Chercheurs
 
Magali Chelpi-den Hamer
English Version
Chercheuse à l'IRIS

Magali Chelpi-den Hamer

Magali Chelpi-den Hamer est chercheuse à l’IRIS. Ses travaux portent sur les questions d’aide internationale, sur la résilience des systèmes éducatifs en situation de crise, et sur les conflits armés en Afrique sub-saharienne. Spécialiste de la Côte d’Ivoire, elle s’intéresse depuis quelques temps à la question des réparations aux victimes des crises successives qui ont touché ce pays depuis l’année 2000.

 

Avant de rejoindre l’IRIS, Magali Chelpi-den Hamer a été chargée de cours pendant plusieurs années à l’Université Aix-Marseille où elle enseignait une anthropologie appliquée sur les thèmes du développement, de l’aide humanitaire et de l’Afrique. En début de carrière, elle a travaillé comme coordinatrice des programmes dans plusieurs associations humanitaires (Atlas Logistique, Action contre la Faim et International Rescue Committee), sur des terrains principalement africains et en situation de conflit armé. Depuis quelques années, elle effectue des terrains courts d’expertise en tant que consultante indépendante pour divers organismes (Banque mondiale, USAID, UNICEF, NORAD, NRC). Depuis fin 2021, elle est membre du comité d’orientation stratégique d’OngLAB, qui est la mission de Coordination SUD dédiée au décryptage des évolutions à l’œuvre dans le secteur de la solidarité internationale, via la production d’analyses.

 

Magali Chelpi-den Hamer est titulaire d’un doctorat en Anthropologie sociale de l’EHESS (obtenu avec les félicitations du jury) et d’un PhD en Sciences sociales de l’Université d’Amsterdam. Depuis 2012, elle est affiliée à l’institut des mondes africains (IMAF), une unité mixte de recherche interdisciplinaire. Elle publie en français et en anglais dans des revues académiques à comité de lecture et est membre du comité de rédaction de la revue Anthropologie et développement. Son parcours professionnel est fait de constants va-et-vient entre pratique et théorie.

 
Analyses
 
 
29.04.2022
Le fait de choisir l’abstention, en mars dernier, lors du vote de la résolution des Nations unies exigeant à la Russie de faire cesser l’invasion de l’Ukraine, veut-il dire que Madagascar a implicitement favorisé la guerre ?   Je ne le pense pas. Ce vote était plus symbolique et aurait eu de...
 
 
06.04.2022
La guerre en Ukraine, lancée par le président russe Vladimir Poutine le 24 février 2022, vient bouleverser les équilibres stratégiques et géopolitiques. L’IRIS vous propose une série de vidéos pour en analyser les conséquences. Magali Chelpi-Den Hamer, chercheuse à l’IRIS en charge du Programme Humanitaire et Développement, analyse l’impact de...
 
 
04.04.2022
Des pratiques de corruption s’observent partout dans le monde à différentes échelles et sous de multiples formes, de la petite corruption qui gangrène les administrations publiques à des formes plus élaborées qui pensent bien en amont la captation illégale de fonds, quel qu’en soit le canal. Le secteur de la solidarité internationale...
 
 
21.03.2022
« Les politiques d’asile se construisent dans les crises. Ce sont les guerres des Balkans qui sont à l’origine du dispositif de protection temporaire qui est actuellement ac-tivé au sein de l’UE pour absorber la vague mi-gratoire ukrainienne. Si le mécanisme date de 2001, il aura fallu vingt et un ans...