Chercheurs
 
Magali Chelpi-den Hamer
English Version
Chercheuse à l'IRIS

Magali Chelpi-den Hamer

Magali Chelpi-den Hamer est chercheuse à l’IRIS. Ses travaux portent sur les questions d’aide internationale, sur la résilience des systèmes éducatifs en situation de crise, et sur les conflits armés en Afrique sub-saharienne. Spécialiste de la Côte d’Ivoire, elle s’intéresse depuis quelques temps à la question des réparations aux victimes des crises successives qui ont touché ce pays depuis l’année 2000.

 

Avant de rejoindre l’IRIS, Magali Chelpi-den Hamer a été chargée de cours pendant plusieurs années à l’Université Aix-Marseille où elle enseignait une anthropologie appliquée sur les thèmes du développement, de l’aide humanitaire et de l’Afrique. En début de carrière, elle a travaillé comme coordinatrice des programmes dans plusieurs associations humanitaires (Atlas Logistique, Action contre la Faim et International Rescue Committee), sur des terrains principalement africains et en situation de conflit armé. Depuis quelques années, elle effectue des terrains courts d’expertise en tant que consultante indépendante pour divers organismes (Banque mondiale, USAID, UNICEF, NORAD, NRC). Depuis fin 2021, elle est membre du comité d’orientation stratégique d’OngLAB, qui est la mission de Coordination SUD dédiée au décryptage des évolutions à l’œuvre dans le secteur de la solidarité internationale, via la production d’analyses.

 

Magali Chelpi-den Hamer est titulaire d’un doctorat en Anthropologie sociale de l’EHESS (obtenu avec les félicitations du jury) et d’un PhD en Sciences sociales de l’Université d’Amsterdam. Depuis 2012, elle est affiliée à l’institut des mondes africains (IMAF), une unité mixte de recherche interdisciplinaire. Elle publie en français et en anglais dans des revues académiques à comité de lecture et est membre du comité de rédaction de la revue Anthropologie et développement. Son parcours professionnel est fait de constants va-et-vient entre pratique et théorie.

 
Analyses
 
 
03.12.2020
Visioconférence dans le cadre des « RDV géopolitique de l’aide » du programme Humanitaire et Développement, autour de Jean-Marie Nganmigni, substitut du Procureur de la République au Tribunal de Grande Instance de Yaoundé, et Jahal Rabesahala de Meritens, coordonnateur Humanitaire-Développement-Paix des Nations unies au Cameroun. Animée par Magali Chelpi-Den Hamer, chercheuse à l’IRIS.
 
 
22.10.2020
Depuis le début de la pandémie, il semble compliqué pour les ONG de sauvetage en mer de débarquer les rescapés dans des ports sûrs. Qu’en est-il réellement ? Cela dépasse la période de crise sanitaire. En juin 2018, l’Aquarius aura mis une semaine pour être orienté vers un port sûr et...
Aires de recherche
Humanitaire - Développement - Coopération décentralisée - Conflits armés en Afrique sub-saharienne - Justice transitionnelle - Côte d'Ivoire