Chercheurs
 
Alice Baillat
English Version
Chercheuse à l'IRIS

+33 (0)1 53 27 60 60
Alice Baillat

Alice Baillat est chercheuse à l’IRIS et docteure associée au CERI à Science Po Paris. Ses travaux sont essentiellement consacrés aux conséquences migratoires et sécuritaires des changements climatiques, ainsi qu’aux négociations internationales sur le climat. Elle s’intéresse en particulier à la situation et aux besoins spécifiques des pays en développement les plus vulnérables, ainsi qu’à leurs stratégies de négociation.

 

Auteure de différents articles et chapitres d’ouvrage, elle a notamment contribué à L’enjeu mondial. L’environnement dirigé par François Gemenne et sorti aux Presses de Sciences Po en 2015. Elle a également co-publié, avec Lucile Maertens, un chapitre sur le traitement des enjeux migratoires et sécuritaires lors de la COP21 dans le livre Globalising the Climate. COP21 and the Climatisation of Global Debates, édité par Stefan C. Aykut, Jean Foyer et Edouard Morena, et sorti en 2017 chez Routledge.

 

Alice Baillat est docteure en Science politique, spécialité Relations internationales, de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris. Sa thèse s’intitule Le weak power en action. La diplomatie climatique du Bangladesh. Elle est également titulaire d’un master recherche en Relations internationales de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

 

Elle a rejoint l’IRIS en janvier 2017 dans le cadre de l’Observatoire géopolitique des enjeux des changements climatiques en termes de défense et de sécurité, co-dirigé par Bastien Alex et François Gemenne. Elle enseigne par ailleurs depuis plusieurs années la politique internationale de l’environnement à Sciences Po Paris et co-anime le séminaire de recherche « Environnement et relations internationales » du Centre de Recherches Internationales (CERI).

 
Études
Analyses
 
 
16.02.2018
Depuis le 25 août 2017, près de 700 000 Rohingyas ont fui le Myanmar pour le Bangladesh voisin, s’entassant dans des camps de déplacés[1] au Sud-Est du pays, non loin de la station balnéaire de Cox’s Bazar, haut lieu touristique prisé des Bangladais. Cet afflux de Rohingyas n’est pas le premier...
 
 
11.01.2018
Dr Alice Baillat first came to Bangladesh in 2011 to learn how the country raises its voice at the international climate talks. In this interview, she talks to the Dhaka Tribune on the positions of climate vulnerable countries in climate negotiations As a country relatively weak on the global stage,...
 
 
22.11.2017
Le point de vue de Alice Baillat
Alors que la situation des Rohingyas devient de plus en plus préoccupante sur le plan humanitaire et sanitaire dans leur exil forcé au Bangladesh, les Nations unies multiplient les dénonciations et les initiatives, mais le jeu des puissances fait qu’aucune décision réellement contraignante n’a été prise à l’égard du régime...
Aires de recherche
Conséquences migratoires et sécuritaires des changements climatiques - Négociations internationales sur le climat - Bangladesh - Asie du Sud