Chercheurs
 
Olivier de France
English Version
Directeur de recherche à l'IRIS

+33 (0)1 53 27 60 60
Olivier de France

Olivier de France est directeur de recherche à l’Institut de relations internationales et stratégiques, où il est responsable du programme Europe. Il s’y intéresse aux évolutions politiques et géopolitiques du Vieux continent, ainsi qu’à l’histoire des idées qui les nourrissent. Normalien et diplômé de l’Université de Cambridge au Royaume-Uni, il a travaillé sur l’Europe à l’ECFR et à l’EUISS. Il enseigne la théorie politique à l’Université de Paris et la géopolitique de l’Europe à la Sorbonne.

 

Publications récentes : La géopolitique de l’Europe (Eyrolles), Restoring European Security (Friedrich-Ebert-Stiftung, publication collective), La Géopolitique de la nature (Revue internationale et stratégique, avec Bastien Alex), Young People Speak to EU (Université d’Oxford, publication collective), Géopolitique et technologie (Revue internationale et stratégique, avec Francois-Bernard Huygue), Contestations démocratiques, désordres internationaux (Revue internationale et stratégique, avec Marc Verzeroli), Europe’s Strategic Cacophony (European Council on Foreign Relations, avec Nick Witney).

 
Études
Analyses
 
 
09.06.2017
Le point de vue de Olivier de France
Jeudi 8 mai se sont déroulées les élections législatives au Royaume-Uni. Theresa May y a laissé sa crédibilité et sa majorité politique. L’analyse d’Olivier de France, directeur de recherche à l’IRIS. Comment expliquer la défaite des Tories et le pari manqué de Theresa May d’organiser des élections anticipées ? L’objectif premier...
 
 
08.06.2017
La majorité de Theresa May est-elle menacée ? Quand Theresa May a annoncé la tenue des élections législatives anticipées, on prédisait un score très faible pour les travaillistes qui était placé sous un leadership chaotique. Aujourd’hui, la situation est très différente pour le Labour. Theresa May peut se trouver dans...
 
 
07.06.2017
You know that something is afoot when the French start forgetting to be grumpy. Irrespective of one’s politics, it would be stating the obvious to say that Emmanuel Macron pulled off a master tactical coup in beating all the country’s seasoned politicians to the presidential post. In the process he...
 
 
27.05.2017
Co-written with Sophia Besch, research fellow at the Centre for European Reform (London) Nato’s summit in Brussels yesterday, the first for US president Donald Trump, was intended as a fresh start, a chance for him to distance himself from previous comments in which he called Nato obsolete, and to reassure...