Chercheurs
Samuel Carcanague
English Version
Chercheur à l'IRIS

+33 (0)1 53 27 60 60
Samuel Carcanague

Samuel Carcanague est chercheur à l’IRIS, spécialisé sur l’espace post-soviétique et les questions énergétiques.

 

Titulaire d’un master d’Histoire contemporaine de l’Université Paris-IV – La Sorbonne et ancien élève du diplôme Défense, sécurité et gestion de crise de l’IRIS Sup’, il a travaillé au sein de la Direction de l’Union européenne du ministère des Affaires étrangères avant de rejoindre l’équipe de recherche de l’IRIS en 2014.

 

Ses travaux de recherche, principalement menés pour le compte d’institutions publiques et de grandes entreprises françaises, portent sur la politique étrangère russe, les questions sécuritaires et énergétiques en Asie centrale ainsi que sur la géopolitique des énergies renouvelables.

 

Il est coordinateur à l’IRIS du projet GENERATE (Géopolitique des énergies renouvelables et analyse prospective de la transition énergétique), mené en partenariat avec l’Institut français du pétrole et des énergies nouvelles (IFPEN) et financé par l’Agence nationale de la Recherche (ANR). Le lancement de ce projet a eu lieu en janvier 2018 pour une durée de deux ans.

 

Responsable pédagogique du Diplôme Relations internationales 1ère année au sein d’IRIS Sup’, il dispense des enseignements sur la Russie et l’Asie centrale ainsi que sur la méthodologie de l’analyse et de la recherche.

 

Il est membre du comité de rédaction de La Revue internationale et stratégique.

Études
Analyses
 
 
31.03.2019
Éoliennes, batteries électriques ou panneaux photovoltaïques : la plupart des nouvelles technologies liées à l’énergie bas carbone nécessitent une quantité importante de ressources minérales, en particulier certaines « terres rares » ou encore des métaux dits technologiques (cadmium, cobalt, indium ou lithium, par exemple). Une demande trop importante à satisfaire pourrait limiter la...
 
 
27.03.2019
Le point de vue de Samuel Carcanague
Mardi 19 mars, le président du Kazakhstan Noursoultan Nazarbaïev a annoncé sa démission, après avoir passé près de 30 ans au pouvoir. Celle-ci marque une rupture importante depuis la chute de l’Union soviétique, et ce à l’heure d’une période de changements pour le plus large pays d’Asie centrale. Quel avenir...
Aires de recherche
Asie centrale - Russie - Sécurité - Défense - Nouvelles routes de la Soie - Énergies renouvelables