Chercheurs
 
Karim Pakzad
English Version
Chercheur associé à l'IRIS

+33 (0)1 53 27 60 60
Karim Pakzad

Karim Pakzad est chercheur associé à l’IRIS, spécialiste de l’Afghanistan, de l’Iran et de l’Irak.

 

Il collabore également avec la Fondation Jean Jaurès.

 

Consultant auprès des administrations publiques et privées en France et à l’étranger, il a écrit dans plusieurs revues spécialisées dont la Revue Internationale et Stratégique (IRIS). Il a présenté des rapports sur l’Iran, l’Irak, l’Afghanistan et la question kurde dans différentes conférences en Iran, en Irak en Afghanistan, au Pakistan, en Turquie et dans d’autres pays.

 

Diplômé en sciences politiques, docteur en droit (Université de Grenoble) avec spécialisation relations internationales, Karim Pakzad a enseigné à l’Université de Kaboul.

 
Analyses
 
 
20.02.2020
Interview de Karim Pakzad - Sputnik
Deux gouvernements parallèles se forment… Va-t-on vers une nouvelle crise politique qui pourrait prendre une tournure violente ? Oui. D’ailleurs, la crise est politique est déjà là, et elle était prévisible. Les élections présidentielles qui ont eu lieu il y a cinq mois ont été entachées de fraudes massives. D’après...
 
 
07.01.2020
Interview de Karim Pakzad - LCI
Quelles sont les relations diplomatiques qu’entretient la France avec l’Irak et pourquoi ses forces armées sont présentes dans le pays ? La présence de la France en Irak ne date pas d’hier, puisqu’elle agit dans la lutte contre le terrorisme depuis fin 2014, avec d’autres forces occidentales. A l’époque, c’est...
 
 
29.11.2019
Interview de Karim Pakzad - La Marseillaise
Quel tour prend la contestation en Irak qui en est à son deuxième mois ? Elle a évolué. Du fait de la répression tout d’abord, qui est très forte puisque l’on compte aujourd’hui 360 morts et 16 000 blessés, mais aussi parce que l’Ayatollah Sistani la soutient même s’il appelle...
 
 
Interview de Karim Pakzad - LCI
Les États-Unis ont annoncé le retrait de leurs troupes avant de revenir sur leur décision, comment expliquer ce revirement ? Il y a plusieurs raisons à cela. Malgré les défauts qu’il pourrait avoir, Donald Trump n’est pas un « va-t-en guerre ». Que ce soit sur la Corée du Nord, l’Afghanistan, sur...
Aires de recherche
Afghanistan - Pakistan - Iran - Irak - La question kurde