Accueil > l'IRIS > Espace adhérents
ESPACE ADHÉRENT
IRIS
Adhérent 2015...
...renouvelez votre adhésion en 2015 et bénéficiez d'un tarif privilégié!
Renouvellement adhésion individuelle : 85€ (économie de 15 €)
Avec l’abonnement à La revue internationale et stratégique : 135 € (économie de 15 €).
document en pdf BULLETIN D'ADHÉSION 2015
CONFÉRENCES DES ADHÉRENTS À VENIR
CONFÉRENCES PRÉCÉDENTES

11 décembre 2014 - Paris
La défense francaise aujourd’hui: métiers, missions et défis
L’IRIS et le BDE d’IRIS Sup’, l’école de l’IRIS, organisent une conférence-débat autour de Pierre BAYLE, Directeur de la Délégation à l’information et à la communication de la défense (DICoD), porte-parole du ministère de la Défense, animée par Pascal BONIFACE, directeur de l’IRIS et Joseph MATHIVET, vice-président du BDE d’IRIS Sup’




2 décembre 2014 - Paris
Rendez-vous géopolitique avec la Maison de l’Europe

« UE : UNE NOUVELLE MANDATURE POUR QUELLE NOUVELLE DYNAMIQUE ?»
La nouvelle Commission européenne a pris ses fonctions le 3 novembre, auditionnée par un Parlement européen fraichement élu, et dirigée par un président nouvellement désigné par les chefs d’états européens, qui ont tenu compte des voix des citoyens européens. Alors que l’Europe s’extrait progressivement de la gestion à court terme de la crise économique et financière, quelles perspectives, quelles ambitions et quels espoirs peut-on faire reposer sur les nouvelles équipes à Bruxelles ?




12 novembre 2014 - Paris
La géopolitique selon GDF
L’IRIS et le BDE d’IRIS Sup’, l’école de l’IRIS, organisent une conférence-débat autour de Denis Simonneau, directeur des relations européennes et internationales de GDF Suez, animée par Pascal Boniface, directeur de l’IRIS et Jean-Baptiste Gruffaz, membre du BDE d’IRIS Sup’




28 octobre 2014 - Paris
Rencontre avec Romain Nadal, porte-parole du ministère des affaires étrangères
L’IRIS et le BDE d’IRIS Sup’, l’école de l’IRIS, organisent une conférence-débat autour de Romain Nadal, directeur de la communication et de la presse, porte-parole du ministère des Affaires étrangères et du Développement international, animée par Pascal Boniface, directeur de l’IRIS.

Thèmes discutés : Les métiers de la diplomatie – La politique étrangère française




6 octobre 2014 - Paris
Les Débats de l’IRIS

« MERS ET OCEANS»
Conférence-débat organisée autour de :
- Bastien ALEX, chercheur à l’IRIS - Cyrille COUTANSAIS, directeur de recherche au Centre d’études stratégiques de la Marine (CESM), ministère de la Défense
- Véronique ROGER-LACAN, représentante spéciale pour la lutte contre la piraterie maritime, ministère des Affaires étrangères et du Développement international
Animée par Didier BILLION, directeur adjoint de l’IRIS.




18 septembre 2014 - Paris
Rendez-vous géopolitique avec la Maison de l’Europe

INTÉGRATION OU BALKANISATION ? L’EUROPE À l’EPREUVE DES INDÉPENDANTISMES
Conférence-débat organisée par l’IRIS en partenariat avec la Maison de l’Europe autour de Marti ANGLADA, délégué du Gouvernement de la Catalogne en France et Suisse, de Thierry GARCIN, maître de conférences à HEC et chercheur associé à l'université de Paris-Descartes, de Colin IMRIE*, responsable des relations Europe-Royaume Uni du Gouvernement écossais, de Jean-Jacques KOURLIANDSKY, chercheur à l’IRIS sur les questions ibériques et animée par Olivier de FRANCE, directeur de recherche à l’IRIS.

De quoi les mouvements d’autonomisation en Ecosse, en Catalogne, ou en Belgique sont-ils le nom ? Traduisent-ils un reflux du mouvement d’intégration qui préside au projet européen depuis la fin de la deuxième guerre mondiale ? Sont-ils le symptôme d’un effilochage et d’un repli sur soi à plus grande échelle ? Ou reflètent-ils au contraire un désir de mieux s’intégrer au projet collectif européen ? En fonction des cas et des sensibilités ces mouvements reflètent des réalités très diverses, que nos intervenants se proposeront de comparer et d’analyser plus en détail.




17 juin 2014 - Paris
Rendez-vous géopolitique avec la Maison de l’Europe

« L’UKRAINE VA-T-ELLE ENTERRER LA DEFENSE EUROPEENNE ? »

La crise ukrainienne peut-elle sortir l'Europe de son coma stratégique ? Les évènements de ces derniers mois ont provoqué une prise de conscience sur le Vieux Continent. L'Union européenne semblait avoir oublié que tous les acteurs internationaux ne partageaient pas nécessairement sa conception d'un multilatéralisme fondé sur le respect des normes et du droit international.

Cette prise de conscience peut-elle se traduire concrètement par une collaboration stratégique renforcée ? Ou ne sera-t-elle que l'occasion d'un repli collectif vers l'OTAN, une alliance qui offre toutes les garanties militaires, à défaut des garanties politiques, pour défendre les intérêts européens ? Mais si tel est le cas, à quoi peut bien servir la défense européenne ? L'Ukraine peut-elle être l'occasion de remobiliser les Européens -- et si oui comment -- ou la politique de défense commune est-elle condamnée par ses divergences à rester une ritournelle ?
 

DIAPORAMA





19 mai 2014 - Paris
Les Débats de l’IRIS

« Le sport est-il un enjeu géopolitique ?»
Conférence-débat organisée à l’occasion de la parution de l’ouvrage Géopolitique du sport, écrit par Pascal Boniface, et de la parution du numéro 94 de La Revue internationale et stratégique. Autour de :
-
Pascal BONIFACE, Directeur de l’IRIS
- Jean LEVY, Ambassadeur pour le sport
- Roselyne BACHELOT, Ancien ministre
- Achilles ZALUAR, Ministre-conseiller, chef de mission adjoint à l’Ambassade du Brésil à Paris


DIAPORAMA




15 mai 2014 - Paris
Les Débats de l’IRIS

« Enjeux des élections européennes »
Conférence-débat organisée autour de :
- Yves BERTONCINI, Directeur de Notre Europe - Institut Jacques Delors
- Gilles FINCHELSTEIN, Directeur de la Fondation Jean-Jaurès
- Thierry PECH, Directeur de Terra Nova
- Animée par Béligh NABLI, Directeur de recherches à l’IRIS.




12 mai 2014 - 16h00 à 18h00 - Ubifrance / Salle 102-103, Paris
« L’action internationale des collectivités locales : un partenariat renouvelé entre la région Ile-de-France et l’Etat de São Paulo »
Conférence-débat organisée autour de :
- Rodrigo TAVARES, Chef du bureau des relations internationales du gouvernement de São Paulo "New foreign affairs players: the case of the state of São Paulo"
- Roberto ROMERO, Vice-président de la Région Ile-de-France en charge des actions internationales et européennes "L'action internationale de la Région Ile de France, un outil au service du développement de son territoire".

INSCRIPTION




6 mai 2014 - Paris
Les Débats de l’IRIS

« QUEL FUTUR POUR LA GAUCHE ISRAELIENNE ? »
Conférence-débat organisée autour de :
- Nitzan HOROWITZ, député meretz de la Knesset
- David CHEMLA, secrétaire européen de JCall
- Sylvain CYPEL, journaliste au Monde
- Animée par Pascal BONIFACE, directeur de l’IRIS.


DIAPORAMA




15 avril 2014 - Paris
Les Débats de l’IRIS

« MONDIALISATION ET CONTESTATIONS »
Conférence-débat organisée autour de :
- Annick COUPE, porte-parole de l’Union syndicale Solidaires
- Eddy FOUGIER, politologue, chercheur associé à l’IRIS
Animée par Didier BILLION, directeur adjoint de l’IRIS.




10 avril 2014 - Paris
Les Débats de l’IRIS

« LA FRANCE MALADE DU CONFLIT ISRAELO-PALESTINIEN ? Les difficultés d’un débat libre. »
Conférence-débat organisée autour de :
- Pascal BONIFACE, directeur de l’IRIS
- Rony BRAUMAN, professeur associé à l'Institut d'Etudes Politiques de Paris, ancien président de Médecins sans frontières
- Jean PLANTU, journaliste caricaturiste au quotidien Le Monde, président de Cartooning for Peace
Animée par Dominique LAGARDE, ancienne journaliste spécialiste du monde arabe.

DIAPORAMA




2 avril 2014 - Paris
Les Débats de l’IRIS

« S’adapter aux changements climatiques: problématique majeure de l’après Kyoto ? »
Conférence-débat organisée autour de :
- Amy DAHAN, directrice de recherche émérite au CNRS (Centre Alexandre Koyré)
- Jean JOUZEL, paléo-climatologue au Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement (CNRS) et vice-président du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC)
Animée par Bettina LAVILLE, conseiller d’Etat et directrice de recherche à l’IRIS.




13 mars 2014 - Paris
« REGULER LE SPORT-BUSINESS EN EUROPE »
Conférence-débat organisée autour de :
- Frédéric BOLOTNY, expert et économiste du football
- Philippe DIALLO, président de l’Union des Clubs professionnels de football
Animée par:
- Pim VERSCHUUREN, chercheur à l’IRIS

Rendez-vous géopolitique avec La Maison de l’Europe




4 mars 2014 - Paris
« 2011 – 2014 : un reveil arabe ? »
Conférence-débat organisée autour de :
- François REYNAERT, journaliste et essayiste
- Denis BAUCHARD, ancien ambassadeur et conseiller pour le Moyen-Orient à l’IFRI
Animée par: - Beligh NABLI, directeur de recherche à l’IRIS




4 février 2014 - Paris
Rôle et influence des think tanks dans les débats stratégiques internationaux
Conférence-débat organisée à l’occasion de la publication du "2013 Global Go ToThink Tanks Index Report", classement mondial des centres de recherche réalisé par l’Université de Pennsylvanie
Autour de :
- François CLEMENCEAU, Rédacteur en chef du Journal du dimanche en charge de l’actualité internationale et de la politique étrangère
- Michel FOUCHER, Titulaire de la Chaire de géopolitique appliquée au Collège d'études mondiales
- Nicole GNESOTTO, Professeur au Conservatoire national des arts et métiers, titulaire de la Chaire sur l’Union européenne
 Animée par:
 - Pascal BONIFACE, Directeur de l’IRIS - Réservée aux adhérents de l'IRIS




14 janvier 2014 - Paris
DÉFIS RUSSES
Conférence-débat organisée à l’occasion de la parution du numéro 92 de La Revue internationale et stratégique.

Autour de :
- Arnaud DUBIEN, directeur de l’Observatoire franco-russe et chercheur associé à l’IRIS,
- Philippe MIGAULT,directeur de recherche à l’IRIS,
- Jean RADVANYI, professeur à l’Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO), et membre du conseil scientifique de l’Observatoire franco-russe.


La crise syrienne a mis en évidence le rôle et l’influence internationale de la Russie. Cette dernière sera de nouveau au cœur de l’actualité à l’occasion des Jeux olympiques d’hiver de Sotchi (7-21 février 2014). Les perceptions dominantes en Occident – la France ne faisant pas exception – révèlent pourtant une profonde méconnaissance des enjeux liés à la Russie d’aujourd’hui et des défis auxquels elle est confrontée. Comme si nos grilles d’analyse s’étaient figées à l’époque de la Guerre froide et de l’Union soviétique. Alors que Vladimir Poutine entame son troisième mandat au Kremlin, la Russie est-elle condamnée à une certaine forme d’autoritarisme ? Est-elle engagée sur la voie du redressement économique ? Peut-elle conjurer le déclin démographique ? Qu’est-ce qu’être Russe, comment s’articule le débat sur l’identité post-impériale et comment se construit le récit sur l’histoire nationale ? Où en est la lutte contre la corruption ? Quelle place pour la Russie sur la scène internationale ?




25 novembre 2013 - Paris
« CRISES ET CONFLITS : REALITES ET PERSPECTIVES ».  A l'occasion de la parution de l’Atlas des crises et des conflits
Conférence-débat organisée autour de :

- Pascal BONIFACE, directeur de l’IRIS, spécialiste de géopolitique et enseignant à l’Institut d’études européennes de l’université Paris 8
- Hubert VEDRINE, ancien ministre, président de Hubert Védrine Conseil




19 novembre 2013 - Paris
« SECRETS À L'ÈRE NUMÉRIQUE ». A l'occasion du numéro spécial de la revue Médium
Conférence-débat organisée autour de :
- François – Bernard HUYGHE, directeur de recherche à l’IRIS,
- Régis DEBRAY, directeur de la revue Médium,
- Pierre CONESA, auteur de « Surtout ne rien décider : petit manuel de survie politique ».




4 novembre 2013 - Paris
ORIENT-OCCIDENT : LE CHOC DES INCOMPRÉHENSIONS ?
Conférence-débat organisée autour de :
- Béligh NABLI, universitaire, enseignant-chercheur en droit public, directeur de recherche à l’IRIS
- William Leday, Coordinateur du pôle international et défense de Terra Novabr />




17 octobre 2013 - IRIS. Salle de conférence, 2 bis rue Mercœur, 75011, Paris
1973
Conférence-débat organisée à l’occasion de la parution du numéro 91 de La Revue internationale et stratégique, dont le dossier central est dirigé par Robert Chaouad.
Autour de :
- Olivier COMPAGNON, professeur d’histoire contemporaine à l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris3
- Robert CHAOUAD, chercheur à l’IRIS, rédacteur en chef de la Revue internationale et stratégique.

Dans le champ des relations internationales, 1973 est une année riche en événements politiques, militaires, économiques ou encore culturels. Certains ont marqué des ruptures tandis que d’autres ont confirmé des régularités. Leur particularité est toutefois d’avoir produit des effets ou initié des processus dont on retrouve encore de nombreuses traces aujourd’hui. Quarante ans plus tard, certaines problématiques mondiales peuvent ainsi être lues et analysées au regard de phénomènes ou en comparaison d’expériences de cette année 1973. À sa façon, 1973 pourrait être considérée comme une année déterminante dans la manière dont s’est façonné le monde actuel, l’une de ces dates-clés autour desquelles s’organise, bien souvent, l’écriture des relations internationales.


DIAPORAMA




13 juin 2013 - Paris
L'UE, LA FRANCE, LA TURQUIE FACE A LA CRISE SYRIENNE. QUELLES ANALYSES ? QUELLES INITIATIVES ?
En partenariat avec La Maison de l’Europe et l’Institut du Bosphore Conférence-débat organisée autour de Alain FRACHON, chef d'édition au journal Le Monde, Kadri GÜRSEL, journaliste chroniqueur au quotidien turc Milliyet et Sarah WOLFF, maître de conférence en Politique Publique à Queen Mary, University of London, chercheuse Senior associée, The Netherlands Institute for International Relations.
Le débat sera animé par Didier BILLION, directeur adjoint de l’IRIS.

"Plus de deux ans après le début du mouvement de contestation en Syrie, le bilan est terrible : 80 000 morts, un million de réfugiés, un pays en train de se disloquer… Aucun des camps en présence ne parvient à s'imposer militairement et aucune solution politique ne semble se profiler. C'est pourquoi l'Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS), l'Institut du Bosphore et la Maison de l'Europe ont jugé nécessaire d'organiser cette conférence-débat pour mieux saisir les scénarios envisageables permettant de sortir de cette crise en évoquant notamment les points de vue français, turcs et européens."


DIAPORAMA




14 mai 2013 - Paris
L’énigme du Qatar

Conférence-débat organisée autour de Nabil ENNASRI, spécialiste du Qatar, à l’occasion de la parution de son ouvrage “L’énigme du Qatar” (Armand colin / IRIS éditions)

Le débat sera animé par Robert CHAOUAD, rédacteur en chef de La Revue internationale et stratégique de l’IRIS.

Le Qatar occupe une place à part sur l'échiquier du Moyen-Orient. Micro-monarchie hier inconnue du grand public, l'émirat jouit aujourd'hui d'un rayonnement international inversement proportionnel à la superficie de son territoire. Ce dynamisme impressionne et suscite beaucoup d'interrogations.

Comment une monarchie semi-autoritaire peut-elle se présenter comme une force progressiste acquise aux élans démocratiques du «Printemps arabe»? D'où vient cette obsession de reconnaissance de la part des dirigeants d'un pays qui, du sport aux médias, ne négligent aucun domaine pour satisfaire leur désir d'influence? Jusqu'où ira cet Etat gazier dont les réserves financières alimentent un fonds d'investissement considéré comme l'un des plus actifs au monde ?
Grille de lecture pour décrypter les ressorts de l'activisme d'un Etat devenu une puissance émergente du monde arabe, cet essai a pour ambition de défaire les idées reçues sur le Qatar et de dépassionner un sujet souvent abordé de manière polémique et caricaturale dans le débat public français.

- Réservée aux adhérents de l'IRIS





25 avril 2013 - Paris
MAFIAS, CRIMINALITÉ: UN ENJEU EUROPÉEN?
Rendez-vous géopolitique avec La Maison de l’Europe, en partenariat avec l’Observatoire Géopolitique des Criminalités (OGC)
Conférence-débat organisée autour de Fabrice RIZZOLI, auteur du "Petit dictionnaire énervé de la mafia", docteur en sciences politiques et enseignant (IRIS Sup’), représentant en France du réseau associatif contre la criminalité organisée transnationale FLARE (Freedom Legality And Rights in Europe) et Michel KOUTOUZIS, expert auprès du Service européen pour l'Action extérieure (SEAE), membre de l'Observatoire Géopolitique des Criminalités (OGC) et auteur de "Crime Trafics et réseaux".
Le débat sera animé par Fabio LIBERTI, directeur de recherche à l’IRIS.

"Le crime organisé est-il aussi puissant en Europe que les journaux aiment à le répéter ? Tous les trafics affichent des chiffres d'affaire records, de 300 milliards à 500 milliards pour la drogue ou 15 à 250 milliards pour la contrefaçon... Il n'y a aucun progrès mesurable en matière de lutte contre le blanchiment et contre les paradis fiscaux. Toute l'attention se porte sur une crise qui fait rage mais ne peut-on par faire un lien entre les deux phénomènes? Face à un problème global, quelles sont les réponses de l'Europe? Face à ce péril démocratique, une commission parlementaire européenne, CRIM, travaille depuis un an sur le sujet."

http://www.europarl.europa.eu/committees/fr/crim/home.html




20 mars 2013 - Paris
Diplomatie d’influence

Conférence-débat organisée à l’occasion de la parution du numéro 89 de La Revue internationale et stratégique, dont le dossier central est dirigé par Didier Billion et Frédéric Martel.

Autour de
- Philippe THUREAU-DANGIN, chercheur associé à l’IRIS
- François CHAUBET, professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Nanterre Paris-Ouest
Le débat sera animé par Frédéric MARTEL, directeur de recherche à l’IRIS.

Langue, culture, valeurs, recherche, accueil des étudiants étrangers dans les universités, sport, médias, Internet apparaissent comme autant de domaines à travers lesquels l'influence des États peut s'exercer sur la scène internationale. S'il est parfois difficile d'évaluer concrètement les effets d'une diplomatie d'influence, en revanche, ne pas disposer - ou ne plus disposer - de ces instruments d'actions extérieures est souvent synonyme de déclassement dans la conduite des affaires mondiales. Ce dossier se propose de préciser le concept d'influence et d'explorer les différentes formes que peut prendre une diplomatie d'influence, pour la France, mais également pour d'autres acteurs de la scène internationale.





21 février 2013 - Paris
L’avenir des relations entre la Turquie et l’Union européenne
Conférence-débat en partenariat avec la Maison de l’Europe, autour de Kemal Dervis, économiste et homme politique turc, animée par Didier Billion, directeur adjoint de l’IRIS et en présence de Catherine Lalumière, présidente de la Maison de l’Europe de Paris.
Au-delà de la question de l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne, ces deux entités ont manifestement besoin l’une de l’autre.
La Turquie durant ces dernières années, a connu de profondes transformations, économiques, sociologiques et politiques pendant que l’Union européenne continuait à se construire dans des conditions compliquées.
Comment, du fait de ces évolutions, peut on voir l’avenir commun de l’Union européenne et de la Turquie ? Quelles seraient les formes de coopération les plus fructueuses possible ?

COMPTE-RENDU

Kemal Dervis, économiste et homme politique turc est actuellement vice-président de l’Institution Brookings de Washington et Co-président du Comité scientifique de l’Institut du Bosphore, ainsi que conseiller de l’Université Sabanci à Istanbul. Après 24 ans passés à la Banque Mondiale, où il a été Vice-président de 1996 à 2001, il a été nommé ministre turc de l'économie en 2001 où il met en place d'importantes réformes économiques. Il démissionne en août 2002, rejoint le Parti républicain du peuple (CHP) et est élu député d’Istanbul le 2 novembre 2002. Il a fait partie de la Convention constitutionnelle sur l’avenir de l’Europe comme un des deux membres représentant le Parlement turc. Il devient Sous-Secretaire Général de l’ONU et Administrateur du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) d’août 2005 à mars 2009.




12 février 2013 - Paris
L'Italie vers la 3ème république?
Rendez-vous géopolitique avec La Maison de l’Europe
Conférence-débat organisée autour de Marc LAZAR, professeur des universités à Sciences Po, Fabio LIBERTI, directeur de recherche à l’IRIS et Alberto TOSCANO, journaliste italien, président du Club de la presse européenne de Paris.
Le débat sera animé par Didier BILLION, directeur adjoint de l’IRIS.

DIAPORAMA

Les 24 et 25 février les italiens sont appelés aux urnes pour les élections législatives qui pourraient sonner la fin d’une époque. Si l’arrivée au pouvoir de S. Berlusconi en 1994 a fait naitre celle qui est communément appelée la 2ème République italienne, marquée par le bipolarisme et dominée par la figure du « Cavaliere », ce scrutin de 2013 pourrait bien annoncer la fin de son emprise sur la vie politique italienne. Mais l’éternel Berlusconi a-t-il vraiment épuisé tous les recours ? Le Professeur Monti, qui après avoir conduit un gouvernement technique un an durant, a décidé de prendre la tête d’une coalition centriste. Pourra-t-il se maintenir au pouvoir ou bien devra-t-il céder son fauteuil à P. Bersani, le leader du Parti Démocrate et grand favori des sondages ? Et le Mouvement 5 Etoiles de l’humoriste Beppe Grillo réussira-t-il une percée spectaculaire ?
Les marchés financiers et les chancelleries européennes regardent avec espoir et inquiétude ce scrutin décisif pour l’avenir de l’euro et se demandent, au terme d’une campagne où il est beaucoup question d’Europe, d’austérité et de germanophobie, s’ils pourront compter sur l’Italie, membre fondateur de l’Union, pour la refonte à venir des institutions européennes.




9 janvier 2013 - Paris
Pardon et réconciliation
Conférence-débat organisée à l’occasion de la parution du numéro 88 de La Revue internationale et stratégique, dont le dossier central est dirigé par Robert Chaouad.
Autour de
- Florence HARTMANN, écrivain, journaliste, ancienne porte-parole de Carle Del Ponte (procureur général des Tribunaux pour l’ex-Yougoslavie et le Rwanda)
- Claudia HILB, professeur à la faculté de sciences sociales de l'Université de Buenos Aires (Argentine)

Le débat sera animé par Robert CHAOUAD, chercheur à l’IRIS, rédacteur en chef de La Revue internationale et stratégique


Depuis une trentaine d'années, les références au pardon n'ont cessé de se multiplier sur la scène internationale. Notion religieuse et morale, elle a fait irruption dans le champ politique comme instrument de gestion des sorties de conflit et comme réponse possible pour mettre un terme aux effets des violences collectives de grande ampleur. La logique du pardon participerait ainsi au processus de réconciliation au sein de sociétés ayant subi des crimes de masse, des violences d'État ou des situations de guerres civiles. Pourtant, comme le montrent les différents exemples étudiés dans ce numéro, le recours au pardon ne saurait être considéré comme la solution miracle. En effet, la référence à ce concept et l'ingénierie institutionnelle mise en place pour satisfaire les demandes de vérité, de reconnaissance ou de réparation ne sont pas sans poser un certain nombre de questions. Le pardon peut-il être un acte collectif? Son usage répété n'entraînerait-il pas sa banalisation? Les mécanismes de justice transitionnelle qui ont vu le jour ces dernières années, sur le modèle de la commission Vérité et Réconciliation en Afrique du Sud, permettent-ils réellement de rendre justice? Peut-on pardonner l'irréparable?




 18 décembre 2012 - Paris
Les relations transatlantiques avec Obama II
Conférence-débat organisée en partenariat avec la Maison de l’Europe autour Karim Emile BITAR, directeur de recherche à l’IRIS et Thomas SNEGAROFF , directeur de recherche à l’IRIS.
Le débat sera animé par Fabio LIBERTI, directeur de recherche à l’IRIS.

COMPTE RENDU

Barack Obama a été réélu Président des Etats-Unis d’Amérique lors des élections du 6 novembre 2012, après une campagne électorale où l’Europe a été totalement ignorée, voir montrée du doigt comme contre-exemple. Le Président Obama a déjà fait savoir que le continent asiatique devient désormais la priorité stratégique des Etats-Unis. De surcroit les difficultés budgétaires se font également sentir à Washington, où la « falaise budgétaire » oblige le Président à trouver un accord avec le Congrès, à majorité républicaine, sur la réduction des déficits. Quelle place alors pour l’Union Européenne, où les dirigeants se sont réjouis unanimement de la réélection de M. Obama, dans la politique américaine lors du deuxième mandat du Président ? L’Europe sera-t-elle marginalisée à Washington ou bien M. Obama cherchera-t-il activement le soutien européen pour affronter les principaux foyers de crise internationaux ?



 17 octobre 2012 - Paris
Le TSCG, bonne gestion ou austérité generalisée ? Et apres sa ratification ?
Conférence-débat organisée en partenariat avec la Maison de l’Europe autour de Yves BERTONCINI, secrétaire général de Notre Europe et Francis WURTZ, député européen honoraire. Le débat sera animé par Fabio LIBERTI, directeur de recherche à l’IRIS.

Le Traité sur la Stabilité, la Coordination et la Gouvernance va entrer en vigueur, et obliger les Etats l’ayant ratifié à exercer en commun leur souveraineté budgétaire. Le déficit structurel ne pourra désormais pas dépasser les 0,5% du PIB, la dette publique devra être ramenée à 60% du PIB d’ici 20 ans. Ce traité, fortement voulu par Angela Merkel, a été complété par des mesures de soutien à la croissance lors du Conseil Européen des 28 et 29 juin. Les partisans du Traité font valoir qu’il s’agit d’une pièce maîtresse de la stabilisation de la zone euro face aux attaques spéculatives et qu’une saine gestion des finances publiques est un principe de bon sens après des années de déficits excessifs. Les partisans d’une non-ratification font valoir que, alors même que la conjoncture économique ralentit, réduire fortement les déficits risque de plonger la France et la zone euro en récession, et que le gouvernement accepte de céder à Bruxelles sa souveraineté budgétaire sans donner la parole au peuple. Ceci uniquement par une imposition d’Angela Merkel.
Ce Traité s’insère dans un cadre plus large d’évolution de la construction européenne. Les Conseils Européens d’octobre et décembre 2012 sont appelés à prendre des décisions cruciales quant à l’avenir de l’Union. Alors qu’en Allemagne le débat public se focalise sur la nécessité d’une Union Politique européenne, la France se déchire sur un Traité désormais adopté, et dont les dispositions essentielles sont déjà en vigueur depuis décembre 2011 et le vote du « six-pack » par la Commission. Comment ce Traité va-t-il être appliqué ? Dans quel cadre s’insère-t-il ? Quelle évolution pour l’UE pouvons-nous attendre dans les prochains mois ?



 18 septembre 2012 - Paris
Le cyberespace, nouvel enjeu stratégique
Conférence-débat organisée à l’occasion de la parution du numéro 87 de La Revue internationale et stratégique, dont le dossier central est dirigé par François-Bernard Huyghe.
Autour de
- François-Bernard HUYGHE, chercheur à l’IRIS et directeur de l’Observatoire géostratégique de l’information
- Olivier KEMPF, maître de conférences à Sciences Po, enseignant à HEC et à l’École de guerre
- Barbara LOUIS-SIDNEY, juriste spécialisée en droit des nouvelles technologies et consultante - Compagnie économique d’intelligence stratégique (CEIS)
 
COMPTE RENDU



La question de la stratégie dans le cyberespace est souvent évoquée par les responsables politiques, économiques ou médiatiques dans un registre très alarmiste. Les descriptions de ce que pourraient réaliser demain des hackers ingénieux et politiquement motivés ne ménagent pas les images fortes (Pearl Harbour informatique, CyberArmageddon, etc.) et, de ce point de vue, les rapports des think tanks nord-américains n’ont rien à envier aux fictions littéraires ou cinématographiques élaborées autour de la grande attaque numérique mettant à genoux l’hyperpuissance.

Il nous semble préférable de nous interroger sur tout ce qui fait la différence entre une cyberstratégie comme usage de la puissance du numérique au service d’un dessein géopolitique et la simple cybersécurité comme énumération des dangers et des parades possibles dans le cyberespace.

Il importe ainsi de comprendre comment les puissances pensent et agissent dans cette nouvelle dimension d’un cyberespace sans frontières et où s’exercent des pouvoirs politiques et économiques derrière la compétition technique.

Le propos de ce dossier n’est ni de faire écho aux propos anxiogènes ni, à l’inverse, de nier les dangers potentiels : dépendant d’une technique exceptionnellement évolutive, l’enchaînement des faits dans le cyberespace peut modifier radicalement des situations politiques et/ou économiques en quelques heures.




 19 juin 2012 - Paris
La crise économique et les Suds : nouvelles perceptions
Conférence-débat organisée à l’occasion de la parution du numéro 86 de La Revue internationale et stratégique, dont le dossier central est dirigé par Philippe HUGON, directeur de recherche à l’IRIS et Maxime Pinard, chercheur à l'IRIS.
Autour de
- Philippe Hugon, directeur de recherche à l’IRIS
- Eric Frécon, rédacteur en chef adjoint du bimestriel Diplomatie
- Renaud BELLAIS, Senior Manager, Economic Studies, EADS Political Affairs France, chercheur associé, ENSTA Bretagne

L’essentiel des analyses et des débats sur la crise financière concerne principalement les économies européennes et états-unienne. Or sa compréhension diffère selon les lunettes que l’on chausse, les éclairages et les lieux d’où l’on observe.

La crise économique et financière actuelle impacte très différemment les continents. Elle concerne au premier chef les pays de l’OCDE alors que de nombreux « émergents » continuent d’atteindre des taux de croissance élevés. L’émergence de ces nouvelles puissances économiques est en train de modifier les rapports de force internationaux.
Le système mondial est en voie de multipolarisation avec un basculement de la richesse, de la puissance et du poids démographique. L’histoire du monde est en train de s’écrire non plus par le seul Occident mais aussi par les pays émergents, par l’Afrique, l’Asie et l’Amérique latine.
Dans l’ensemble, ces derniers semblent bénéficier de la crise des pays de l’OCDE même s’ils subissent certains effets négatifs de la baisse de la croissance, du commerce extérieur et de la vulnérabilité économique et financière des pays industriels.
C’est en partant aussi des dynamiques des marges et des nouvelles centralités que l’on peut comprendre la complexité des systèmes monde.

Ce dossier se propose de changer d’angles de vue et de dépasser les multiples travaux qui privilégient le seul épicentre de la crise et le coeur du capitalisme financier.




 5 juin 2012 - Paris
Quelle politique européenne pour François Hollande ?
Rendez-vous géopolitique avec La Maison de l’Europe
Conférence-débat autour de Bernard GUETTA, journaliste à France Inter, spécialiste de politique internationale, en charge de la chronique Géopolitique et Pierre ROUSSELIN, directeur adjoint de la rédaction chargé de l’international, Le Figaro.
Le débat sera animé par Fabio LIBERTI, directeur de recherche à l’IRIS.

COMPTE RENDU

L’élection de François Hollande est saluée par la presse européenne comme le début d’une nouvelle époque, marquée par la fin du couple « Merkozy » et la fin de la dictature de l’austérité. Entre-temps, la crise de la dette continue de secouer l’Union Européenne, et les élections législatives en Grèce du 6 mai n’ont été que le dernier épisode anxiogène pour des marchés financiers toujours aussi nerveux. Mais, si tous les observateurs se concentrent sur la volonté de F. Hollande de renégocier le « Fiscal Compact », peut-on pour autant réduire sa politique européenne à cela ? Que faut il attendre de la nouvelle présidence française en matière d’intégration européenne ?



 10 avril 2012 - Paris
La Turquie dans l’UE : une histoire impossible ?
Conférence-débat organisée en partenariat avec la Maison de l’Europe, autour de Didier BILLION, directeur des publications et rédacteur en chef de La Revue Internationale et Stratégique de l’IRIS ; Jacques HUBERT-RODIER, éditorialiste de politique internationale, Les Échos et Jacques MYARD, député des Yvelines et membre des commissions Affaires étrangères et Européennes de l’Assemblée nationale.
Le débat sera animé par Fabio LIBERTI, directeur de recherche à l’IRIS

COMPTE RENDU



Alors que la question turque avait suscité de nombreux débats lors des campagnes électorales précédentes, cela ne semble plus être le cas aujourd’hui. Tout se passe comme si la Turquie se détournait de l’Union, développant son économie et une politique étrangère de puissance régionale, tandis que l’Union européenne se focalise sur son mal-être économique. Mais qu’en est-il vraiment ? La Turquie aurait-elle renoncé à l’adhésion à l’UE ? L’élection présidentielle française peut- elle changer la donne ?



 21 mars 2012 - Paris
L’argent des dictateurs
Conférence-débat organisée à l’occasion de la parution du numéro 85 de La Revue internationale et stratégique, dont le dossier central est dirigé par Pierre Conesa.
Autour de
- Pierre CONESA, chercheur associé à l’IRIS
- Pierre JACQUEMOT, chercheur associé à l’IRIS, ancien Ambassadeur, spécialiste des questions économiques et politiques africaines
- Marina YUNG, Chargée d’études juridiques à Transparence International France.

La corruption n’est pas l’exclusivité des dictatures. Ces dernières ont toutefois des spécificités : l’importance des fortunes accumulées aboutissant souvent à un appauvrissement dramatique du pays, le placement des fonds dans des économies riches et sûres avec la participation active récurrente des systèmes bancaires et des paradis fiscaux, et enfin la difficulté à restituer les avoirs des dictateurs en cas de révolution.

La chute récente de certains d’entre eux, emportés par l’onde de choc qui parcourt le monde arabe, pose avec une acuité accrue la question de l’identification et de la restitution des avoirs accumulés au pouvoir. Le cas de la Françafrique, élément constitutif de la politique africaine voulue par le général de Gaulle et poursuivie par tous ses successeurs, démontre que la corruption tolérée de dictateurs alliés contribue à pourrir la vie politique des démocraties.

Les grandes puissances sont donc face à un défi, celui de restituer aux nouveaux pouvoirs les biens accumulés, dans des conditions démocratiques et transparentes. Les nouveaux régimes ont par ailleurs de bonnes raisons de ne pas assumer la totalité des dettes contractées.

Ce dossier consacré à l’argent des dictateurs a pour but de faire ressortir nombre des caractéristiques systémiques de ce défi important des relations internationales.




 14 février 2012 - Paris
L’Italie de Monti : un retour à l’Europe ?
Conférence-débat organisée en partenariat avec la Maison de l’Europe, autour de Fabio LIBERTI, directeur de recherche à l’IRIS, Eric VALMIR, journaliste à France Inter, ancien correspondant du groupe Radio France en Italie, auteur du livre "Italie belle et impossible" (Editalie, juin 2011) et Alberto TOSCANO, journaliste italien, président du Club de la presse européenne de Paris.

Devenu Premier ministre en succédant au fantasque Silvio Berlusconi, Mario Monti a imposé aux Italiens une nouvelle cure de rigueur. Soucieux de replacer le pays au cœur du processus de décision européen, Mario Monti multiplie les rencontres bilatérales avec les chefs d’Etats et de gouvernements européens. Il tente ainsi de faire entendre la voix italienne dans la rédaction du nouvel accord européen renforçant la discipline budgétaire et de rassurer les partenaires européens sur le sérieux des mesures de rigueur prises par le pays. Peut-on dire alors qu’il n’y a plus de « risque Italie » dans la crise de l’Euro ? Ce risque a-t-il jamais existé, ou s’agissait-il d’un « risque Berlusconi ? ». Les Italiens soutiennent-ils toujours le processus d’intégration européenne ?



 30 janvier 2012 - Paris
GORBATCHEV, LE PARI PERDU ? De la Perestroïka à l'implosion de l'URSS
Conférence-débat organisée autour de Andreï Gratchev, ancien conseiller du président de l’URSS Mikhaïl Gorbatchev à l'occasion de la sortie de son livre Gorbatchev, le pari perdu ? ( Armand Colin). Le débat sera animé par Philippe Migault, chercheur à l’IRIS.

La fin de la guerre froide marque une grande rupture dans l’histoire contemporaine. Victoire des États-Unis, piège de la coexistence pacifique… les grandes lignes sont tracées. Mais pour Andreï Gratchev, conseiller et dernier porte-parole de Mikhaïl Gorbatchev, les origines de ce bouleversement historique restent mal comprises. Les visions occidentalo-centrées ont tendance à minimiser ce qui s’est passé au sein du système soviétique : les fissures qui sont apparues dans le monolithe, la vision démocratique, moderne et sincère de Mikhaïl Gorbatchev qui a conçu cette rupture avec le soviétisme
En s’appuyant sur des témoignages exclusifs des principaux dirigeants de l’URSS, Andreï Gratchev reconstitue ce chaînon manquant. Il révèle ces débats internes, ces luttes ou ces décisions restées secrètes qui ont conduit au retrait des Soviétiques d’Afghanistan, à la chute du mur de Berlin, la fin du pacte du Varsovie et de l’URSS elle-même. 
De cette confession à plusieurs voix, sincère et documentée, se dégage une autre vision de l’implosion de l’URSS, qui nous permet aussi de mieux comprendre la Russie post-soviétique, et de réfléchir à sa place dans la mondialisation. 




 13 décembre 2011 - Paris
Les brouillards de la guerre – derniere mission en Afghanistan
Conférence-débat organisée autour de Anne NIVAT à l’occasion de la parution de son ouvrage Les brouillards de la guerre – Dernière mission en Afghanistan (Fayard, 2011).
 
Anne Nivat est grand reporter indépendante. En 2000, elle a obtenu le prix Albert-Londres pour Chienne de guerre, son récit de la seconde guerre de Tchétchénie. Depuis le 11-Septembre, elle arpente seule et sans protection les théâtres d’opérations les plus dangereux, de l’ex-URSS à l’Asie centrale, de l’Afghanistan à l’Irak. Auteur de nombreux livres, tous publiés aux éditions Fayard, elle collabore, entre autres, au Point, à l’International Herald Tribune à la revue de reportages Feuilleton, et participe à l’émission AgÔra sur France Ô.

Le débat sera animé par Olivier GUILLARD, directeur de recherche à l’IRIS.


Interrogée lors d’une émission de télévision québécoise sur ses reportages hors normes dans des guerres où il ne fait pas bon être journaliste, Anne Nivat séduit si bien son auditoire que, le lendemain, elle est invitée par un officier canadien, sur le point de partir en mission de combat en Afghanistan, à venir parler à ses hommes. Non seulement elle accepte, mais elle obtient de le rejoindre sur le théâtre d’opérations dans la très hostile zone de Kandahar, ex-capitale mythique des taliban, qu’elle connaît bien pour l’avoir sillonnée à sa façon depuis dix ans, intégrée dans la population locale et protégée par celle-ci.
Sur place, Anne Nivat, troque avec courage et discrétion le gilet pare-balles contre un châdri qui la soustrait aux regards sans l’empêcher d’observer, et multiplie les allers-retours entre les acteurs de cette drôle de guerre : militaires alliés, armée locale à l’incertaine loyauté, administration hypercorrompue du président Hamid Karzai, sympathisants taliban, ex-moudjahidine, profiteurs de guerre en tous genres, candidats à l’exil, qui lui font partager leur vision du conflit. Grâce à elle, nous nous glissons dans l’envers du décor, loin des images officielles ou convenues.
A travers ce double regard unique et troublant - côté militaire et côté population - qui aide enfin à en saisir les rouages et les enjeux, Anne Nivat, encore sur le terrain en mai 2011, livre ici un grand document sur l’interminable guerre d’Afghanistan.




6 décembre 2011 - Paris
Vers la fin du couple franco-allemand ?
Conférence-débat organisée en partenariat avec la Maison de l’Europe. Autour de Jacques-Pierre GOUGEON, directeur de recherche à l’IRIS, spécialiste de l’Allemagne contemporaine et des relations franco-allemandes et Marc SEMO, Chef du service Monde à Libération. Le débat sera animé par Fabio LIBERTI, directeur de recherche à l’IRIS.

L’axe franco-allemand sera-t-il encore le moteur de l’Europe de demain ? Alors que les incertitudes sur l’avenir de l’UE et de l’euro se cumulent, que les élections présidentielles en France et législatives en Allemagne approchent, que peut-on prévoir pour l’avenir de ce “vieux” couple ? Après avoir affiché une distance importante lors de la crise libyenne, et une entente sans faille dans les négociations concernant la Grèce et les autres Etats de l’UE frappés par la crise de la dette souveraine, les deux pays devront trouver un terrain d’entente pour dessiner l’Europe de demain. Quelle place dans le monde ? Quelles institutions ? A 17, 27 ou plus ?



 22 novembre 2011 - Paris
La révolution arabe, Dix leçons sur le soulèvement démocratique
Conférence-débat organisée autour de Jean-Pierre FILIU à l’occasion de la parution de son ouvrage « La Révolution arabe » (Fayard, 2011).
Jean-Pierre Filiu, professeur à Sciences Po (Paris), a aussi enseigné dans les universités de Columbia (New York) et de Georgetown (Washington). Historien et arabisant, il est notamment l’auteur, chez Fayard, de L’Apocalypse dans l’Islam (grand prix des Rendez-vous de l’Histoire de Blois en 2008) et de Les Neuf Vies d’Al-Qaida (2009). Ses ouvrages et ses études sur le monde arabo-musulman ont été publiés dans une douzaine de langues.
Le débat sera animé par Didier BILLION, directeur des publications et rédacteur en chef de La Revue Internationale et Stratégique

Depuis la chute des présidents Ben Ali et Moubarak, pas un pays arabe n’est épargné par un vent de contestation qui, à défaut d’être irrésistible, laissera partout des traces irréversibles. Ce livre représente la première tentative d’interprétation de ce bouleversement historique et s’efforce d’en tirer dès maintenant un certain nombre de leçons, qui battent en brèche bien des idées reçues.
Non, l’islam n’est pas le facteur systématique d’explication des comportements politiques. Oui, la jeunesse est en première ligne, elle conteste à tous les niveaux le système patriarcal. Non, l’alternative à la démocratie n’est plus la dictature, c’est le chaos, un chaos déchaîné par les nervis des régimes autoritaires et iniques. Oui, on peut gagner sans chef. La rupture est radicale avec toute une culture du leader charismatique, alors que s’affirme une forme très avancée d’autodiscipline citoyenne. Non, il n’y aura pas d’effet domino, ni d’entraînement mécanique d’un pays à l’autre.
Dans chaque pays, cette Révolution arabe se déclinera à chaque fois dans le cadre de l’État moderne et des frontières postcoloniales, les régimes ayant le choix entre la réforme substantielle ou la violence suicidaire. Nous ne sommes qu’au début d’une seconde renaissance qui, en écho à la Nahda du XIXe siècle (menée, déjà, par la Tunisie et l’Égypte), cherche à renouer avec les promesses des Lumières arabes.



 2 novembre 2011 - Paris
La France face aux défis internationaux
Conférence-débat organisée autour de Hubert VÉDRINE et Pascal BONIFACE à l’occasion de la parution de leur ouvrage «Atlas de la France » (Armand Colin/Fayard, 2011).
Hubert Védrine a été successivement conseiller diplomatique, porte-parole puis Secrétaire Général de la présidence de la République de 1981 à 1995, et ministre des Affaires étrangères de 1997 à 2002. Il est co-auteur de L’Atlas des crises et des conflits (Armand Colin/Fayard, 2010), L’Atlas du monde global (Armand Colin/Fayard, nouvelle édition 2010) et a également écrit Le temps des chimères (Fayard, 2009).
Pascal Boniface est directeur de l’IRIS, enseignant à l’Institut d’Études Européennes de l’Université Paris 8. Il a récemment écrit avec Hubert Védrine, L’Atlas des crises et des conflits (Armand Colin/Fayard, 2010), L’Atlas du monde global (Armand Colin/Fayard, nouvelle édition 2010). Il est également l’auteur de Comprendre le Monde (Armand Colin, 2010).


Après les succès de l’Atlas du monde global et de l’Atlas crises et des conflits, Pascal Boniface et Hubert Védrine s’intéressent à la France, « ce vieux pays ». Entre l’excès de prétention et la sous-estimation de soi, la France actuelle a du mal à trouver le juste milieu, alors même qu’elle demeure une puissance qui a une influence mondiale. Comment la France s’est-elle construite ? Quels sont ses atouts pour affronter la mondialisation et quelles relations entretient-elle avec les principaux États (partenaires historiques, pays émergents) ?
Servi par une cartographie originale et pédagogique cet ouvrage revient également sur les clichés et stéréotypes véhiculés dans les autres pays.
De ce portrait minutieux se dégage un certain nombre de pistes pour penser le rôle économique, culturel et politique de la France au XXIe siècle.




25 octobre 2011 - Paris
Réseaux : apres l'utopie
Conférence-débat organisée à l’occasion de la parution du numéro 29 de la revue Médium "Réseaux : après l'utopie" (mediologie.org) autour de Régis Debray, philosophe, directeur de Médium ; Louise Merzeau, chercheuse, coordinatrice du numéro ; Paul Soriano, rédacteur en chef de Médium et Slimane Zeghidour, rédacteur en chef TV5 Monde.

Le débat sera animé par François-Bernard Huyghe, chercheur à l'Iris et à Médium.

L’espérance des débuts d’Internet a connu un coup de jeune début 2011 : la démocratie semblait à un clic d’ici en Tunisie, en Égypte, bientôt ailleurs… Mais, à l’enthousiasme médiatique qui appelle "révolutions 2.0" les révoltes arabes, succède le doute : les réseaux peuvent-ils durablement changer le monde ?
La revue de Régis Debray, Médium, ne pouvait manquer cette occasion d’observer l’efficacité politique des nouveaux médias, notamment les réseaux sociaux, tout en réfutant le déterminisme technologique.



 14 juin 2011 - Paris
Comment dynamiser les relations entre l'UE et l'Amérique latine ?

Conférence-débat organisée en partenariat avec la Maison de l’Europe, autour de Serge Janquin, député et membre de la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale, Jean-Jacques Kourliandsky, chercheur à l'IRIS sur les questions ibériques et Achilles Zaluar, ministre conseiller à l’Ambassade du Brésil en France.

Le débat sera animé par Fabio Liberti, directeur de recherche à l’IRIS.

L’Union européenne dispose-t-elle d’une politique vis-à-vis de l’Amérique latine ? A-t-elle compris l’importance géopolitique de cet espace ? Face à la multipolarisation du monde qui se matérialise dans la région par une montée en puissance totalement inattendue il y a encore juste 10 ans, de la part du Brésil sur la scène internationale, les États européens cherchent-ils de façon autonome et non coordonnée à profiter de ce nouvel eldorado, ou bien des efforts concertés sont-ils mis en place ? Par ailleurs, peut-on parler de l’Amérique latine comme d’un ensemble monolithique ? Ou les pays du continent sont-ils trop différents en termes culturels, de développement économique et sociétale, voire clairement des rivaux d’un point de vue militaire ? L’Espagne est-elle, comme on l’entend souvent, le seul pays européen à avoir une compréhension du monde latino-américain ? Quelle place pour la France et l’UE dans l’essor de ce continent ?




 3 mai 2011 - Paris
Quand la Syrie s’éveillera…
Conférence-débat organisée autour de Richard LABEVIÈRE à l’occasion de la parution de son ouvrage «Quand la Syrie s’éveillera… » (Perrin, 2011) co-écrit avec Talal el-Atrache, correspondant de la presse française et libanaise à Damas.
Richard Labévière est rédacteur en chef de Défense, la revue des auditeurs de l'IHEDN (Institut des hautes études de défense nationale). Spécialiste du Proche et du Moyen-Orient, il est l'auteur d'une quinzaine de livres dont Les Dollars de la terreur : les États-Unis et les islamistes et La Tuerie d'Ehdenou la malédiction des Arabes chrétiens.
Le débat sera animé par Didier BILLION, directeur des publications et rédacteur en chef de la Revue Internationale et Stratégique

Peu de Français sont capables de situer sans hésiter la Syrie sur une carte. Encore moins nombreux sont ceux qui connaissent son histoire. Régulièrement présenté par les médias occidentaux comme une sorte de dictature ubuesque appartenant à l'« axe du mal », ce pays carrefour des civilisations égyptienne, perse, grecque, romaine, byzantine et turque fut pendant une trentaine d'années sous administration française. La Syrie demeure également l'un des berceaux de la chrétienté où vivent, dans une totale liberté de culte, près de 2 millions de chrétiens. Ce pays est en effet l'un des rares États arabes laïcs à garantir un égal accès aux fonctions publiques et privées à tous ses citoyens, hommes et femmes, quelle que soit leur confession. 
Fruit de nombreuses années de reportage sur le terrain, de sources inédites et d'entretiens exclusifs avec des témoins capitaux, dont le président Bachar al-Assad, ce portrait de la Syrie d'aujourd'hui nous offre un éclairage original sur la situation actuelle du Proche-Orient. De la naissance du nationalisme arabe et de la création d'Israël à l'« héritage piégé » d'Hafez al-Assad et aux conséquences de la chute de Bagdad en 2003, les auteurs nous révèlent aussi comment l'assassinat de l'ex-Premier ministre libanais Rafic Hariri a favorisé une tentative de renversement du régime syrien et comment la « guerre mondiale contre le terrorisme » a ajouté au chaos mondial. Néanmoins, la Syrie est incontestablement redevenue le pays pivot du Proche-Orient : il était temps de mieux le connaître.



 28 avril 2011 - Paris
L’Union européenne et les « révoltes arabes » : Quel role ? Quel(s) impact(s) ?
Conférence-débat organisée en partenariat avec la Maison de l’Europe. Autour de Akram Belkaïd, journaliste indépendant, Didier Billion, directeur des publications de l’IRIS, rédacteur en chef de La Revue internationale et stratégique et spécialiste de la Turquie, Bastien Nivet, professeur associé à l’École de management Léonard de Vinci (EMLV, Paris la Défense) et chercheur associé à l’IRIS. Le débat sera animé par Fabio Liberti, directeur de recherches à l’IRIS.

Compte Rendu



Les États européens assistent, en ce début d’année 2011, à de profonds changements dans leur environnement géostratégique immédiat. Les États de la rive sud de la Méditerranée, gouvernés depuis leur indépendance, par des régimes autoritaires, sont traversés par une vague de contestation. Les États européens tentent difficilement d’apporter une réponse commune à cette nouvelle donne.
Comment l’UE essaie-t-elle de faire face à cette situation inédite ? Comment éviter que les États membres se désolidarisent une fois de plus, alors qu’ils ont des intérêts essentiels dans la région ? Les « révoltes arabes » sonnent-elles le glas de l’Union pour la Méditerranée ? Et surtout, qu’attend-on de l’Union européenne sur la rive sud de la Méditerranée ? Comment les postures et les actions de l’UE, lors des révoltes en Tunisie, Egypte et Libye ont été interprétées ? Ira-t-on vers un renouveau de l’influence européenne, qui accompagnerait la transition de ces pays ? Vers une présence accrue de la Chine et des Etats-Unis, soucieux de développer leurs relations avec les nouvelles autorités et leurs approvisionnements en matières premières ? Quel rôle pour la Turquie ? Ce pays peut-t-il devenir un modèle pour des jeunes États démocratiques dans la région ?



 15 mars 2011 - Paris
Carnages. Les guerres secrètes des grandes puissances en Afrique
Conférence-débat organisée autour de Pierre Péan à l’occasion de la parution de son ouvrage «Carnages. Les guerres secrètes des grandes puissances en Afrique » (Fayard, 2010). Pierre Péan est écrivain et enquêteur. Il a publié une vingtaine d'ouvrages depuis 1975. On lui doit notamment Une jeunesse française : François Mitterrand (Fayard, 1994), La Face cachée du Monde (avec Philippe Cohen, Mille et une nuits, 2003) ; Noires fureurs, blancs menteurs (Mille et une nuits, 2005), Le Monde selon K (Fayard, 2009). Le débat sera animé par Philippe Migault, chercheur à l'IRIS

Carnages. Des millions de morts dont le décompte pourrait avoisiner celui des victimes de toutes les guerres depuis 1945. Qui en parle ? Qui s’intéresse à ces « carnages incompréhensibles » ? Rwanda, Kivu, Sud-Soudan, Somalie, Darfour… Invoquer la folie des hommes ne fournit aucune clé d’interprétation ; et l’on ne peut pas se contenter de regarder l’Afrique sous le seul angle des Droits de l’homme ou de la Françafrique.
Étonnamment, ces conflits majeurs n’ont jamais été appréhendés dans leur globalité. Qui ont été les soutiens, voire les promoteurs de toutes ces guerres ? Quels intérêts ont-elles servis ? À contre-courant de tout ce qui s’écrit sur l’Afrique, Pierre Péan expose les logiques stratégiques qui visent à remodeler l’Afrique, et dont les « dégâts collatéraux » ont été d’une ampleur inédite et tragique.
Il nous révèle ainsi les dessous du Grand Jeu africain des puissances occidentales et les affrontements feutrés entre elles. Après la chute du mur de Berlin, les États-Unis, aidés notamment de la Grande-Bretagne et d’Israël, ont décidé d’étendre leurs aires d’influence sur le continent africain, en réduisant notamment le pré carré français. L’instauration du nouvel ordre mondial y a été d’autant plus profonde que l’Afrique est devenue un des principaux terrains du « choc des civilisations » qui a installé, avant le 11-Septembre, l’Est africain dans l’espace conflictuel du Proche-Orient. Les regards braqués sur le Grand Moyen-Orient n’ont pas vu que le Soudan était devenu pour Israël et pour les États-Unis un pays potentiellement aussi dangereux que l’Iran : il fallait donc « contenir » et diviser le plus grand pays d’Afrique.
Les États-Unis, le Royaume-Uni, Israël, la France, le Canada, la Belgique et plus récemment la Chine ont été les belligérants fantômes de ce conflit. Il est temps que l’on tire au clair les responsabilités des uns et des autres.



 1 mars 2011 - Paris
La France est-elle finie ?
Conférence-débat organisée autour de Jean-Pierre CHEVENEMENT à l’occasion de la parution de son ouvrage «La France est-elle finie ? » (Fayard, 2011). Jean-Pierre Chevènement est l’un des artisans décisifs du Congrès d’Epinay (1971) qui a refondé le Parti socialiste, il est l’auteur des programmes de ce parti en 1972 et 1979 et l’un des négociateurs du Programme commun de la gauche (1972). Plusieurs fois ministre de 1981 à 2000 (Recherche, Industrie, Education nationale, Défense, Intérieur), il défend depuis longtemps l’idée d’une « autre politique ». Président d’honneur du MRC, sénateur du Territoire de Belfort, il est aussi vice-président de la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat.
Le débat sera animé par Didier BILLION, directeur des publications et rédacteur en chef de la Revue Internationale et Stratégique.

La France va-t-elle se résigner à sortir définitivement de l’Histoire pour devenir un simple parc d’attractions, à l’extrémité occidentale d’une Europe elle-même marginalisée ? Ou bien trouvera-t-elle la force de redevenir la nation de citoyens dont elle a fourni le modèle pour offrir un avenir à sa jeunesse et continuer son histoire ? Dans ce livre décapant, Jean-Pierre Chevènement éclaire le chemin par lequel nous en sommes arrivés là. Au moment où la monnaie unique, créée il y a vingt ans à Maastricht, prend l’eau, il montre comment le « pari pascalien » de François Mitterrand sur un au-delà des nations appelée « Europe » n’a pas seulement recouvert le ralliement de la gauche française au néo-libéralisme, mais s’enracine dans un doute plus ancien de nos élites sur la France.
Méditation sur le destin de notre pays, entre de Gaulle et Mitterrand, il rend enfin lisible, dans toute sa cohérence, l’histoire de notre dernier siècle. Il fournit ainsi les clés qui peuvent permettre un retour de la France du XXIe siècle au premier rang des nations.



 22 février 2011 - Paris
De quoi la Palestine est-elle le nom ?
Conférence-débat organisée autour de Alain Gresh à l’occasion de la parution de son ouvrage « De quoi la Palestine est-elle le nom ?» (Ed. Les liens qui libèrent). Alain Gresh est directeur–adjoint du Monde diplomatique. Spécialiste du Proche-Orient, animateur du blog « Nouvelles d’Orient », il est notamment l’auteur du best-seller : « Israël, Palestine. Vérités sur un conflit ». Le débat sera animé par Didier Billion, directeur des publications et rédacteur en chef de la Revue Internationale et Stratégique

Pourquoi la Palestine suscite-t-elle de si furieuses polémiques ? Pourquoi ce conflit autour d’un territoire qui a perdu son importance stratégique et qui ne contient pas une goutte de pétrole, soulève-t-il de si dévastatrices passions ? La Palestine est-elle le nom d’un nouvel antisémitisme qui n’ose dire son nom ?
En réalité, si la Palestine est devenue une cause universelle, c’est d’abord parce qu’elle se situe sur la ligne de faille entre le Nord et le Sud, entre l’Orient et l’Occident, à un moment où l’on assiste à un basculement du monde : l’affirmation de la Chine, de l’Inde, du Brésil, de l’Afrique du Sud marque la fin de deux siècles de domination occidentale et tourne la page de l’entreprise coloniale. Ce bouleversement n’est pas seulement économique, politique ou militaire, il touche aussi à l’histoire et à son interprétation : l’Occident a perdu le monopole du récit et les vaincus d’hier ont pris la plume.
Longtemps, l’histoire de la Palestine s’est limitée à celle, tourmentée, du peuple juif aspirant, après deux mille ans d’exil, à retrouver une patrie. Pour les autochtones, en revanche, elle se résume à une spoliation, spoliation qui perdure et qui rappelle, de l’Asie à l’Amérique latine, en passant par l’Afrique, une oppression pas si ancienne.
Ce livre veut remettre la Palestine dans le contexte de cette mutation de la scène internationale. Tout en rappelant le lien entre ce territoire et « la question juive », il cherche à modifier radicalement notre perspective sur le conflit, changement indispensable si l’on veut, demain, aboutir à une solution.



 1 février 2011 - Paris
Les relations entre l’Union européenne et le continent africain
Conférence-débat organisée en partenariat avec la Maison de l’Europe. Autour de Jean Coussy, Maître de conférences honoraire à l’EHESS, Mirjam van Reisen, Professeur de Responsabilité Internationale et Sociale à l’Université de Tilburg (Pays-Bas), Directeur de l’Europe External Policy Advisors à Bruxelles et Henri-Bernard Solignac-Lecomte, Chef d’unité Afrique au Centre de développement de l’OCDE. 
 
Le débat sera animé par Philippe Hugon, directeur de recherche à l’IRIS.

Compte-rendu

L’Union Européenne a été récemment renforcée institutionnellement mais elle commence l’année 2011 en proie au doute. Historiquement, elle a eu une politique d’aide et de coopération forte et originale vis-à-vis du continent africain. Mais fragilisée par la crise financière, économique et budgétaire, minée par une décennie de débats institutionnels, elle amorce l’année en cherchant un nouveau souffle dans son action. Ses partenaires internationaux observent les évènements européens, en se demandant comment les évolutions sur le continent européen vont avoir un impact sur les relations bilatérales qu’ils entretiennent avec l’UE. Ceci est particulièrement vrai pour les pays africains.
Premier récipiendaire de l’aide au développement européen, par le biais de l’UE et des Etats membres, le continent africain est au-delà de la crise de 2008-2009 caractérisé par une croissance relativement forte mais il demeure vulnérable avec un taux élevé de pauvreté et il subit la montée des prix alimentaires et des risques élevés d’insécurité alimentaire. Lieu également de compétition stratégique naissante entre la Chine et les Etats-Unis, notamment pour l’accès aux ressources naturelles, l’Afrique continue d’attendre de l’Union Européenne une impulsion importante des relations bilatérales qu’il s’agisse de la mise en œuvre des accords de partenariat économique, du règlement de conflits sur le continent, ou de la réforme de la Politique Agricole Commune.




26 janvier 2011 - Paris
ANNULE - De la mondialisation à l'universalisation : une ambition sociale
Conférence-débat organisée autour de Christine Boutin,ancien ministre, dans le cadre de son rapport intermédiaire « De la mondialisation à l’universalisation : une ambition sociale » (La Documentation française) remis au Président de la République. Le débat sera animé par Sylvie Matelly, directrice de recherche à l’IRIS et contributeur à ce rapport.

Christine Boutin a été chargée par le Président de la République d'étudier les bases d'une nouvelle régulation sociale de la mondialisation. Inscrivant sa réflexion dans le cadre de la Présidence française du G20, l'auteur propose de passer de la globalisation, source de crises, d'inégalités et de standardisation, à une nouvelle étape de la mondialisation qu'est l'universalisation. Sur cette base, un certain nombre de propositions, avis, recommandations sont avancés. Le rapport propose dans ce cadre ainsi défini, quatre champs de propositions : reconnaître le travail comme un point d'entrée obligé et élever le « travail décent » au statut de bien public mondial ; renforcer et encadrer les expériences de responsabilité sociale des entreprises ; « réoxygéner » le monde économique et social en favorisant un nouveau modèle entrepreneurial : le « social business » ; promouvoir une autorité politique mondiale renouvelée en permettant aux pays pauvres d'y prendre toute leur part.
Le rapport est complété par des annexes, parmi lesquelles de nombreuses contributions sur le sujet traité. http://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/BRP/104000660/0000.pdf




 14 décembre 2010 - Paris
Cyberguerre et guerre de l’information - Stratégies, règles, enjeux
Conférence-débat organisée autour de François Chauvancy, officier projets au Centre Interarmées de Concepts, Doctrines et Expérimentations (CICDE), Eric Filiol, expert militaire en sécurité informatique, Directeur de recherche à l’Ecole supérieure d’informatique, électronique et automatique (ESIEA) de Laval, Daniel Ventre, ingénieur au CNRS et chargé de cours à Télécom ParisTech et François-Bernard Huyghe, chercheur à l’IRIS, responsable de l’Observatoire Géostratégique de l’information, à l’occasion de la parution de leur ouvrage « Cyberguerre et guerre de l’information - Stratégies, règles, enjeux» (Ed. Lavoisier).

Univers d’informations aux frontières insaisissables, le cyberespace est désormais un cadre d’affrontement et d’expression de puissance où agissent acteurs étatiques et non étatiques. Confrontés au spectre des cyberattaques aux motivations diverses, nombre d’États, dont la France, ont placé la cybersécurité au rang d’enjeu majeur de sécurité et de défense nationale.
Par une approche à la fois empirique et conceptuelle, y compris lorsqu’il aborde la dimension idéologique de la guerre de l’information, cet ouvrage offre une réflexion sur les concepts-clés de « guerre de l’information » et de «cyberguerre». Il aide à comprendre les mécanismes, logiques et modalités qui caractérisent les rapports de force au sein du cyberespace. Les aspects historiques, opérationnels et stratégiques des cyberattaques sont développés ainsi qu’une étude de la stratégie de cybersécurité chinoise.



 6 décembre 2010 - Paris
La montée des populismes en Europe

Conférence-débat organisée en partenariat avec la Maison de l’Europe. Autour de Jean-Yves Camus, Politologue, spécialiste de l'extrême droite et des questions d'identité et Fabio Liberti, Directeur de recherche à l’Iris, spécialiste des questions européennes.

Conférence reportée du 5 octobre au lundi 6 décembre 2010

Compte rendu



 22 novembre 2010 - Paris
Sans concessions. Conversations avec David Reinharc
Israël-Palestine, Antisémitisme, communautarisme, Sarkozy, Obama, l’Islam en France, la guerre de Gaza, l’ONU, l’Iran, le terrorisme, la IIIème guerre mondiale, le foot…

Conférence-débat organisée autour de Pascal Boniface et Gilles-William Goldnadel  à l’occasion de la parution de leur ouvrage « Sans concessions. Conversations avec David Reinharc » (Ed. David Reinharc). Le débat sera animé par David Reinharc, éditeur des éditions David Reinharc.
Pascal Boniface est Directeur de l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS) et enseignant à l’Institut d’Études européennes de l’Université Paris VIII. 
Gilles-William Goldnadel avocat réputé, est le président-fondateur de Avocats sans Frontières et le président de l’Association France-Israël.

Les deux intellectuels sont à l’opposé sur l’échiquier politique mais cette différence, loin de léser le débat, l’enrichit. Car il s’agit là de renouer un dialogue dans une commune exigence de vérité. Le catch rhétorique est ouvert mais il a ses règles. Tous les coups sont permis mais pas celui d’aborder des sujets sensibles avec des faux-semblants. Pascal Boniface et Gilles-William Goldnadel, aux positions antagonistes, ont accepté d’entamer un dialogue sans concessions. Même si leurs positions sont irréductibles en bien des points, ils croient nécessaire de confronter leurs arguments et leurs points de vue respectifs. Au terme de cette rencontre, le lecteur repart avec l’idée qu’il est encore possible de renouer le fil d’un vrai dialogue, même s’il ne s’agit pas de réaliser un accord parfait.

D’homme à homme, ils parlent de sujets qui peuvent fâcher tout en cherchant ensemble, non pas à en découdre mais à partager un même désir de vérité, au-delà de la violence de l’idéologie. Malgré la profondeur de leurs divergences, ce dialogue est une surprise.




 9 novembre 2010 - Paris
Guerre et paix au XXIe siècle, comprendre le monde de demain
Conférence-débat organisée autour de Christian Saint-Etienne à l’occasion de la parution de son ouvrage « Guerre et paix aux XXIe siècle, comprendre le monde de demain » (Ed. François Bourin). Christian Saint-Etienne est professeur titulaire de la chaire d’économie industrielle au Conservatoire national des arts et métiers, professeur à l’université Paris-Dauphine et membre du Conseil d’Analyse Economique (CAE). Il est président de l’Institut France Stratégie. Le débat sera animé par Pascal Boniface, Directeur de l'IRIS.

Comment se répartira la richesse du monde d’ici 2050 ? Quelles seront les conséquences probables du conflit de plus en plus ouvert entre les Etats-Unis et la Chine ? Quelle sera la place de l’Inde dans ce monde en voie de bouleversement ? Les pays musulmans, derniers à connaître une baisse du taux de croissance de leur population, domineront-ils la planète après 2025 ?
Alors que la production mondiale devrait plus que tripler d’ici 2050, d’où viendront les matières premières et l’énergie pour alimenter cette gigantesque entreprise humaine ? Serons-nous étouffés par la pollution et le réchauffement climatique ? Mais surtout, qui va dominer ce monde en fusion ? Les Etats-Unis ? La Chine ? L’Inde ? L’Islam ? Et quelle sera la place de l’Europe ?
Quels conflits entre quels acteurs vont écrire l’histoire du monde dans les prochaines décennies ? Avons-nous le temps de nous préparer à ces confrontations dont les plus dures risquent de survenir avant dix ans ?
Ce livre répond à ces questions essentielles pour notre avenir. Il nous fait comprendre les grands enjeux du monde de demain. Il permet surtout de se préparer à l’action pour éviter d’être victimes d’événements beaucoup plus prévisibles qu’on ne croit.



 26 octobre 2010 - Paris
La révolte verte. La fin de l’islam politique ?
Conférence-débat autour de Ahmad Salamatian,  ex-secrétaire d’Etat aux affaires étrangères iranien et député d’Ispahan, exilé aujourd’hui en France et de Sara Daniel, grand reporter au Nouvel Observateur à l'occasion de la parution de leur ouvrage "La révolte verte. La fin de l’islam politique ?" (Ed. Delavilla). Le débat sera animé par Didier Billion, directeur des publications, rédacteur en chef de la Revue Internationale et Stratégique.

L’Iran connaît aujourd’hui la crise la plus grave de son régime depuis la révolution de 1979. Après les élections contestées de juin 2009, un mouvement de révolte sans précédent dans un pays islamique ébranle la république des mollahs. Un an après le début de la révolte verte, ce live analyse la nature de ce mouvement.
Qui sont les insurgés et leurs dirigeants ? Qui contrôle aujourd’hui l’Iran ? Le mouvement vert peut-il renverser la République islamique? La révolte verte fera-t-elle des émules dans les pays musulmans de la région ? Qu’est ce que ce post-islamisme qu’elle appelle de ses vœux ?
Didactique et simple, sous forme d’entretien, ce livre fait le point sur ces questions. Il dresse un portrait des protagonistes de la crise que l’auteur connaît pour la plupart intimement.



 5 octobre 2010 - Paris
L’évolution de l’Europe de la défense et l’enlisement en Afghanistan
Conférence-débat organisée en partenariat avec la Maison de l’Europe autour de Jean-Dominique Merchet, Directeur adjoint de Marianne, Jean-Pierre Maulny, Directeur adjoint de l’Iris et Karim Pakzad, Consultant, Chercheur associé à l’Iris.

Compte-rendu

Le conflit en Afghanistan devient chaque jour qui passe plus coûteux à la fois en termes de vies humaines, mais également en termes budgétaires et de soutien public.
Les opinions publiques européennes montrent de plus en plus de signes de fatigue et de désintérêt vis-à-vis de ce conflit. La crise budgétaire qui investit les États membres de l’UE va inéluctablement impacter les budgets de la défense. A terme on peut donc imaginer un désengagement progressif des pays européens du théâtre afghan, à l’instar d’Etats comme les Pays-Bas qui ont déjà décidé de leur retrait.
Quelles seront les implications de l’aventure afghane sur le développement de la Politique Européenne de Sécurité et Défense Commune (PeSDC) ? Quel retour d’expérience sur la mission Otanienne en Afghanistan ? Existe-t-il le risque d’une perte de crédibilité de l’OTAN qui pourrait faciliter le développement de la PeSDC ? Ou bien allons-nous assister à un abandon de la part des pays européens de toute velléité d’interventions sur des théâtres lointains et difficiles comme celui de l’Afghanistan ?



 18 mai 2010 - Paris
L'Afrique en face - Dix clichés à l'épreuve des faits

Conférence-débat autour de Vincent Hugeux, grand reporter à l'Express, spécialiste de l'Afrique, à l'occasion de la parution de son ouvrage "L'Afrique en face - Dix clichés à l'épreuve des faits" (Ed. Armand Colin).



 13 avril 2010 - Paris
La politique étrangère de Nicolas Sarkozy. Rupture ou continuité ?
Conférence débat autour de Alberto Toscano, journaliste et écrivain italien, président du Club de la presse européenne ; Jean-Yves Camus, politologue, chercheur associé à l’IRIS ; Fabio Liberti, chercheur à l’IRIS, spécialiste des questions européennes et Barah Mikaïl, chercheur à l’IRIS, spécialiste du Moyen-Orient. Cette conférence sera modérée par Pascal Boniface, directeur de l’IRIS.

Compte rendu

Trois ans après l’accession à la présidence de la République de Nicolas Sarkozy, quel bilan peut on tirer de la « nouvelle » politique étrangère française ? Y a-t-il eu rupture ou bien une continuité dans les grandes lignes de la tradition de la Ve République ? La Revue internationale et stratégique a consacré son numéro 77 à cette question. Ce dossier, dirigé par Pascal Boniface, s’interroge sur les évolutions de la politique étrangère française, abordant les relations avec les Etats-Unis d’Obama, la Chine, la Russie, mais également la réintégration de l’OTAN, décidée par le président français. Le numéro consacre beaucoup d’importance à la politique européenne du pays. Les relations bilatérales avec les plus grands pays européens sont également abordées (Grande-Bretagne, Allemagne, Italie).
Si Nicolas Sarkozy a infléchi la politique étrangère française sur certains dossiers, les auteurs concluent à une certaine continuité de cette politique, même si un changement de style est perceptible.



 6 avril 2010 - Paris
Les clefs de la réussite pour mériter sa Rolex
Conférence-débat autour de Alain CAYZAC, cofondateur de l'agence RSCG et ancien Président du PSG, à l'occasion de la parution de son ouvrage "Tout ce qu'on ne vous a pas appris à l'école" (Ed. Du Moment). Le débat sera animé par Pascal BONIFACE, Directeur de l'IRIS.

Au cours de sa carrière riche et tumultueuse, Alain Cayzac, homme de pub et de foot aura tout connu. Le succès foudroyant, avec la création de RSCG, devenue l’une des plus grandes agences de publicité mondiales. La tourmente, quand il faut vendre à l’ennemi de toujours, Havas, en 1991. La jubilation quand, en 2006, il prend les rênes du PSG, et le coup de massue lorsqu’il est contraint de les lâcher en 2008.
Alain Cayzac a tiré de son expérience 38 conseils pour réussir dans l’entreprise ou plutôt 38 vraies maximes de vie. Il nous entraîne dans les coulisses du foot, de la communication et de la politique, des heures brûlantes qui précèdent et suivent les matchs aux secrets des grandes campagnes de publicité. On y croise des hommes de pouvoir, de François Mitterrand à Nicolas Sarkozy, en passant par Jacques Séguéla et Bernard Tapie.
Le témoignage édifiant et précieux d’un homme qui a su vivre avec ses ambitions, ses passions et ses valeurs, soucieux de transmettre aux nouvelles générations.



 23 mars 2010 - Paris
La Mort des Ceausescu - La vérité sur un coup d’Etat communiste

Conférence-débat adhérents autour de Catherine Durandin, professeur invitée à l'ISRIS, à l'occasion de la parution de son ouvrage "La Mort des Ceausescu - La vérité sur un coup d’Etat communiste"



 16 mars 2010 - Paris
Afghanistan: au coeur du chaos

Conférence-débat adhérents autour de Ariane Quentier, ancienne porte-parole de l'OTAN et de l'ONU à Kaboul, à l'occasion de la parution de son ouvrage "Afghanistan : au coeur du chaos"



 9 mars 2010 - Paris
Chine/UE : partenaires ou rivales ?
Conférence-débat organisée en partenariat avec la Maison de l’Europe. Autour de François Godement, Directeur d’Asia Centre à SciencesPo et membre de l’European Council on Foreign Relations, Christian Lechervy, Directeur-adjoint de la Prospective au Ministère des Affaires étrangères et européennes, et Zheng Ruolin, Correspondant de “Wen Hui Bao”, quotidien de Shanghaï. Les débats seront modérés par Fabienne Clérot, chercheur associée à l’IRIS, spécialiste de la Chine.

Compte-rendu

La conférence de Copenhague sur le réchauffement climatique a vu émerger aux yeux des médias internationaux un nouveau tandem à la tête des négociations multilatérales sur le problème du réchauffement climatique. Le duo, rebaptisé G2, composé par la Chine et les Etats-Unis, avait déjà monopolisé l’attention lors des sommets du G20, pourtant voulus par l’Union Européenne, sur les nouvelles règles pour le capitalisme international.
Nullement touchée, ou très peu, par la crise économique et financière, la Chine continue d’afficher des taux de croissance records. Celle qui était considérée comme une puissance émergente, est désormais entrée de plein droit dans le cercle des pays qui comptent sur la scène internationale. Alors que l’attention européenne s’est souvent concentrée sur des mesures protectionnistes à mettre en œuvre pour contrer le dumping chinois, qu’en est-t-il d’une stratégie globale pour l’UE vis-à-vis du géant asiatique ? Quelles sont les relations actuelles entre les deux ensemble ? Quels sont les thèmes qui détermineront les relations futures ? Cette conférence a pour objectif d’éclairer le public sur l’avenir et l’importance des relations sino-européennes.



 8 février 2010 - Paris
Tortures made in USA - Méthodes et prisons secrètes
Conférence-débat adhérents autour de Philippe Sands, juriste international franco-britannique, à l'occasion de la parution de son ouvrage "Tortures made in USA - Méthodes et prisons secrètes".

Compte-rendu




12 janvier 2010 - Paris
Les Suds dans la crise
Conférence-débat adhérents autour de Philippe Hugon, Directeur de recherches à l’IRIS et expert sur l'Afrique, le développement et l'économie politique internationale, et Pierre Salama, Professeur des universités - CNRS, économiste et expert sur l’Amérique latine, à l'occasion de la parution de leur ouvrage "Les Suds dans la crise".



> QUEL RÔLE POUR L’UE SUR LE DOSSIER DU NUCLÉAIRE IRANIEN ?
Mercredi 9 décembre 2009 - Maison de l’Europe - Paris

Maison de l'Europe de Paris Conférence-débat autour de Thierry Coville, Chercheur associé à l'IRIS, spécialiste de l’Iran et enseignant-chercheur à Negocia et Bernard Hourcade, Géographe spécialiste de l’Iran, directeur de recherche au CNRS et membre de l’unité mixte de recherche « Mondes iranien et indien ».




couverture > ET POUR QUELQUES DEGRÉS DE PLUS… NOS CHOIX ÉCONOMIQUES FACE AU RISQUE CLIMATIQUE
Jeudi 5 novembre 2009 – Paris

Conférence-débat autour de Christian de Perthuis, professeur associé à l’Université Paris-Dauphine et conseiller scientifique de la Mission Climat à la Caisse des Dépôts, à l’occasion de la parution de son ouvrage « Et pour quelques degrés de plus… Nos choix économiques face au risque climatique » (Ed. Pearson).



couverture > CRISES ET CONFLITS : LES CAUSES ET LES SCENARIOS
Mardi 13 octobre 2009 - Paris

Conférence-débat organisée en partenariat avec la Maison de l'Europe, autour de Pascal Boniface, Directeur de l'IRIS et Hubert Védrine, Associé gérant d'Hubert Védrine Conseil et ancien ministre des Affaires étrangères, à l'occasion de la parution de leur ouvrage Atlas des crises et des conflits. Débat présidé par Catherine Lalumière.




couverture > L’ALLEMAGNE, NOUVELLE PUISSANCE
Mardi 22 septembre 2009 - Goethe Institut

Conférence organisée en partenariat avec le Goethe Institut, à l'occasion de la parution du nouveau numéro de La Revue internationale et stratégique de l’IRIS (n°74) sur l’Allemagne et ses principaux défis à l’échelle nationale et internationale. Modérée par Jean-Pierre Maulny, Directeur adjoint de l'IRIS ; et autour de Jacques-Pierre Gougeon, professeur des universités, expert à l’Assemblée nationale, chercheur associé à l’IRIS et ancien conseiller culturel à Berlin ; Ernst Hillebrand, directeur du bureau de Paris de la Fondation Friedrich-Ebert et Jérôme Vaillant, professeur de civilisation allemande contemporaine à l’Université Charles de Gaulle-Lille 3 et directeur de la revue Allemagne d’aujourd’hui.



> OBAMA ET L'EUROPE : QUELLES ATTENTES ? QUELLES ORIENTATIONS ?
Mardi 9 juin 2009 - Maison de l'Europe - Paris

Maison de l'Europe de Paris Conférence-débat organisée par l'IRIS et la Maison de l'Europe, autour de Muriel DOMENACH, Directrice adjointe de la Direction de la Prospective au ministère des Affaires étrangères et européennes, Philip GOLUB, journaliste américain, professeur associé à l’Institut d’Etudes européennes de Paris VIII, François LAFOND, Directeur du bureau de Paris, The German Marshall Fund of the US, et Charlotte LEPRI, chercheur à l'IRIS qui modèrera la table-ronde.

L'élection de Barack Obama en novembre dernier a suscité une euphorie confinant à l'irrationnel en Europe. Les Européens semblent impatients de renforcer les liens transatlantiques en travaillant avec cette nouvelle administration. Si les premières annonces de Barack Obama ont conforté l'idée d'un changement à Washington (fermeture de Guantanamo, retrait d'Irak, engagement dans la lutte contre le changement climatique, ...), des points de désaccords ou des questions persistent, notamment concernant ce que l'Amérique attend de ses alliés. Après les premiers mois de l'Administration, qu'en est-il des attentes des uns et des autres? Comment l'Administration Obama envisage-t-elle de travailler avec les Européens?



couverture > MANUEL DE CHINOISERIES A L'USAGE DE MES AMIS CARTESIENS
Mardi 19 mai 2009 - Paris - Espace Kiron - 18h30

Conférence-débat autour de Chenva TIEU à l'occasion de la parution de son ouvrage "Manuel de chinoiseries à l'usage de mes amis cartésiens" (Ed. Anne Carrière).

Cette conférence tentera de proposer quelques codes pour comprendre les principaux éléments de la mentalité chinoise en les confrontant à la manière occidentale de penser et d'agir, et pour désamorcer les craintes occidentales à l'égard de la Chine.
Chenva Tieu, français d'origine chinoise arrivé à Paris à l'âge de 12 ans, est entrepreneur dans les services financiers et la production audiovisuelle. Il est cofondateur du Club du XXIe siècle, qui rassemble l'élite républicaine issue de la diversité, et préside la chaire Management & Diversité à l'Université Paris Dauphine.



couverture > CONFLIT DU PROCHE-ORIENT : QUELLES PERSPECTIVES STRATÉGIQUES ? QUEL RÔLE POUR LES OPINIONS PUBLIQUES ?
Jeudi 7 Mai 2009 - Paris - Espace Kiron - 18h30

Conférence-débat autour de Pascal BONIFACE, Directeur de l'IRIS, à l'occasion de la réactualisation de "Vers la 4e guerre mondiale ?" (Armand Colin) et de Denis SIEFFERT, Directeur de Politis, à l'occasion de la parution de "La nouvelle guerre médiatique israélienne" (La Découverte).



couverture > 20 ANS APRÈS LA CHUTE DU MUR : OÙ EN EST L’EUROPE ?
Jeudi 30 avril 2009 - Espace Kiron - Paris

Conférence-débat autour de Pierre VERLUISE, chercheur à l’IRIS, Directeur du site géopolitique www.diploweb.com, à l’occasion de la parution de son ouvrage “20 ans après la chute du Mur” (Ed. Choiseul).

Saisir les stratégies des acteurs géopolitiques responsables de la chute du mur de Berlin, les « gagnants » et les « perdants » des processus successifs, comprendre les mutations géopolitiques de l’Europe après la Guerre froide... Voici quelques-unes des questions clés que Pierre Verluise développera lors de sa conférence.



> L'UNION EUROPÉENNE, LA RUSSIE ET LEUR VOISINAGE PARTAGÉ
Mercredi 1er avril 2009 - Paris - Maison de l'Europe

Maison de l'Europe de Paris Conférence-débat autour de Anne de TINGUY, Professeur des universités à l'INALCO et Chercheur au CERI, Laure DELCOUR, Directrice de recherche à l'IRIS, Bernard GUETTA, Journaliste à France Inter et Fabio LIBERTI, Chercheur à l’IRIS, modérateur du débat.



> CYBERGUERRE : LA GUERRE NUMÉRIQUE A-T-ELLE COMMENCÉ ?
Mardi 17 mars - Espace Kiron - Paris

Conférence-débat autour de Nicolas Arpagian, rédacteur en chef de la revue Prospective Stratégique à l'occasion de la parution de son ouvrage "La Cyberguerre - La guerre numérique a commencé" (Ed. Vuibert)" préfacé par Alain Bauer.



> QUEL AGENDA FUTUR POUR LA POLITIQUE EUROPÉENNE DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE (PESD)?
Mardi 3 février 2009 - Paris - Maison de l'Europe

Maison de l'Europe de Paris Conférence-débat à l'occasion de la sortie du rapport "A future agenda for ESDP" sous la direction des chercheurs de l'IRIS et de la Fundacion Alternativas, proposant des solutions novatrices à l'intention des gouvernements européens pour la réalisation de l'Europe de la défense.

Autour de : Alain COLDEFY, Vice-President, Political Affairs France - EADS, Jean-Pierre MAULNY, directeur-adjoint de l'IRIS, Véronique ROGER-LACAN, adjointe au directeur de la Délégation aux affaires stratégiques du ministère de la Défense, chargée des affaires européennes, et Fabio LIBERTI, chercheur à l’IRIS, modérateur du débat.



> MOURIR POUR L'AFGHANISTAN
Mardi 20 janvier 2009 - 18h30 - Espace Kiron (10 rue de la Vacquerie - 75011 Paris)

Conférence-débat autour de Jean-Dominique Merchet, journaliste à Libération.
À l'occasion de la parution de son ouvrage "Mourir pour l'Afghanistan".



> TAÏWAN, DE L'AUTRE CÔTE DU DÉTROIT, UNE ÎLE EN QUÊTE D'IDENTITÉS
Mardi 13 janvier 2009 - 18h30 - Espace Kiron (10 rue de la Vacquerie - 75011 Paris)

Conférence-débat autour de Barthélémy Courmont, chercheur à l'IRIS.
À l'occasion de la parution de son ouvrage "Taïwan, de l'autre côté du détroit, une île en quête d'identités".



> AU-DELÀ DU CHOC DES CIVILISATIONS
Mardi 9 décembre 2008 - 18h30 - Espace Kiron (10 rue de la Vacquerie - 75011 Paris)

Conférence-débat modérée par Barah MIKAÏL, Chercheur à l'Iris, autour de Tzvetan TODOROV, Historien et essayiste.
À l'occasion de la parution de son ouvrage "La peur des barbares : Au-delà du choc des civilisations".



> QUELLE AMERIQUE POUR DEMAIN ?
Bilan et perspectives des élections présidentielles américaines
17 novembre - 18h30 - Espace Kiron (10 rue de la Vacquerie - 75011 Paris)

Conférence-débat autour de Pascal BONIFACE, Directeur de l'IRIS, Charlotte LEPRI, chercheur à l'IRIS, Philip GOLUB, enseignant à Paris 8 et à l'Université américaine de Paris, et Jim COHEN, enseignant à Paris 8 et à l'Institut des Hautes-Etudes sur l'Amérique latine.



> GUERRES D'AUJOURD'HUI : POURQUOI CES CONFLITS ? PEUT-ON LES RESOUDRE ?
23 octobre / 18h30 / Espace Kiron (10 rue la Vacquerie - 11e) / Paris

Conférence-débat modérée par Sara DANIEL, Grand reporter au Service étranger du Nouvel Observateur, autour de Joseph BAHOUT, politologue et chercheur associé à Science Po Paris, Laure DELCOUR, directrice de recherche à l'IRIS, et Jean-Jacques KOURLIANDSKY, chercheur à l'IRIS.
A l'occasion de la parution de l'ouvrage "Guerres d'aujourd'hui : pourquoi ces conflits ? peut-on les résoudre ?" dirigé par Sara Daniel. Une dédicace sera prévue à la fin de la conférence.



> L'EAU, SOURCE DE MENACES GEOPOLITIQUES ?
Mercredi 11 juin, 18h30, à l'IRIS

Conférence-débat réservée aux adhérents de l'IRIS autour de Barah MIKAÏL, chercheur à l'IRIS, à l'occasion de la parution de son ouvrage "L'eau, source de menaces" (Dalloz/IRIS).



> 5 ANS APRÈS LA GUERRE D'IRAK, LA REDISTRIBUTION DES CARTES AU MOYEN-ORIENT
Mardi 27 mai, 18h30, IRIS

Conférence-débat réservée aux adhérents de l'IRIS autour de Antoine SFEIR, Directeur de la rédaction des Cahiers de l'Orient, modérée par Didier BILLION, Directeur adjoint de l'IRIS.



> LA ROUMANIE POST-89 : DU COMMUNISME À L’INTÉGRATION EUROPÉENNE
Mardi 20 mai, 18h30, IRIS

Conférence-débat réservée aux adhérents de l’IRIS autour de Catherine DURANDIN, Directrice de recherche à l’IRIS, professeur à l’INALCO, à l’occasion de la parution de son ouvrage co-écrit avec Zoe Petre, conseillère du président Emil Constantinescu de 1996 à 2000, “Roumanie Post-89” (L’Harmattan, avril 2008).



> L'AVENIR DE LA FRANCOPHONIE
Mardi 6 et Mercredi 7 mai 2008, Espace Reuilly - Paris

13e Conférences stratégiques annuelles
PROGRAMME

Accès privilégié aux adhérents de l'IRIS



> LES ARABES, LES FEMMES ET LA LIBERTE
Mardi 1er avril, 18h30, IRIS

Conférence-débat autour de Sophie BESSIS, historienne, Directrice de recherche à l'IRIS, à l'occasion de la parution de son ouvrage "Les Arabes, les femmes et la liberté" (Ed. Albin Michel).

Sophie Bessis est agrégée d'histoire. Elle a occupé le poste de rédactrice en chef dans plusieurs magazines et revues spécialisées (Ferida, Afrique agriculture, Jeune Afrique, Vivre Autrement, Le Courrier de l'Unesco…) avant de devenir consultante auprès d'organisations internationales (Unicef, Unesco) au Tchad, au Bénin, en Guinée, en Tunisie ou en Centrafrique. Elle fut membre du Haut Conseil pour la Coopération internationale (HCCI) entre 2000 et 2001. Sophie Bessis a écrit une dizaine d'ouvrages traitant des questions de développement, du Maghreb et des problématiques alimentaires dans les pays en développement.



> LA BOMBE ET LE CORAN : UNE BIOGRAPHIE DE MAHMOUD AHMADINEJAD
Mardi 25 mars, 18h30, IRIS

Conférence-débat autour de Michel TAUBMANN, journaliste à ARTE et rédacteur en chef de la revue Le Meilleur des mondes, à l'occasion de la parution de son ouvrage "La Bombe et le Coran" (Editions du Moment).

Michel TAUBMANN est journaliste à ARTE. Il est aussi rédacteur en chef de la revue Le Meilleur des mondes (Ed. denoël). Il a co-dirigé le livre Irak An I (Editions du Rocher, 2004).



> SÉCURITÉ NATIONALE ET RECHERCHE STRATÉGIQUE : QUELLES PISTES POUR L'AVENIR ?
Jeudi 20 mars, 18h30, IRIS

Conférence-débat autour de Alain BAUER, criminologue, Président-Directeur général de AB Associates et administrateur de l'IRIS, à l'occasion de la remise de son Rapport au Président de la République et au Premier Ministre.
Inscriptions closes



> ATTRACTIVITE ET IMPASSES EUROPEENNES DANS LES BALKANS
Mardi 11 mars, 18h30, IRIS

Conférence-débat autour de Catherine Samary, Économiste, spécialiste des Balkans, Maître de conférence à Paris Dauphine, à l'occasion de la parution de son ouvrage "Yougoslavie : de la décomposition aux enjeux européens" (Editions du Cygne).

Collaboratrice du « Monde Diplomatique », Catherine SAMARY est maître de conférence à Paris Dauphine, associée à l’Institut d’Études européennes de Paris 8. Chercheur à l’IRISES/Dauphine, elle est également l’auteure de plusieurs ouvrages sur l’ex-Yougoslavie, dont « Les conflits yougoslaves de A à Z », avec Jean-Arnaut Dérens aux éditions de l’Atelier.



> QUAND LA CHINE VEUT VAINCRE
Mardi 5 février, 18h30, IRIS

Conférence-débat autour de Stéphane MARCHAND, journaliste au Figaro, à l'occasion de la parution de son ouvrage "Quand la Chine veut vaincre" (Ed. Fayard).

Stéphane Marchand est directeur adjoint de la rédaction du Figaro et est le responsable des pages Débats et Opinions. Il était auparavant rédacteur en chef au Figaro, chef du service économie internationale. Il a longtemps été Grand reporter, successivement correspondant à Jérusalem puis à Washington. Il est l'auteur notamment de L'Europe est mal partie (2005), Le Royaume déchiré (2003, sur l'Arabie Saoudite), Les guerres du luxe (2002), Le Commerce des illusions : enquête sur les réseaux de pouvoir en France (1999) et French blues, (1997). Il est également romancier, avec Le Complot de novembre (1996).



> LE CUBA DE CASTRO (1959-2007)
Mardi 22 janvier, 18h30, IRIS

Conférence-débat autour de Pierre RIGOULOT, directeur de l'Institut d'histoire sociale, à l'occasion de la parution de son ouvrage "Coucher de soleil sur la Havane" (Ed. Flammarion).

Pierre Rigoulot est directeur de l'Institut d'histoire sociale. Il a publié des entretiens avec des opposants cubains dans la revue Politique internationale, a collaboré au Livre noir du communisme (1997) et est l'auteur de divers ouvrages sur le monde communiste, notamment Corée du Nord, Etat voyou (2003). Il anime la revue trimestrielle Histoire et Liberté.




> ISRAEL EN ETAT DE CHOC
Mardi 15 janvier, 18h30, IRIS

Conférence-débat autour de Frédéric PONS, Rédacteur en chef du service Monde de Valeurs Actuelles, à l'occasion de la parution de son ouvrage "Israël en état de choc" (Ed. Presses de la Cité).

Grand reporter et écrivain, Frédéric PONS est Rédacteur en chef du service Monde de Valeurs Actuelles et président de l'Association des Journalistes de Défense, professeur à Saint-Cyr et au Collège Interarmées de Défense. Il est aussi officier de réserve.



> L'AMERIQUE DE BARACK OBAMA
Mardi 27 novembre, à 18h30 à l'IRIS

Conférence-débat autour de François Durpaire et Olivier Richomme à l'occasion de la parution de leur ouvrage "L'Amérique de Barack Obama" (Ed. Demopolis).

François DURPAIRE est docteur en histoire. Il est chercheur associé au Centre de Recherches d'Histoire Nord-Américaine (Université Paris I-Panthéon Sorbonne) et dirige l'Institut des Diasporas Noires Francophones. Il enseigne à l'Université Cergy-Pontoise. Il est l'auteur de nombreux ouvrages (Les Etats-Unis ont-ils décolonisé l'Afrique noire francophone - L'Harmattan, 2005 ; France blanche, colère noire - Odile Jacob, 2006 ; etc.) Olivier RICHOMMEest maître de conférences en civilisation américaine à l'Université de Lyon II-Lumière. Spécialiste des questions de statistiques ethniques et de leurs applications aux Etats-Unis, il s'intéresse à la politique nationale et locale, notamment en Californie.




ANNULÉ
> 50 IDEES REÇUES SUR L’ETAT DU MONDE
Mardi 13 novembre à 18h30 à l'IRIS

Conférence-débat autour de Pascal BONIFACE, Directeur de l’IRIS, à l'occasion de la parution de son ouvrage "50 idées reçues sur l’Etat du monde" (Ed. Armand Colin).



> L'OBSESSION DES FRONTIERES
Mardi 6 novembre à 18h30 à l'IRIS

Conférence-débat autour de Michel FOUCHER, géographe et diplomate, professeur à l'Ecole normale supérieure, à l'occasion de la parution de son ouvrage "L'obsession des frontières" (Ed. Perrin).

Géographe et diplomate, Michel FOUCHER est professeur à l'Ecole normale supérieure. Il est aussi membre du Conseil des Affaires étrangères et du Conseil scientifique de la Fondation Robert Schuman. Il a été ambassadeur de France en Lettonie, conseiller au cabinet d'Hubert Védrine et directeur du Centre d'analyse et de prévision du ministère des Affaires étrangères.



> LA CIA À LA DÉRIVE ?
Mardi 9 octobre, 18h30 à l'Iris

Conférence de Catherine Durandin, Directrice de recherche à l'IRIS, à l'occasion de la parution de son ouvrage "CIA - Cinq années de colère" (Armand Colin).



> L'INCROYABLE HISTOIRE DES CINQUANTE PROCHAINES ANNEES...
Mardi 22 mai, 18h30 à l'IRIS

Conférence-débat autour de Jacques ATTALI, écrivain, à l'occasion de la parution de son ouvrage "Une brève histoire de l'avenir" (Ed. Fayard).

Professeur, écrivain, conseiller d'Etat honoraire, conseiller spécial auprès du Président de la République de 1981 à 1991, fondateur et premier président de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement à Londres de 1991 à 1993, il est aujourd'hui président de A&A, société internationale de conseils spécialisée dans les nouvelles technologies, basée à Paris, et président de PlaNet Finance organisation internationale à but non lucratif, rassemblant l'ensemble des institutions de microfinance du monde. Il a fondé en 1980 Action Contre la Faim ; en 1984 le programme européen Eurêka (programme majeur européen sur les nouvelles technologies qui a inventé, entre autres, le MP3). Il a aussi lancé, en 1989, un programme international d'action contre les inondations catastrophiques au Bangladesh. Il a ensuite notamment conseillé le secrétaire général des Nations Unies sur les risques de prolifération nucléaire. Il est chroniqueur pour l'Express, et auteur de plus de quarante ouvrages.
Pour plus de détails : www.attali.com



> LES FAUX AMIS FRANCAIS DE L'AFRIQUE
Mercredi 9 mai à 18h 30 à l'IRIS

Conférence-débat autour de Vincent HUGEUX, Grand reporter au service Monde de l'Express, familier du continent noir, à l'occasion de la parution de son ouvrage "Les sorciers blancs : enquête sur les faux amis français de l'Afrique" (Fayard).

Vincent HUGEUX est journaliste. Il a fait ses études à l'École supérieure de journalisme de Lille. Après un passage à La Croix au quotidien Le Monde, il travaille désormais comme grand reporter au service international de l'hebdomadaire L'Express dont il préside la Société des journalistes (SDJ). Il est spécialiste de politique internationale, notamment de l'Afrique et du Proche-Orient. Il a reçu le prix Bayeux 2005 des correspondants de guerre pour son reportage sur l'Ouganda (« Ouganda, l'enfance massacrée »). En janvier 2007, il a publié "Les Sorciers Blancs, Enquête sur les faux amis français de l'Afrique", chez Fayard.



> L'ARABIE SAOUDITE DU ROI ABDALLAH, À LA RECHERCHE D'UN RÔLE INTERNATIONAL
Mardi 3 avril, 18h30 à l'IRIS

Conférence-débat autour de Olivier DA LAGE, Chef du service international de RFI, à l'occasion de la parution de son ouvrage "Géopolitique de l'Arabie Saoudite" (Ed. Complexes).

Olivier Da Lage est chef du service international de RFI, après avoir été, entre autres, rédacteur en chef adjoint de RMC Moyen-Orient et correspondant free-lance dans le Golfe, dans les années 1980. Il est l'auteur de nombreux articles sur le Moyen-Orient et le journalisme.



> LES NOUVEAUX DESINFORMATEURS
Mardi 27 mars à 18h30 à l'IRIS

Conférence-débat autour de Guillaume WEILL-RAYNAL, avocat, auteur notamment de "Une haine imaginaire ? Contre-enquête sur le nouvel antisémitisme", à l'occasion de la parution de son dernier ouvrage "Les nouveaux désinformateurs" aux éditions Armand Colin

Ce sont les « nouveaux désinformateurs » qui ont retenu l’attention de Guillaume Weill-Raynal. La sélection des dossiers les plus significatifs, la maîtrise d’une documentation considérable et un rare courage intellectuel lui permettent d’établir, preuves à l’appui, que tout se passe comme si nous étions la cible d’une entreprise résolue de désinformation. Les faits sont là : après, à chacun de se faire son opinion !



> ANGELA MERKEL, 1AN 1/2 APRÈS
Mardi 13 mars à 18h30 à l'IRIS

Conférence-débat autour de Baudouin Bollaert, rédacteur en chef du Figaro de 1988 à 2005, à l'occasion de la parution de son ouvrage "Angela Merkel - Portrait" (Ed. du Rocher).
Un an et demi après l'arrivée au pouvoir d'Angela Merkel et alors qu'elle est actuellement à la présidence de l'Union européenne et du G8, Baudouin Bollaert nous dessinera le portrait d'une femme de tête et, à travers elle, les transformations de l'Allemagne d'aujourd'hui.

Baudouin Bollaert a été correspondant permanent du Figaro dans cinq pays (dont l'Allemagne de 1974 à 1977), puis rédacteur en chef de ce journal de 1988 à 2005. Il en a notamment dirigé le service politique et les pages " Débats et opinions ". Il enseigne aujourd'hui les affaires européennes à Sciences Po et les relations internationales.



> U.S. INTERESTS IN EUROPE 5 YEARS AFTER SEPTEMBER 11
Lundi 5 mars, 18h à l'IRIS

Conférence-débat en anglais autour de Paul Gallis, Chef de section Europe-Eurasie du Congressional Research Service (CRS *). Il est l'auteur de nombreuses publications, dont la plus récente porte sur "NATO and Energy Security" (CRS, 2006).

*The Congressional Research Service is the public policy research arm of the United States Congress. As a legislative branch agency within the Library of Congress, CRS works exclusively and directly for Members of Congress, their Committees and staff on a confidential, nonpartisan basis



> VOYAGE AU PAYS D'AL QAÏDA. LE PIEGE IRAKIEN
Mardi 30 janvier à 18h30 à l'IRIS

Conférence-débat autour de Sara Daniel, Grand Reporter au Nouvel Observateur, et auteur de "Voyage au pays d'Al Qaïda" (Ed. du Seuil).



> L'OMC, NEGOCIATIONS COMMERCIALES MULTILATERALES ET DIFFERENDS COMMERCIAUX EUROPE/USA
Lundi 29 janvier à 18h00 à l'IRIS

Conférence-débat autour de Philippe Barbet, Professeur de Sciences Economiques à l'Université Paris 13, Chercheur associé à l'IRIS.
Docteur de 3° cycle en Politique économique et docteur d'Etat en Sciences Economiques, Philippe Barbet est Professeur de Sciences Economiques à l'Université de Paris 13 et chercheur au CEPN-CNRS de l'Université de Paris 13. Il est également professeur associé au département d'économie de l' Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications (ENST) de Paris. Ses travaux portent d'une part sur l'économie de l'énergie et l'économie industrielle (deux ouvrages et de nombreux articles) et plus récemment sur l'économie internationale et la nouvelle économie.



ANNULE
> LA FRANCOPHONIE AUJOURD'HUI
Mardi 23 janvier à 18h30 à l'IRIS

Conférence-débat autour de Hugo SADA, Conseiller pour l'information et la communication et Porte-parole de l'OIF - Organisation internationale de la francophonie.



> LE RÔLE DE LA FRANCE DANS LE MONDE
Mardi 16 janvier à 18h30 à l'IRIS

Conférence-débat autour de Pascal Boniface, Directeur de l’IRIS, à l’occasion de la parution de son ouvrage “Lettre ouverte à notre futur(e) Président(e) de la République sur Le rôle de la France dans le monde” (Ed. Armand Colin).



> COMMENT LA MONDIALISATION A ACCOUCHE DU TERRORISME
Mardi 9 janvier à 18h30 à l'IRIS

Conférence-débat autour de Ali Laïdi, Chercheur à l'IRIS, spécialiste du terrorisme. Il vient de publier "Retour de flammes - Comment la mondialisation a accouché du terrorisme" (Ed. Calmann-Lévy).



> GEOPOLITIQUE DES EXTRÊMISMES
Mardi 5 décembre à 18h30 à l'IRIS

Conférence-débat autour de Jean-Yves CAMUS, chercheur associé à l'IRIS, spécialiste des nationalismes et extrêmismes en Europe.
Jean-Yves CAMUS est politologue. Il a été chercheur au CERA (Centre Européen de Recherche et d’Action sur le Racisme et l’Antisémitisme) et fut en charge entre 2002 et 2004 de l’expertise et de l’évaluation de projets de recherche pour le PNR 40+ « Extrémisme de droite » du Fonds National Suisse. Il est par ailleurs membre du European Consortium on Political Research et membre de la Task Force on Antisemitism, European Jewish Congress. Il vient de publier "Extrêmismes en France : faut-il en avoir peur ?" (Ed. Milan).



> GEOPOLITIQUE DE L'AFRIQUE
mardi 21 novembre à 18h30 à l'IRIS

Conférence-débat autour de Philippe HUGON, Directeur de recherche à l'IRIS, à l'occasion de la parution de son ouvrage "Géopolitique de l'Afrique" (Ed. Armand Colin).
Philippe HUGON, professeur émérite de l'Université Paris 10 Nanterre/EconomiX, est directeur de recherche à l'IRIS. Il est l'auteur de plus de quinze ouvrages sur l'Afrique, le développement et l'économie poitique internationale.



> LE NOUVEAU MOYEN-ORIENT DE L'ADMINISTRATION BUSH APRES LA GUERRE AU LIBAN
jeudi 12 octobre à 18h à l'IRIS

Conférence autour de Sarah HOLEWINSKI, Executive Director of CIVIC (Campaign for Innocent Victims in Conflict - Etats-Unis), Matthew SPENCE, Docteur en relations internationales, Yale Law School, et Sascha MUELLER-KRAENNER, Directeur Europe et Amérique du Nord, Fondation Heinrich Böll – Allemagne.



> LA POLITIQUE ECONOMIQUE DE L'ALLEMAGNE EN 2006-2007 : LE POINT SUR LA GRANDE COALITION
mercredi 4 octobre à 18h15 à l’IPAG Paris

Conférence organisée par l'IRIS, l’IPAG et la FES, autour de Jörg-Otto SPILLER, membre du Parlement allemand, expert en finances du parti SPD, Berlin et Alexandre BOURGEOIS, Responsable de l'analyse économique, Expert des pays germanophones, Natexis Banques Populaires, Paris

En novembre 2005 a été mis en place à Berlin le nouveau gouvernement de la grande coalition, composée par le parti social-démocrate et la CDU, sous la chancellerie de Mme MERKEL.. Un des plus grands défis de la coalition est certainement la réforme économique et financière, ainsi que la politique sociale, auxquelles doit faire face l’Allemagne. Qu’en est-il de la politique économique de la grande coalition – une constellation de surcroît politiquement difficile - un an après l’arrivée au pouvoir de Mme Merkel ? Y-a-t-il des comparaisons possibles avec la situation française ?

Le député et expert en économie et finances, Monsieur SPILLER, fera un exposé sur la situation actuelle. Ses propos seront commentés et argumentés par Alexandre BOURGEOIS, analyste des pays germanophones à BP Natexis, Paris.



> LA POLITIQUE AMERICAINE AU MOYEN-ORIENT
mardi 30 mai à 18h à l'IRIS

Conférence-débat autour de Barah Mikaïl, Chercheur à l'IRIS, spécialisé sur le Moyent-Orient et la géopolitique de l'eau à l'occasion de la parution de son ouvrage "La politique américaine au Moyen-Orient" (IRIS/Dalloz).



> L'ENJEU TURC : UN ATOUT QUE L'UNION EUROPEENNE DOIT SAISIR ?
mardi 23 mai à 18h à l'IRIS

Conférence-débat autour de Didier Billion, Directeur adjoint de l'IRIS, spécialiste de la Turquie, à l'occasion de la parution de son ouvrage "L'enjeu turc" (Ed. Armand Colin).
Didier Billion, docteur en science politique, directeur adjoint de l'Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS), a publié plusieurs ouvrages consacrés à la Turquie contemporaine.



> LA GUERRE EN RESEAU AU XXIe SIECLE - INTERNET SUR LES CHAMPS DE BATAILLE
mardi 16 mai à 18h à l'IRIS

Conférence-débat autour de Jean-Pierre Maulny, Directeur adjoint de l'IRIS, expert en industrie de l'armement et en politique de défense, à l'occasion de la parution de son ouvrage "La guerre en réseau au XXIe siècle" (Ed. du Félin).
Jean-Pierre Maulny est Directeur adjoint de l'IRIS, expert en industrie d'armement et en politique de défense. Il a été chargé de mission à la Commission de la Défense nationale et des forces armées de l'Assemblée nationale, et collabore à l'Année stratégique.



> LA DIPLOMATIE NON-GOUVERNEMENTALE : DEBATS SUR LES ONG ET LEUR POUVOIR D'INFLUENCE
mardi 2 mai à 18h à l'IRIS

Conférence-débat autour de Henri Rouillé d'Orfeuil, Président de Coordination SUD, et Conseiller à la direction scientifique du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD), à l'occasion de la parution de son ouvrage "La diplomatie non gouvernementale. Les ONG peuvent-elles changer le monde ?" (Ed. De l'Atelier).
Henri Rouillé d'Orfeuil est ingénieur agronome et docteur en économie. Il a travaillé au ministère des Affaires étrangères et à la Banque mondiale. Membre du Centre international de recherche agronomique pour le développement (CIRAD), il préside Coordination SUD, la coordination des ONG françaises. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages parmi lesquels Le tiers monde (La Découverte, 1997), et Economie, le réveil des citoyens (La Découverte, 2002).



> THE PROBLEM OF EUROPE'S EAST - AN AMERICAN PERSPECTIVE
mercredi 26 avril 2006 à 18h à l'IRIS

Conférence-débat autour de Bruce Jackson, President de Project on Transitional Democracies (Etats-Unis) à l'occasion de sa visite en France. La conférence se déroulera en anglais.
Bruce Jackson is the founder of a string of influential advocacy groups that support hawkish U.S. foreign polices, including the U.S. Committee on NATO and the Committee for the Liberation of Iraq; he has had intimate ties to several defense contractors, including Lockheed Martin and Martin Marietta; and he is a close associate of leading Republican Party members and Bush administration figures.
Plus de détails



> QU'EST-CE QU'ETRE ARABE AU 21ème SIECLE ?
mardi 21 mars 2006 à 18h à l'IRIS

Conférence-débat autour de Farouk Mardam Bey à l'occasion de la parution de son ouvrage "Être arabe" (Ed. Actes Sud).
Farouk Mardam-Bey est Syrien. Il dirige la collection Sindbad d'Actes Sud. Il est aussi conseiller culturel à l’Institut du Monde Arabe et directeur de la publication de la "Revue d’études palestiniennes" (ed. Minuit).



> LES NOUVEAUX BOULEVERSEMENTS INTERNATIONAUX AU MOYEN-ORIENT :
De l'Iran au Liban en passant par l'Arabie Saoudite, l'Irak, Israël, la Palestine et la Syrie

mardi 14 mars 2006 à 18h à l'IRIS

Conférence-débat autour de Antoine Sfeir, Directeur de la rédaction des Cahiers de l'Orient.



> LA REFORME INSTITUTIONNELLE DE L'UE ET LES ELARGISSEMENTS A VENIR - UN POINT DE VUE ALLEMAND
mardi 14 mars 2006 de 14h30 à 16h à l'IRIS

Conférence-débat en anglais autour de Michael ROTH, Député allemand du SPD (www.michelroth.de).
Michael ROTH est Député au Bundestag depuis 1998, Porte-parole adjoint pour les affaires européennes et Président du groupe de travail sur l’Union européenne du groupe parlementaire du SPD au Bundestag. Il est également membre de la Commission pour l’Union européenne du Bundestag, et membre suppléant de la commission du budget et de la commission culture et médias.



> DECRYPTAGE DE LA CONSTRUCTION MEDIATIQUE DE L'ISLAMOPHOBIE EN FRANCE DE 1975 A 2005
mardi 28 février 2006 à 18h à l'IRIS

Conférence-débat autour de Thomas Deltombe à l'occasion de la parution de son ouvrage "L'Islam imaginaire" (Ed. La Découverte).
Thomas Deltombe est journaliste. Il est diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris et titulaire d’un DEA d’histoire contemporaine.



> L'ASIE ORIENTALE FACE AUX PERILS DES NATIONALISMES
mardi 31 janvier 2006 à 18h à l'IRIS

Conférence de Barthélémy Courmont, Docteur en Sciences Politiques et Chercheur à l’IRIS, à l’occasion de la parution de son ouvrage «L’Asie orientale face aux périls des nationalismes» (Ed. Lignes de repères).



> QUEL CAPITALISME AUJOURD'HUI ?
mardi 17 janvier 2006 à 18h à l'IRIS

Conférence-débat autour de Jean Peyrelevade à l'occasion de la parution de son ouvrage "Le capitalisme total" (Ed. Seuil).
Jean Peyrelevade a été directeur adjoint du cabinet de Pierre Mauroy (1981-1983). Il a ensuite présidé certaines des plus grandes institutions financières de notre pays (Suez, UAP, Crédit Lyonnais). Longtemps professeur d’économie à l’École polytechnique, il a écrit plusieurs ouvrages sur l’évolution du capitalisme contemporain.

> PETROLE APOCALYPSE
Conférence-débat autour de Yves Cochet, Député Verts de Paris, ancien ministre de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement sur le thème de son ouvrage "Pétrole Apocalypse" (Fayard).
Mardi 13 décembre

> LE PIEGE : HELSINKI ET LA CHUTE DU COMMUNISME
Conférence-débat autour de Jacques Andréani, ambassadeur de France, qui a notamment dirigé la délégation française qui a préparé la conférence d'Helsinki sur le thème de son ouvrage "Le Piège : Helsinki et la chute du communisme" (Odile Jacob).
Mardi 29 novembre

> AMERICAN GLOBAL STRATEGY AND THE WAR ON TERRORISM
Conférence-débat en anglais (débats en français) autour de Hall GARDNER, Professeur en Politique internationale comparée à l’American University of Paris et auteur de « American Global Strategy and the 'War on Terrorism'» (Ed. Ashgate).
Mardi 22 novembre

> "Les enjeux de la francophonie"
Conférence-débat autour de Hugo Sada, Conseiller pour l'information et la communication et Porte-parole de l'OIF (Organisation internationale de la francophonie).
Mardi 24 mai, à 18 heures

> "Quand la Chine change le monde"
Conférence-débat autour de Erik Izraelewicz, Directeur adjoint de la rédaction des Echos, à l'occasion de la sortie de son ouvrage paru chez Grasset.
Mardi 17 mai à 18 heures, à l'IRIS

> "Les dimensions politiques et géopolitiques de l'intervention humanitaire à Aceh : un point de vu de Jakarta"
Conférence autour de M. DJUANDA, Secrétaire régional du Conseil maritime indonésien dans le cadre de l’ASEF Lecture Tour organisé par l'IRIS et l'Asia-Europe Foundation.
Jeudi 12 mai, 18 heures à l'IRIS


> " Armes de communication massive : information de guerre en Irak "
Conférence-débat autour de Arnaud Mercier, Directeur du laboratoire « Communication et politique » au CNRS, à l'occasion de la sortie de son ouvrage codirigé avec Jean-Marie Charon, chez CNRS éditions.
Mardi 12 avril à 18 heures à l'IRIS.

> " L'Occident et sa bonne parole : nos représentations du monde de l'Europe coloniale à l'Amérique hégémonique "
autour de Karoline Postel-Vinay, chercheur au CERI à l'occasion de la sortie de son ouvrage paru chez Flammarion.
Mardi 29 mars à 18 heures, à l'IRIS

> " Une nouvelle donne pour le Proche-Orient ? ", autour de S.E.M. Nissim ZVILI, Ambassadeur d'Israël en France.
Mardi 18 janvier à 18h00, à l'IRIS.

> " L'Europe et ses think tanks : un potentiel inaccompli ", autour de Stephen Boucher, consultant en matière de politiques énergétiques, auteur et coordinateur d'un rapport sur les think-tanks.
Mardi 25 janvier à 18h00, à l'IRIS.

> " Le B.A.BA du BHL " autour de Jade Lindgaard, journaliste aux Inrockuptibles, et Xavier de la Porte, producteur à France Culture, à l'occasion de la sortie de leur ouvrage.
Mardi 14 décembre à 18h00, à l'IRIS, Paris

> " Les Etats-Unis d'Amérique : l'impuissance de la puissance " autour de Bertrand Badie, Professeur de science politique à l'IEP Paris.
Mardi 7 décembre à 18h00, à l'IRIS, Paris.

> " Perspectives roumaines, du post-communisme à l'intégration européenne ", autour de Catherine Durandin, Directeur de recherches à l'IRIS.
Mardi 23 novembre à 18h00, à l'IRIS, Paris.

> " Israël-Palestine, une passion française ", autour de Denis Sieffert, Directeur de la rédaction de Politis.
Vendredi 19 novembre, Centre culturel roumain, Paris.

> " Elections présidentielles et relations franco-américaines ", autour de Henri Vernet, Chef du service international du Parisien.
Mercredi 17 novembre, Institut du monde arabe, Paris.

> " La recherche comme enjeu de la compétition internationale ", autour de Jean Jaquinot, Chef du Département de recherches sur la fusion contrôlée, à la Direction des Sciences de la matière, Association EURATOM-CEA, et Sylvie Matelly, Chercheur à l'IRIS.
Mardi 9 novembre à 18h00, à l'IRIS, Paris.

> " Les défis du monde arabe ", autour de Pascal Boniface, Directeur de l'IRIS.
Mercredi 13 octobre à 18h00, à l'IRIS, Paris.

> " La politique étrangère américaine ", autour de Bruno Tertrais, Responsable de recherches à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS).
Mardi 18 mai de 18h00 à 20h00, à l'IRIS, Paris.

> " Les enjeux de sécurité en Asie ", autour de Valérie Niquet, Chercheur à l'IRIS.
Jeudi 29 avril de18h00 à 20h00, à l'IRIS, Paris.

> " Irak, les armes introuvables ", autour de Hans Blix, Chef des inspecteurs en désarmement de l'ONU en Irak entre 2000 et 2003, à l'occasion de la publication de son livre chez Fayard.
Mercredi 7 avril de 15h00 à 16h30, à l'Ecole supérieure, Paris.

Contact
accueil@iris-france.org
01 53 27 60 60