Ragaru.

Dans la même catégorie