Chercheurs
 
Marine de Guglielmo Weber
English Version
Chercheuse à l'IRIS

Marine de Guglielmo Weber

Marine de Guglielmo Weber est chercheuse au sein du programme Climat, énergie et sécurité de l’IRIS. Elle travaille sur les enjeux stratégiques et sécuritaires transverses liés au dérèglement climatique. Elle s’est en outre spécialisée dans l’étude des solutions technologiques développées pour y répondre, notamment les pratiques et techniques de modification de la météo et du climat. À cette fin, elle achève un doctorat de sciences de l’information et de la communication portant sur l’ensemencement de nuages au sein du Centre d’Études sur les Médias, les Technologies et l’Internationalisation (CEMTI) de l’Université Paris 8.

 

Marine de Guglielmo Weber est titulaire d’un Master 2 d’Histoire des sciences, techniques et société de l’École des hautes études en sciences sociales, d’un Master 1 de Sciences humaines et sociales, mention Cultures visuelles de la même école, ainsi que d’un Master 1 de Philosophie contemporaine de l’Université Paris 1-Sorbonne.

 

 
Analyses
 
 
15.12.2022
Le point de vue de Marine de Guglielmo Weber
La seconde session de la 15e Conférence des parties (COP15) sur la diversité biologique s’est ouverte le 7 décembre à Montréal, sous présidence chinoise. Initialement prévue en octobre 2020, la conférence avait dû être reportée pour des raisons sanitaires, avant d’être scindée en deux, la première phase s’étant tenue virtuellement...
 
 
24.11.2022
Marine de Guglielmo Weber, chercheuse au sein du programme Climat, Energie et Sécurité de l’IRIS, répond aux questions de l’IRIS à propos de la note : « Quelles implications géopolitiques et sécuritaires de la vulnérabilité climatique dans la Caraïbe insulaire ? » publiée par l’Observatoire Défense & Climat dont elle est l’autrice...
 
 
23.11.2022
Dans la nuit du samedi 19 au dimanche 20 novembre s’est achevée la COP27, à l’occasion de laquelle des représentants de 196 pays se sont rencontrés à Charm el-Cheikh, en Égypte, pour discuter des enjeux climatiques. Après deux conférences tenues au Maroc, une au Kenya et une en Afrique du...
 
 
10.11.2022
par Marine de Guglielmo Weber, chercheuse au sein du programme Climat, Énergie, Sécurité de l’IRIS, avec la collaboration de Maxence Michelet et Mathilde Joly, assistants de recherche à l'IRIS