Chercheurs
 
Sofia Kabbej
English Version
Chercheuse à l'IRIS

01 53 27 60 84
Sofia Kabbej

Sofia Kabbej est chercheuse au sein du Pôle Climat, énergie et sécurité de l’IRIS. Elle travaille en particulier sur l’Observatoire géopolitique des enjeux des changements climatiques Ses travaux actuels portent sur les impacts sécuritaires des changements climatiques, qu’elle a notamment étudié dans le cadre de l’Observatoire défense et climat initié par le ministère des Armées (2016-2021). Elle étudie également la géo ingénierie du climat et les enjeux socio-politiques associés.

 

En outre, Sofia Kabbej étudie l’approche française de la sécurité climatique, en lien avec la modernité politique, et plus particulièrement aux questions de souveraineté, dans le cadre du doctorat qu’elle réalise actuellement au sein de l’école de sciences politiques et de relations internationales de l’Université du Queensland (Australie), sous la direction de Matt McDonald et Roland Bleiker.

 

Auparavant, elle a travaillé sur la gouvernance et les négociations climatiques internationales ainsi que sur l’économie verte et le développement durable au sein de différentes structures, dont l’ONG CliMates, le Programme des Nations unies pour l’Environnement (PNUE) et Danone.

 

Elle co-dirige aujourd’hui le projet de recherche Climate Security & Peace Project (CS2P) de l’ONG CliMates, dont elle fut co-directrice plaidoyer de 2018 à 2019.

 

Sofia Kabbej est titulaire d’un master 2 en politiques de sécurité internationale de la European School of Political & Social Sciences (ESPOL – Université Catholique de Lille), d’un master 1 en relations internationales de l’ESPOL et d’une licence en sciences politiques et communication de l’Université de Montréal.

 
Analyses
 
 
13.10.2021
Le point de vue de Sofia Kabbej
Insécurité alimentaire et hydrique, déplacements de populations, compétition pour les terres, risques sanitaires : l’exposition du continent africain aux impacts des changements climatiques contribue à l’émergence de nombreux risques sécuritaires pour les populations.  En cause notamment, la part importante de l’agriculture et de la pêche dans les économies, secteurs particulièrement sensibles...
Aires de recherche
Climat – Sécurité – Prévention des risques – Négociations climatiques internationale – Gouvernance de la géo-ingénierie