Intervenant extérieur
Cornelis (Kees) Steenken
Consultant et formateur indépendant en DDR et RSS

Cornelis (Kees) Steenken

Diplômé du Collège militaire royal, Cornelis Steenken rejoint la Marine canadienne en 1975 où il a occupé de nombreux postes de commandement, d’échange et de formation. En 1991, en tant que soldat, il a participé à l’opération de maintien de la paix de l’ONU au Salvador, ce qui lui a permis de se spécialiser sur les aspects DDR.

Engagé au Centre de maintien de la paix de Pearson (PPC) en 1995, il a co-créé le cours de DDR incluant toutes les composantes des ALPC. En 2002, il a quitté la Marine pour rejoindre le PCC en tant que directeur des programmes de DDR, où il a co-rédigé le Guide du DDR et lancé le Groupe intégré de formation DDR (IDDRTG), qui rassemble des centres de formation au DDR en Suède, en Norvège, au Ghana, au Kenya, aux États-Unis.

Cornelis Steenken a été conseiller principal en DDR au Collège suédois de la Défense nationale de 2004 à 2008, où il a notamment fourni des conseils en matière de DDR au ministère suédois des Affaires étrangères. Il a également été conseiller dans de nombreux pays pour élaborer leurs propres politiques nationales pour le DDR inclusif. Il a également aidé à lancer et développer l’Initiative de Stockholm sur le DDR (SIDDR) qui a examiné les questions de DDR et de Négociations de Paix, le DDR Financing et l’amélioration de la Réintégration. Il a participé aux forums parlementaires suédois qui ont contribué à la création des normes ISACS sur les ALPC et a fait partie intégrante de l’élaboration des Normes intégrées du DDR de l’ONU, qui est le premier document d’orientation multilatéral multidirectionnel de DDR qui a contribué à normaliser la terminologie et les procédures de l’ONU en matière de DDR (voir www.unddr.org).

En avril 2008, en tant que premier coordinateur du Groupe de travail inter-agences des Nations unies sur le DDR, il a participé à la coordination de 21 agences onusiennes travaillant sur la politique de DDR, la gestion de connaissances et la formation. Cela l’a mené à une liaison plus étroite avec les ALPC, la RSS, l’action anti-mines et d’autres acteurs post-conflit.

Cornelis Steenken a quitté l’ONU en 2012 et est aujourd’hui consultant indépendant. Depuis, il a effectué de nombreuses évaluations, examens et ateliers sur le DDR en Libye, en Somalie, au Myanmar, aux Philippines, au Burundi, en République centrafricaine, au Mali, en Colombie et dernièrement au Yémen. Il continue d’enseigner dans de nombreux cours de DDR et de post-conflits à travers le monde.