ANALYSES

Iran: Hassan Rohani, l’homme du changement ?

Presse
12 février 2014
Quel est le principal changement réalisé par Hassan Rohani ?



Ce sont les accords de Genève sur le nucléaire iranien dans la suite logique de son élection. Il s'est fait élire grâce à son programme qui était de sortir de la crise nucléaire par la négociation. Ce n’est donc pas une surprise mais une réelle avancée. Je ne sais pas si cela va aboutir à un vrai réchauffement entre les Etats-Unis et l’Iran mais, selon moi cette situation ressemble à celle de la Chine communiste lorsqu’elle a renoué les relations avec les Etats-Unis à un moment donné. En tout cas, quelque chose s'est passé, il y a eu un vrai déclic et le 24 novembre 2013 est une date importante.


Mais il faut bien se dire que cela est tout sauf spontané. Il y a un calcul stratégique derrière tout ça. L'Iran se sent isolé dans la région et agressé par l'Arabie saoudite. L'objectif de ces négociations est de s'affirmer en tant que puissance régionale et cela passe par une entente avec les Etats-Unis.


John Kerry et Mohammad Javad Zarif, les chefs de la diplomatie américaine et iranienne, se serrent la main après la signature de l'accord de Genève sur le nucléaire iranien


Au niveau national, quels changements peut-on observer depuis l’arrivée d’Hassan Rohani au pouvoir ?



Les accords de Genève ont fait du bien à l’économie iranienne. La levée partielle des sanctions par la communauté internationale a permis au pays de récupérer 4 ou 5 milliards de dollars de revenus pétroliers.


D’autres petites avancées sont aussi à noter. A l’université, l’atmosphère est plus libre (les associations d’étudiants sont désormais autorisées, ndlr). Du côté de la presse, il y a moins de censure. Le président iranien a aussi rédigé une « charte des droits civils » pour garantir les mêmes droits à tous les citoyens mais, malheureusement, il n’a pas les moyens de la faire appliquer car l’instance judiciaire est indépendante de lui et contrôlée par le Guide Ali Khamenei.


Quelles sont les autres perspectives d'Hassan Rohani ?



Récemment, les principaux mouvements verts ont demandé la libération de deux de leurs leaders, actuellement en prison. C’est un sujet très important car le Mouvement vert de 2009 est encore dans toutes les mémoires. Le ministre de la justice a annoncé que leur cas allait être statué bientôt. C’est dont un verdict très attendu et si quelque chose bouge à ce niveau-là, ce sera une décision très importante.


Pour ce qui est du reste, il a plusieurs priorités qui constitueraient de grands changements. Mais pour cela, il faut que les sanctions appliquées par les américains soient levées, entièrement. Hassan Rohani veut attirer des investissements étrangers, et notamment américains, dans le domaine de l’énergie par exemple. Il veut aussi développer le poids du secteur privé.


On a vraiment l'impression que Rohani est l'antithèse d’Ahmadinejad. Les objectifs de l'Iran n'ont pas vraiment changé mais la méthode et la personnalité sont différentes. Ahmadinejad était pour la confrontation et Rohani est pour la négociation.


 

Sur la même thématique
La politique arabe de François Hollande
La menace djihadiste