Chercheurs
 
Olivier de France
English Version
Directeur de recherche à l'IRIS

+33 (0)1 53 27 60 60
Olivier de France

Olivier de France est directeur de recherche à l’Institut de relations internationales et stratégiques, où il est responsable du programme Europe. Il s’y intéresse aux évolutions politiques et géopolitiques du Vieux continent, ainsi qu’à l’histoire des idées qui les nourrissent. Normalien et diplômé de l’Université de Cambridge au Royaume-Uni, il a travaillé sur l’Europe à l’ECFR et à l’EUISS. Il enseigne la théorie politique à l’Université de Paris et la géopolitique de l’Europe à la Sorbonne.

 

Publications récentes : La géopolitique de l’Europe (Eyrolles), Restoring European Security (Friedrich-Ebert-Stiftung, publication collective), La Géopolitique de la nature (Revue internationale et stratégique, avec Bastien Alex), Young People Speak to EU (Université d’Oxford, publication collective), Géopolitique et technologie (Revue internationale et stratégique, avec Francois-Bernard Huygue), Contestations démocratiques, désordres internationaux (Revue internationale et stratégique, avec Marc Verzeroli), Europe’s Strategic Cacophony (European Council on Foreign Relations, avec Nick Witney).

 
Études
Analyses
 
 
25.07.2016
Copernic, Darwin et la psychanalyse : une célèbre tirade de Sigmund Freud distinguait les trois tournants qui auront forcé l’homme à remettre en cause sa place dans l’univers. Dans Une difficulté de la psychanalyse (1917), il affirmait que ces ruptures successives avaient permis de prouver que l’homme n’était respectivement ni...
 
 
22.07.2016
In the wake of the 2016 Warsaw Summit conclusions, the North Atlantic Treaty Organisation is getting ready to step up Allied forward presence on its North-Eastern and South-Eastern flanks, in response to increased Russian activity. The minutiae are still being thrashed out, but preparations will include four rotational multinational battalions...
 
 
29.06.2016
Interview de Olivier de France - BFM-TV
Le conservateur Boris Johnson, qui avait mené une campagne sans relâche pour le Brexit, a finalement préféré se retirer de la course à la succession de David Cameron refusant ainsi de « prendre ses responsabilités » et d’être le Premier ministre qui va organiser la sortie du pays de l’Union européenne. Une...