Chercheurs
 
Olivier de France
English Version
Directeur de recherche à l'IRIS

+33 (0)1 53 27 60 60
Olivier de France

Olivier de France est directeur de recherche à l’Institut de relations internationales et stratégiques, où il est responsable du programme Europe. Il s’y intéresse aux évolutions politiques et géopolitiques du Vieux continent, ainsi qu’à l’histoire des idées qui les nourrissent. Normalien et diplômé de l’Université de Cambridge au Royaume-Uni, il a travaillé sur l’Europe à l’ECFR et à l’EUISS. Il enseigne la théorie politique à l’Université de Paris et la géopolitique de l’Europe à la Sorbonne.

 

Publications récentes : La géopolitique de l’Europe (Eyrolles), Restoring European Security (Friedrich-Ebert-Stiftung, publication collective), La Géopolitique de la nature (Revue internationale et stratégique, avec Bastien Alex), Young People Speak to EU (Université d’Oxford, publication collective), Géopolitique et technologie (Revue internationale et stratégique, avec Francois-Bernard Huygue), Contestations démocratiques, désordres internationaux (Revue internationale et stratégique, avec Marc Verzeroli), Europe’s Strategic Cacophony (European Council on Foreign Relations, avec Nick Witney).

 
Études
Analyses
 
 
20.04.2017
Interview de Olivier de France - La Croix
« En cas de succès, ces élections anticipées donneraient à Theresa May plus de légitimité populaire pour négocier, plus de marge de manœuvre tactique dans la négociation avec l’UE et plus de temps et de chance de se faire réélire. Pour rappel, la première ministre n’a pas été élue, elle a...
 
 
23.03.2017
Le point de vue de Olivier de France
Alors que l’Union européenne (UE) s’apprête à fêter les 60 ans du traité de Rome, le 6 mars dernier l’Allemagne, la France, l’Espagne et l’Italie s’étaient réunies à Versailles pour préparer cette échéance, ainsi que pour plaider l’idée d’une « Europe à plusieurs vitesses ». Le point de vue d’Olivier...
 
 
09.02.2017
Le point de vue de Olivier de France
Hier, les députés britanniques ont donné à Theresa May le pouvoir de notifier à l’Union européenne l’activation de l’article 50. La semaine passée, celle-ci a publié un livre blanc dans lequel elle dévoile sa stratégie. En sait-on plus sur les modalités de divorce côté britannique ? Le Livre blanc publié par...
 
 
24.01.2017
Interview de Olivier de France - La Croix
Au Royaume-Uni, la cour suprême a rendu sa décision mardi 24 janvier : le gouvernement de Theresa May devra obtenir l’approbation du parlement avant de lancer les négociations de sortie de l’Union européenne. Cette décision était-elle attendue ? Du point de vue juridique, la décision de la cour suprême n’est...