as2015

L’Année stratégique 2015

Sous la direction de Pascal Boniface

IRIS/Armand Colin


Crise russo-ukrainienne, affirmation de la puissance chinoise en Asie, menace djihadiste en Irak, permanence du conflit en Syrie, tentation du repli aux États-Unis, foyers de violence en Centrafrique ou au Soudan du Sud, fatigue démocratique en Europe, transition troublée au Venezuela, l’ordre géopolitique mondial semble en recomposition. L’’Année stratégique 2015 vous aide à en comprendre et en approfondir les enjeux.

 

Une synthèse complète de la géopolitique de l’année.

> 197 fiches-pays (indicateurs politiques, sociaux, démographiques, économiques, culturels et militaires)
> 7 fiches régionales
> Cartes régionales et thématiques
> rappel chronologique des événements qui ont marqué l’année
> bibliographies et sélection de sites Internet
> annuaire statistique mondial des données essentielles

 

INTRODUCTION
Le monde paie encore l’occasion gâchée de sortir de l’ordre bipolaire
Pascal Boniface

 

ENJEUX ÉCONOMIQUES
Croissance : toujours plus ou un peu mieux ?
Sylvie Matelly

 

ENJEUX MILITAIRES
La France a-t-elle toujours les moyens de ses ambitions ?
Jean-Pierre Maulny

 

CRIMINALITÉ
Des phénomènes criminels et terroristes en mutation
Alain Bauer, Stéphane Quéré et Christophe Soullez

 

ENVIRONNEMENT ET ÉNERGIE
Le climat, trait d’’union des enjeux énergétiques et environnementaux
Bastien Alex

 

ÉMEUTES DANS LE MONDE
Rages populaires
Alain Bertho

 

AIRES GÉOGRAPHIQUES

 

EUROPE
L’’Europe sans horizon
Robert Chaouad

 

AMÉRIQUE DU NORD
Blocages ou réorientations ?
Thomas Snégaroff

 

AMÉRIQUE LATINE ET CARAÏBES
L’’Amérique latine à l’heure des choix
Jean-Jacques Kourliandsky

 

MOYEN-ORIENT ET MAGHREB
Recompositions politiques au Moyen-Orient et au Maghreb
Sophie Bessis et Didier Billion

 

AFRIQUE SUBSHARIENNE
Entre dégradations sécuritaires et amélioration économique
Julie Gobillard, Philippe Hugon et Pierre Jacquemot

 

ASIE ET OCÉANIE
L’’Asie fébrile
Philippe Le Corre et Georges Lefeuvre

 

RUSSIE ET CEI
L’’onde de choc ukrainienne
Laure Delcour, Arnaud Dubien et Philippe Migault