Chercheurs
 
Jean-Yves Camus
English Version
Chercheur associé à l'IRIS

+33 (0)1 53 27 60 60
Jean-Yves Camus

Jean-Yves Camus est politologue, chercheur associé à l’IRIS, spécialiste des nationalismes et extrémismes en Europe.

 

Il a été chercheur au CERA (Centre Européen de Recherche et d’Action sur le Racisme et l’Antisémitisme) et en charge entre 2002 et 2004 de l’expertise et de l’évaluation de projets de recherche pour le PNR 40+ « Extrémisme de droite » du Fonds National Suisse. Il est par ailleurs membre du European Consortium on Political Research et membre de la Task Force on Antisemitism, European Jewish Congress.

 

Il a dirigé un projet de recherche réalisé par l’IRIS pour la FRA (Agence des droits fondamentaux de l’UE) basé sur l’analyse de l’islamophobie dans la presse française.

 

Jean-Yves Camus est diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris (section Service public) et titulaire d’une Maîtrise de Science Politique de l’Université Paris- I Sorbonne et d’un DEA d’histoire contemporaine de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) sur « l’extrême- gauche française et l’Etat d’Israël ».

 
Analyses
 
 
30.04.2011
Jean-Yves Camus - Tout est à nous
Les élections européennes de 2009 révélaient une forte poussée des droites conservatrices et des extrêmes droites. Concernant ces dernières, les scrutins nationaux qui se déroulent, depuis 2009, semblent confirmer cette tendance. Quelles sont les forces concernées ? Quelles sont les raisons de cette progression? La tendance s’est effectivement confirmée lors...
 
 
20.01.2011
Jean-Yves Camus - Tribune de Genève - Suisse
La droite radicale a changé de visage. Et son expression identitaire face à l’islam ou à la mondialisation trouve un écho grandissant dans les urnes. Cet automne, la percée historique de l’extrême droite en Suède, berceau de la généreuse social-démocratie européenne, venait confirmer l’essor incontestable de mouvements prenant des allures...
 
 
15.01.2011
Jean-Yves Camus - Le Monde
Qu’il s’agisse du Front national, du Vlaams Blok flamand ou du FPÖ autrichien, la réussite électorale des partis nationaux-populistes dans les années 1980-1990 est due en bonne partie à leurs positions radicales sur la question de l’immigration. Ce sujet a longtemps constitué la ligne de clivage entre les droites conservatrices...
 
 
23.12.2010
Jean-Yves Camus - Rue89
Les 22 et 23 décembre, malgré les protestations des dirigeants de la communauté juive de Vienne, Ayoub Kara, le vice-ministre israélien du Développement du Néguev et de la Galilée (Likoud), a rencontré en Autriche Heinz-Christian Strache, qui dirige le Parti autrichien de la liberté (FPÖ), parti d’extrême droite naguère présidé...
 
 
22.12.2010
Jean-Yves Camus - The Malta Independent
The mistake is that non-Jewish Israelis, especially the Arab citizens, see this as another proof that the Arabs are not recognised as a full component of the Israeli nation. The loyalty oath sparked outrage among the Arab population and it will alienate it further from the State, eventually nurturing the...
Aires de recherche
Sionisme et anti-sionisme dans l'Europe contemporaine - Identités régionales et séparatismes en Europe - Relations franco-israéliennes - Gauche allemande et conflit moyen-oriental - Nationalismes et extrémismes en Europe