Chercheurs
 
Karim Pakzad
English Version
Chercheur à l'IRIS

+33 (0)1 53 27 60 60
Karim Pakzad

Karim Pakzad est chercheur à l’IRIS, spécialiste de l’Afghanistan, de l’Iran et de l’Irak.

 

Il collabore également avec la Fondation Jean Jaurès.

 

Consultant auprès des administrations publiques et privées en France et à l’étranger, il a écrit dans plusieurs revues spécialisées dont la Revue Internationale et Stratégique (IRIS). Il a présenté des rapports sur l’Iran, l’Irak, l’Afghanistan et la question kurde dans différentes conférences en Iran, en Irak en Afghanistan, au Pakistan, en Turquie et dans d’autres pays.

 

Diplômé en sciences politiques, docteur en droit (Université de Grenoble) avec spécialisation relations internationales, Karim Pakzad a enseigné à l’Université de Kaboul.

 
Analyses
 
 
02.01.2018
Interview de Karim Pakzad - L'Express
Depuis jeudi dernier, l'Iran est le théâtre d'importantes manifestations au cours desquelles au moins 21 personnes ont été tuées. Difficultés économiques, mécontentement vis-à-vis des choix faits par le gouvernement d'Hassan Rohani, les motivations de la population sont diverses et changeantes, selon les manifestants. Décryptage avec Karim Pakzad, chercheur à l'IRIS,...
 
 
14.12.2017
Le point de vue de Karim Pakzad
La défaite militaire de l’organisation de l’Etat islamique sur l’ensemble du territoire irakien a été proclamée par le premier ministre irakien Haider al-Abadi. Les élections législatives de mai 2018 sont également le signal d’une volonté d’un retour à la normalité démocratique du pays, même si l’influence de l’allié iranien dans...
 
 
25.10.2017
Le point de vue de Karim Pakzad
Au lendemain de la reprise de Raqqa, capitale autoproclamée de l’organisation de l’Etat islamique, c’est une nouvelle ère d’incertitudes qui plane sur la Syrie : chacun des protagonistes du conflit syrien souhaite tirer les dividendes géopolitiques de cette défaite militaire majeure de Daech. Cela a pour conséquence une complexification croissante...
 
 
14.10.2017
Interview de Karim Pakzad - L'Express
Donald Trump a parlé du "Golfe arabique" au lieu du "Golfe persique", est-ce une erreur ou une provocation? C'est une provocation, comme la plupart des déclarations de Donald Trump. Venant de lui, il n'y a aucun doute et ça ne surprend personne. Il choisit volontairement de dire "Golfe arabique", un...
Aires de recherche
Afghanistan - Pakistan - Iran - Irak - La question kurde