Événements

Les humanitaires face aux violences de masse : le cas des conflits soudanais et israélo-palestiniens



L’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS), dans le cadre du programme Humanitaire & Développement, a le plaisir de vous inviter à une visioconférence sur le thème :


Autour de :

Rony BRAUMAN, médecin, ancien président de Médecins sans frontières et directeur d’études au Centre de réflexion sur l’action et les savoirs humanitaires (CRASH) de MSF-France.

Julia GRIGNON, directrice scientifique de l’Institut de recherche stratégique de l’Ecole militaire (IRSEM), présidente de la sous-commission droit internationale humanitaire et action humanitaire de la Commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH)

Sylvain PERRON, responsable de programme au Soudan, Médecins sans frontières Suisse

Donatella ROVERA, Senior Crisis Response Advisor, Crisis Response Programme, Amnesty International

Animée par

Jean-François CORTY, médecin, chercheur associé à l’IRIS, vice-président de Médecins du Monde
Intervenir en zone de conflit est monnaie courante pour les acteurs humanitaires d’urgence, au risque d’être confronté à des situations de violence ultime comme les déplacements forcés et les massacres de masse de populations civiles. Épuration ethnique, crimes de guerre, génocide, autant de termes qui traduisent des réalités juridiques différentes sujettes à des instrumentalisations au dépend des victimes. En s’appuyant sur les conflits actuels soudanais et israélo-palestiniens aux relais médiatiques inégaux, nous aborderons les enjeux opérationnels spécifiques à ces contextes ainsi que les leviers du droit international humanitaire pour dénoncer et condamner ces drames. Il s’agira aussi d’illustrer les controverses qui traversent les ONG dont les interpellations pouvant aller jusqu’à l’appel aux armes mettent en tension les principes humanitaires eux-mêmes et les institutions qui les portent.
Documents