ANALYSES

Quels sont les enjeux de la visite du pape à Cuba ?

Interview
19 mars 2012
Le point de vue de Jean-Jacques Kourliandsky
Les enjeux sont avant tout évangéliques ; le pape fait face à une montée de l’Islam en Afrique et des nouvelles religions protestantes en Afrique mais aussi en Amérique latine. Il lui faut donc se concentrer sur la plus grande réserve de fidèles que conserve l’Église catholique en 2012, à savoir l’Amérique latine. Au cours de son voyage, il transitera par le Mexique puis par Cuba.
L’objectif de la visite est d’élargir, en ce qui concerne Cuba, la porte qui a été ouverte par Jean-Paul II lors d’une précédente visite au cours de laquelle il avait obtenu que l’Église puisse publier sa propre presse sans subir la censure de l’État, qu’elle puisse aussi avoir ses propres mouvements associatifs et organiser des processions. Il s’agit donc pour le pape d’obtenir, avant toute évolution probable du régime, un élargissement des moyens et de la capacité d’action de l’Église à Cuba.
Il est évident que l’action qui a été menée dans l’Église de Cuba et qui a abouti à l’arrestation de plusieurs dissidents du mouvement des « Dames en blanc » va à l’encontre de l’objectif recherché. Si l’Église défendait de façon active les droits de ces personnes, il est alors évident que le gouvernement cubain changerait d’avis dans la négociation bilatérale qui va bientôt se tenir entre le pape, représentant du Vatican, et le gouvernement cubain.
Sur la même thématique
L’ONU en crise ? Entretien avec Thierry Soret