Chercheurs
 
Jean-Jacques Kourliandsky
English Version
Chercheur associé à l'IRIS

+33 (0)1 53 27 60 60
Jean-Jacques Kourliandsky

Jean-Jacques Kourliandsky est chercheur associé à l’IRIS sur les questions ibériques (Amérique latine et Espagne).

 

Consultant sur les situations relatives à ces régions auprès de l’administration publique et des entreprises, il intervient également auprès des Fondations Friedrich Ebert et Jean Jaurès en Amérique Latine.

 

Membre du Comité de rédaction de La Revue internationale et stratégique, éditorialiste dans les publications mensuelles, Espaces Latinos et Revista Latina, il publie régulièrement dans Universalia, les Annales d’Amérique latine et des Caraïbes, et de façon occasionnelle dans divers ouvrages : Croissance, Réussir à l’étranger, Le Moci, Ramses…

 

Parmi les contributions à des ouvrages collectifs, Jean Jacques Kourliandsky est en charge du chapitre consacré anuellement à l’Amérique latine dans L’Année stratégique.

 

Il est également l’auteur d’une étude sur la revendication nationaliste au Pays – Basque espagnol publiée par l’IHESI, d’un numéro spécial de la revue Problèmes politiques et sociaux intitulé, « Espagne, la deuxième alternance démocratique » et d’un ouvrage sur le Costa – Rica aux éditions La Manufacture.

 

Jean-Jacques Kourliandsky est diplomé en sciences politiques et docteur en histoire.

 
Études
Analyses
 
 
10.10.2020
  Quino, l’inventeur d’une philosophe en herbe, et de papier illustré, Mafalda, est mort il y a quelques jours, à Luján de Cuyo, au nord de l’Argentine. Depuis cinquante-six ans, Mafalda, petite fille, hors d’âge, déroulait son irrévérence de bon sens, de bulle en bulle, de BD en BD, dans...
 
 
30.09.2020
Les Amériques latines, leurs gouvernants, ont participé le 22 septembre dernier au rendez-vous annuel des Nations unies. Rendez-vous cette année bien particulier. L’Onu fêtait son 75e anniversaire. Sans éclat. Le coronavirus a forcé la main des chefs d’État contraints à une présence virtuelle. Risque de contagion, agendas nationaux perturbés par...
 
 
24.09.2020
  Et de trois ! Après l’OEA (Organisation des États américains) et la BID (Banque interaméricaine de Développement), la CIDH (Commission interaméricaine des Droits de l’Homme) est rentrée dans le rang « trumpiste ». Le 15 août dernier, Luis Almagro, Secrétaire général de l’OEA a fait savoir par lettre adressée à la CIDH,...