Chercheurs
 
Julia Tasse
English Version
Chercheuse à l'IRIS

+33 (0)1 53 27 60 76
Julia Tasse

Julia Tasse est chercheuse à l’IRIS et responsable du Programme Energie Climat. Elle codirige avec François Gemenne l’Observatoire géopolitique des enjeux des changements climatiques en termes de sécurité et de défense, projet financé par le ministère des Armées.

 

Ses travaux de recherche portent sur les interactions entre sécurité, climat et océan d’un point de vue géopolitique, avec une approche scientifique du climat (Master en sciences environnementales). Elle s’est spécialisée sur les enjeux maritimes après avoir travaillé sur ces sujets pendant plusieurs années, au service de diverses structures – parmi lesquelles le World Ocean Council, la Food and Agriculture Organisation des Nations unies (FAO) ou encore l’Agence française de développement.

 

Co-responsable du diplôme « Relations internationales 1ère année » de l’IRIS Sup’, elle est également membre du comité de rédaction de La Revue internationale et stratégique.

 

Julia Tasse est titulaire d’un master de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris (Sciences Po) en politiques environnementales internationales, d’un master en sciences environnementales de l’Université Pierre et Marie Curie et d’une licence en sciences du vivant, spécialité génétique.

 
Analyses
 
 
12.01.2021
Le point de vue de Julia Tasse
Les enjeux marins ont appartenu pendant longtemps aux sujets qui peinent à s’insérer dans les relations internationales, malgré leurs intérêts primordiaux pour l’humanité. Toutefois, de plus en plus d’initiatives sur cette thématique voient le jour à l’image du One Planet Summit du 11 janvier qui en a largement traité. Entretien...
 
 
09.12.2020
Visioconférence organisée à l’occasion des 30 ans de La Revue internationale et stratégique et de la parution de son numéro 120. Animée par Marc VERZEROLI, rédacteur en chef de La Revue internationale et stratégique autour de Pascal BONIFACE, directeur de l’IRIS, Barthélémy COURMONT, directeur de recherche à l’IRIS, Carole GOMEZ,...
 
 
15.11.2020
Cette crise nous permet de nous débarrasser de nos œillères, des angles morts que nous nous sommes construits. D’accepter que la santé de l’homme passe inévitablement par la santé du milieu qui l’entoure : des autres humains, bien sûr, mais aussi des animaux domestiques et sauvages, et de l’ensemble du...