ANALYSES

USA. « Bachmann a coupé l’herbe sous le pied de Palin »

Presse
27 juin 2011
Interview de [Charlotte Lepri->http://www.iris-france.org/cv.php?fichier=cv/cv&nom=chlepri], chercheur à l’IRIS, par Judith Chetrit
Pourquoi Michele Bachmann a-t-elle décidé d'annoncer sa candidature à Waterloo dans l'Iowa?

L'Iowa fait partie de ces Etats comme le New Hampshire et la Caroline du Nord pistés par les candidats en ce qu'ils représentent l'Amérique profonde et sont les premiers Etats à voter à la primaire républicaine. Les candidats essaient de s'y faire connaître de manière à profiter d'un vent de popularité. C'est une vraie cible pour les candidats à l'investiture républicaine.


Quels sont ses avantages pour gagner la primaire républicaine?

C'est quelqu'un qui tient un discours assez populiste en tant que personnalité politique proche du mouvement du Tea Party. Elle est connue pour faire passer des messages simples, moins simplistes que Sarah Palin même si Michele Bachmann a commis quelques gaffes. C'est une personnalité charismatique qui peut plaire aux Américains. Néanmoins, elle pourrait se retrouver dans une position similaire à Sarah Palin. Le candidat républicain à l'élection présidentielle se situe plutôt au centre du parti tandis que le ou la vice-présidente se permet d'être plus populiste. C'est une bonne candidate pour le poste de vice-présidente; elle pourrait former un bon ticket avec Mitt Romney ou John Huntsman. Son côté Sarah Palin peut aussi faire peur. Aujourd'hui, Sarah Palin est impopulaire auprès de 60% d'Américains; elle a perdu de son aura.


Quel est son programme politique?

Elle reprend l'argument du mouvement du Tea Party pour une rôle réduit du gouvernement et une protection accrue de la Constitution. Elle se fait également le porte-parole des valeurs traditionnelles, un rôle qu'elle avait déjà endossé lors de la campagne des élections mi-mandat aux Etats-Unis l'automne dernier.


Une candidature à la primaire républicaine de Sarah Palin, avec qui elle est souvent comparée, lui serait-elle défavorable?

En se déclarant plus tôt, Michele Bachmann a coupé l'herbe sous le pied de Palin. Elle est plus visible dans les médias. Le New York Times a estimé que Michelle Bachmann avait 12% de chances de gagner le ticket républicain pour la présidentielle alors que Sarah Palin est estimée n'avoir que 3.2% de chances d'incarner le candidat du parti républicain. Elle n'est pas dans le trio de tête constitué de Mitt Romney, Tim Pawlenty et Rick Perry. Michelle Bachmann a donc une carte à jouer et ce serait plutôt Sarah Palin qui devra adapter son message à celui déjà émis par sa rivale.

Sur la même thématique